Protoiereus

Protoiereus (du grec πρωτοιερεύς premier prêtre ; de πρώτος premier et ἱερεύς prêtre) est un titre porté dans l'Église orthodoxe russe. Dans les pays de tradition catholique, on trouve un titre correspondant d'archiprêtre.

Le protoiereus Feodor Yakovlevitch Doubianski, confesseur des impératrices Élisabeth I et Catherine II (portrait d'Alexeï Antropov, 1761)

UtilisationModifier

Le protoiereus est un ancien iereus (appellation officielle d'un prêtre dans l'Église orthodoxe). Avant l'utilisation de ce terme, on désignait un protoiereus par le mot protopope dans de nombreux pays de tradition orthodoxe. Le mot pope n'étant globalement plus utilisé (et ayant même une connotation péjorative dans certains pays), on préfèrera utiliser d'autres termes comme protoiereus à la place de protopope, etc...

ObtentionModifier

Ce sont les évêques qui ont le pouvoir de donner ce titre. Dans le patriarcat de Moscou par exemple, ce titre peut être accordé au plus tôt cinq ans après l'obtention de la croix pectorale, ou dix ans après l'ordination. Malgré cela, un évêque peut, en accord avec le Patriarche, nommer un protodiacre directement Protoiereus[1].

FonctionModifier

Un protoiereus officie habituellement dans une importante église orthodoxe (Храм (khram) en russe) et gère plusieurs prêtres de rang inférieurs dans la hiérarchie de l'Église (une dizaine en général).

BibliographieModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier