Ouvrir le menu principal

Cette page recense des problèmes potentiels dans le cadre du projet Québec. Vous êtes invité à corriger toute erreur qui est mentionnée ci-dessous ; assurez-vous toutefois qu'il s'agit bel et bien d'une erreur, et non pas d'une fausse alerte.

Vous pouvez supprimer une entrée après avoir réglé le problème correspondant. Inutile par contre de supprimer les fausses alertes, puisqu'elles réapparaîtront automatiquement lors de la prochaine mise à jour.

La dernière mise à jour des données date du 31 octobre 2005.

Les listes suivantes sont le fruit de Belgazou, un semi-automate conçu dans le cadre du projet Québec, afin de détecter d'éventuels problèmes au niveau des articles québécois.

Belgazou n'est pas un « véritable » automate, puisqu'elle roule hors-ligne, sur une copie de la base de données de Wikipédia. Comme cette copie n'est générée qu'à intervalles irréguliers, ces listes peuvent ne pas être à jour, et indiquer des erreurs qui ont déjà été corrigées. Celles-ci seront automatiquement omises lors de la prochaine copie, mais vous pouvez aussi les retirer manuellement dans l'entretemps.

Veuillez prendre note que certaines des « erreurs » relevées par Belgazou sont en fait de fausses alertes, et ne devraient donc pas être « corrigées ». Il importe donc de garder l'œil ouvert, et vérifier qu'une erreur est justifiée avant d'y apporter une correction. Des précisions à cet effet sont incluses sous chaque section.

Vos commentaires relativement à cet automate sont plus que bienvenus. En particulier, toute suggestion de nouvelle liste sera appréciée.


Articles manquantsModifier

La liste des articles manquants recense les articles non existants les plus fortement liés par des articles québécois.

Articles orphelinsModifier

Les articles suivants sont orphelins ; c'est-à-dire qu'aucun autre article ne crée de lien vers eux. Si leur intérêt encyclopédique est bel et bien justifiable, il faudrait voir à les lier à partir d'articles connexes.

Articles suspectsModifier

Les listes d'articles « suspects » recensent les articles n'appartenant à aucune catégorie québécoise (ou canadienne), mais étant tout de même fortement liés par/vers des pages québécoises. Le but de ces listes est de dénicher les articles égarés.

Voir la liste des sources et la liste des cibles suspectes.

Casse suspecteModifier

La liste des articles avec casse suspecte recense les articles comportant un mot dont la casse semble suspecte. (Cette liste ne comporte pas les toponymes, qui sont listés plus bas.)

ÉbauchesModifier

Absents de la catégorieModifier

Les ébauches suivantes abordent probablement un sujet québécois, mais n'appartiennent pas à la catégorie Wikipédia:ébauche Québec. (Voir à ce sujet Comment marquer une ébauche et Choix d'un modèle d'ébauche.)

Articles suspectsModifier

Les articles suivants sont relativement courts, mais ne sont pas classés comme ébauche. (Le nombre entre parenthèses indique la taille de chaque article, en octets.)

HomonymieModifier

Liens ambigusModifier

Les liens suivants pointent vers une page d'homonymie, et devraient être corrigés afin de pointer vers l'article approprié (si celui-ci existe).

AModifier

FModifier

GModifier

IModifier

MModifier

QModifier

RModifier

SModifier

UModifier

ZModifier

Homonymies superfluesModifier

Les articles suivants ont un titre comportant un déterminant entre parenthèses, sans pour autant qu'il semble y avoir homonymie avec un autre article. Ceci indique donc que soit :

  • la page d'homonymie ne comprend pas de lien vers l'article ;
  • la page d'homonymie n'emploie pas le modèle {{homonymie}} ;
  • la page d'homonymie est manquante (mais il y a effectivement homonymie) ou
  • aucune homonymie n'est présente.

S'il n'y a pas homonymie, l'article devrait être déplacé vers son titre complet, sans indication supplémentaire entre parenthèses.


RedirectionsModifier

La liste des liens de redirection recense les liens pointant vers une page de redirection. (Ceci n'est pas un problème en soi, mais peut indiquer une mauvaise typographie, par exemple.)

ToponymesModifier

Un toponyme peut être constitué d'un générique (un nom commun indiquant la nature du toponyme) et d'un spécifique (la partie qui identifie le toponyme). Par exemple, le lac Saint-Jean est un lac (générique) nommé Saint-Jean (spécifique). Le générique prend la minuscule ; le spécifique, la majuscule.

(À noter que le générique d'un toponyme peut donner naissance au spécifique d'un autre toponyme ; par exemple la région autour du lac Saint-Jean se nomme le Lac-Saint-Jean.)

Titres suspectsModifier

Les articles suivants ont un titre qui ne semble pas respecter les conventions de toponymie concernant le générique.

Comme le générique d'un toponyme en fait véritablement partie, cela doit normalement se refléter dans le titre de l'article. L'article portant sur le fleuve Saint-Laurent se nomme donc fleuve Saint-Laurent, et non pas Saint-Laurent (fleuve). (Il y a bien sûr exception lorsque le toponyme est lexicalisé ; par exemple Seine au lieu de rivière Seine.)

En revanche, les toponymes habités (ville, quartier, région, comté, etc.) ne comportent pas de générique ; l'article portant sur Montréal se nomme donc Montréal, et non pas ville de Montréal. (Évidemment, on peut rajouter un suffixe en cas d'homonymie, comme pour Québec (ville).)


Génériques et majusculeModifier

La liste des génériques toponymiques recense les pages contenant un générique toponymique portant la majuscule.


TiretsModifier

Il existe une certaine confusion autour de l'emploi du trait d'union et du tiret dans les toponymes.

Le trait d'union usuel est normalement employé dans le spécifique d'un toponyme lorsqu'il comporte plus d'un mot (p.ex. Rivière-des-Prairies, quartier nommé d'après la rivière des Prairies), ou encore lorsqu'il provient de l'union de plusieurs toponymes ne comportant pas de trait d'union (p.ex. Hochelaga-Maisonneuve, composé des anciens quartiers du même nom).

Le tiret court (« – », aussi appelé tiret demi-cadratin, ou –) s'impose lors de la combinaison de plusieurs toponymes dont au moins un comprend un trait d'union (p.ex. l'arrondissement Mercier–Hochelaga-Maisonneuve).

L'emploi de deux traits d'union sucessifs (--) ou du tiret long (—) dans un toponyme québécois est à proscrire.

Voir aussi les conventions typographiques, et les règles de la Commission de toponymie du Québec relatives aux traits d'union et aux tirets.


Titres suspectsModifier

Les pages suivantes ont un titre comportant un double tiret (--) ou un tiret long (—), se susbstituant probablement à un tiret court (–). Dans un tel cas, il convient de renommer la page (si elle existe), ou d'y créer une redirection (si elle n'existe pas, mais un article existe déjà sous le nom approprié). Tout lien pointant vers une telle page devrait également être corrigé.


Liens suspectsModifier

Les liens suivants pointent vers une page de redirection qui semble corriger un double tiret ou un tiret long.


Redirections proposéesModifier

Les redirections suivantes sont proposées afin d'éviter la création d'articles sous un titre erronné. (Un titre en gras indique qu'une page existe déjà, mais qu'il ne s'agit pas de la redirection appropriée.)