Ouvrir le menu principal

Proudhon et ses enfants

peinture de Gustave Courbet
Proudhon et ses enfants
Proudhon-children.jpg
Artiste
Date
Type
Technique
Dimensions (H × L)
147 × 198 cm
Collection
Musée des Beaux-Arts de la ville de Paris (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
N° d’inventaire
F.443 (CR)
Localisation

Proudhon et ses enfants est une huile sur toile peinte en 1865 par Gustave Courbet, conservée à Paris au Petit Palais.

Sommaire

Histoire du tableauModifier

Deux autres titres ont été donnés par Courbet à ce tableau, à savoir Proudhon et sa famille et Pierre Joseph Proudhon et ses enfants en 1853 : en effet, une lettre du peintre à Jules-Antoine Castagnary datée du laisse entendre qu'à la place de la corbeille à ouvrage et du fauteuil en osier couvert de tissus figurait Euphrasie, l'épouse du philosophe : la toile a donc été repeinte, et ce, peu avant la grande exposition personnelle de l'artiste en 1867. Ce tableau semble a priori être un hommage posthume à Pierre-Joseph Proudhon, mort le , mais en réalité, le peintre, sachant son ami malade, eut l'idée, peu avant sa mort, d'exécuter une série de portrait le figurant. Car Courbet produisit également deux portraits en buste, un montrant Proudhon, l'autre sa femme[1].

DescriptionModifier

Le philosophe, habillé d'une blouse et d'un pantalon en toile de Nîmes, est montré assis, entouré de ses deux filles, sur les marches devant l'entrée du logement parisien qu'il occupait au croisement de l'ancienne rue d'Enfer et du 146, rue Notre-Dame-des-Champs. On distingue quatre livres, un plumier, et un manuscrit, sous lequel, tracé dans la pierre de la dernière marche, on peut lire « P.J.P. 1853 ».

Notes et référencesModifier

  1. Petra ten-Doesschate Chu, Correspondance de Courbet, Paris, Flammarion, 1996, pp. 229, 282.

Liens externesModifier