Ouvrir le menu principal

La propagande noire est une propagande qui provient d'une source en apparence amicale, mais en réalité hostile.

Sommaire

Durant la seconde guerre mondialeModifier

Par exemple, entre 1941 et 1945, les soldats allemands pouvaient écouter de la musique et des informations de deux stations de radio diffusant en allemand, Radio-Atlantik et Soldatensender Calais. Elles diffusaient aussi des renseignements sur les rues des villes allemandes bombardées et beaucoup de renseignements pratiques pour les soldats. En réalité, ces stations émettaient depuis la banlieue de Londres et glissaient, de temps à autre, une information fausse au milieu des vraies informations souvent diffusées, elles, avant la radio officielle allemande[1].

En politiqueModifier

Média FrançaisModifier

BibliographieModifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Notes et référencesModifier

  1. De la sorte, la source noire assure sa crédibilité car l'auditeur peut recouper la majeure partie des informations reçues et donc être enclin à accepter aussi l'information « noire ».
  2. Les brillants frontistes héninois, Arun With A View
  3. « Les «faux tracts» qui déchirent Le Pen et Mélenchon devant la justice », Libération.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 16 décembre 2017)
  4. « Le Pen assume son faux tract contre Mélenchon », Le Figaro,‎ (lire en ligne, consulté le 16 décembre 2017)

AnnexesModifier