Ouvrir le menu principal

Prokhorovka
(ru) Прохоровка
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région économique Centre-Tchernozem
District fédéral Central
Sujet fédéral Drapeau de l'oblast de Belgorod Oblast de Belgorod
Maire Vladimir Mamatov
Code postal 309000
Code OKATO 14 246 551
Indicatif (+7) 47242
Démographie
Population 9 256 hab. (2010)
Densité 6,7 hab./km2
Géographie
Coordonnées 51° 02′ nord, 36° 44′ est
Superficie 137 870 ha = 1 378,7 km2
Fuseau horaire UTC+04:00
Divers
Fondation 1869
Statut Commune urbaine depuis 1968
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Russie

Voir sur la carte administrative de Russie
City locator 14.svg
Prokhorovka

Géolocalisation sur la carte : Oblast de Belgorod

Voir sur la carte administrative de l'Oblast de Belgorod
City locator 14.svg
Prokhorovka

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte administrative de Russie européenne
City locator 14.svg
Prokhorovka

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte topographique de Russie européenne
City locator 14.svg
Prokhorovka
Sources

Prokhorovka (en russe : Прохоровка) est une commune urbaine de l'oblast de Belgorod, en Russie, et le centre administratif du raïon Prokhorovski. Sa population s'élevait à 9 256 habitants en 2010.

Sommaire

GéographieModifier

Prokhorovka se trouve sur la rivière Psel, à 48 km au nord de Belgorod et à 91 km au sud-est de Koursk.

HistoireModifier

Article détaillé : Bataille de Prokhorovka.

Le , au plus fort de l'opération Zitadelle (bataille de Koursk), eurent lieu dans la région de Prokhorovka des affrontements particulièrement intenses. Les Allemands du II. SS Panzer-Korps cherchaient à s'emparer de la ville pour déborder Oboïan par la droite et s'ouvrir ainsi la route vers Koursk, et également d'aider le III.Panzer-Korps à progresser vers le nord et protéger ainsi leur flanc. Les soviétiques quant à eux, inquiétés par la progression allemande, voulaient lancer une contre-attaque massive entre le II.SS et le III.Panzer-Korps pour les détruire. L'attaque allemande et la contre-attaque soviétique échouent. Si les pertes allemandes sont faibles, cet échec marque la fin de l'offensive allemande sur Koursk. Pour les Soviétiques, les pertes sont au contraire très lourdes, la progression allemande des derniers jours ayant désorganisé la cohésion de l'attaque, et les commandants soviétiques se contentant d'envoyer des vagues de chars sur les positions allemandes sans finesse tactique. La bataille se poursuit dans les jours qui suivent, avec une progression allemande jusqu'au 15 juillet au sud, après quoi l'offensive allemande est définitivement arrêtée.

Cette bataille a été beaucoup enjolivée par la propagande soviétique, laquelle annonçait la destruction de 1000 Panzers dont une centaine de Tigres, mais les Allemands ne disposaient pas de plus de 400 Panzers opérationnels dans le secteur (II.SS et III. Panzer-Korps) avec moins de 40 Tiger I.

En fait l'attaque ne s'est pas déroulée comme une gigantesque mêlée de chars mais comme des attaques de chars successives sur les positions défensives ennemies. Il y eut toutefois quand même quelques escarmouches de chars d'une grande intensité.

À Prokhorovka, un grand obélisque rappelle la bataille. Il est souvent le site de cérémonies, auxquelles prennent part de hautes personnalités politiques russes. Prokhorovka est considéré comme un monument dédié à la victoire contre l'Allemagne nazie. En témoigne également le « Diorama », un musée de Belgorod.

GalerieModifier

PopulationModifier

1989 : 8 093 habitants (recensement)
2002 : 10 007 (recensement) [1]
2008 : 9515 (estimation)

Notes et référencesModifier

  1. World Gazetteer [1]

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :