Ouvrir le menu principal

Province de Pinar del Río

province de Cuba

Province de Pinar del Río
(es) Provincia de Pinar del Río
Province de Pinar del Río
Situation de la province à Cuba.
Administration
Pays Drapeau de Cuba Cuba
Capitale Pinar del Río
Démographie
Population 592 851 hab. (2010)
Densité 67 hab./km2
Géographie
Coordonnées 22° nord, 84° ouest
Superficie 888 451 ha = 8 884,51 km2

La province de Pinar del Río est une subdivision de Cuba. Elle se situe à l'extrémité occidentale de l'île de Cuba. Sa population était estimée à 592 851 habitants au 31 décembre 2010[1].

Sommaire

GéographieModifier

La province, d'une superficie de 8 884,51 km2, abrite la pointe occidentale de l'île formée par la péninsule de Guanahacabibes, et possède une des trois principales chaînes de montagne de Cuba, la Cordillère de Guaniguanico, divisée à l'Est par la Sierra del Rosario et à l'Ouest par la Sierra de los Órganos. Cela forme un paysage composé de collines escarpées en calcaire et de vallées plates et fertiles.

Les sols calcaires prédominent, avec de nombreuses formations karstiques, dont :

  • la Gran Caverna de Palmarito (54 km de développement)
  • la Gran Caverna de Santo Tomas (46 km de développement)

ClimatModifier

Cuba est située au sud du tropique du cancer et jouit essentiellement d'un climat tropical presque partout rendu agréable par les alizés. La moyenne de température s'élève à 25,5 °C ou 78 °F. L'air ambiant est très humide[2]. La saison sèche va de novembre à avril. Le mois d'août est le plus pluvieux. Mais en général, il ne pleut jamais plus de quarante-huit heures consécutives. L'île est régulièrement frappée par des ouragans pendant l'été et l'automne. Parmi ceux-ci, l'ouragan de Cuba de 1910 a été particulièrement marquant, affectant la province de Pinar del Río durant 5 jours[3].

ÉconomieModifier

La province vit de la culture du tabac, produisant 70 % des récoltes de l'île, utilisées pour la fabrique de cigares très prisés à l'étranger. Le meilleur tabac, utilisé pour des cigares plus chers, est cultivé dans les plaines de San Juan y Martinez.

Le tourisme dans la Vallée de Viñales est une autre partie importante de l'économie de la région.

MunicipalitésModifier

ÎlesModifier

Notes et référencesModifier

  1. (es) « Lugar que ocupa el territorio según la superficie y la población », Una MIRADA a Cuba, Oficina Nacional de Estadísticas. Cuba,
  2. Géographie et Climat de Cuba
  3. (en) « Cyclone in Cuba », The Scotsman,‎
  4. Avant 2011, la province comptait trois municipalités de plus (Bahía Honda, Candelaria et San Cristóbal) qui furent transférées depuis cette date à la province d'Artemisa.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :