Ouvrir le menu principal
Bianca Castafiore
Description de cette image, également commentée ci-après
Bianca Castafiore photographiée par Tintin (1920).
Icône pour souligner l'importance du texte cette photo ne représente pas Bianca Castafiore, mais Florence Foster Jenkins.
Informations générales
Naissance
Milan - Drapeau de l'Italie Italie
Décès
New York, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Cantatrice
Genre musical Opéra
Site officiel http://www.chatomoulinsar.com

Bianca Castafiore est une soprano italienne née le à Milan et morte le à New York.

La Castafiore est connue pour son interprétation de l'Air des bijoux du Faust de Charles Gounod.

BiographieModifier

La Castafiore est une cantatrice italienne, surnommée le Rossignol milanais par la presse, avec laquelle elle entretient des rapports variables, en fonction du silence sur sa corpulence. Maria Callas aurait été un modèle pour ce personnage, bien que sa carrière soit postérieure à l'arrivée de la Castafiore dans Le sceptre d'Ottokar. La Castafiore est accompagnée dans ses pérégrinations et sur scène et ses répétitions par son pianiste Igor Wagner, ainsi que par sa camériste Irma, avec lesquels elle n'entretient que des rapports professionnels.

Carrière orchestraleModifier

FormationModifier

EnseignementModifier

AnalyseModifier

Œuvre (pour un compositeur) - Répertoire (pour un interprète)Modifier

Article détaillé : Liste des œuvres de Tintin.

Style - EsthétiqueModifier

Bien charpentée, la Castafiore est dotée d'une voix puissante. Son morceau de bravoure est l'Air des bijoux, chanté par Marguerite dans l'opéra Faust de Charles Gounod. Tintin qu'elle a pris en auto-stop préfère continuer à pied plutôt que de subir son bel canto. Le Capitaine Haddock a, lui aussi, une aversion pour ce type d'air d'opéra bien que la cantatrice le poursuive par son chant, en personne ou sur les ondes, et ce à travers toute la planète jusque dans l'Himalaya. Cependant, la Castafiore éprouve pour lui une certaine affection, malgré sa difficulté à retenir le nom exact du capitaine : « Karpock », « Kodak », « Harrock » (« Harrock'n roll » compléta ce dernier), etc. En retour, le capitaine Haddock ne manquera pas de l'appeler « Castafiole » et « Castapipe ».

Compositions marquantes (pour un compositeur) - Interprétations marquantes (pour un interprète)Modifier

Créations (pour un interprète)Modifier

La Castafiore apparaît dans les albums :

Mais fait des apparitions « surprise » (On l'entend à la radio) dans les albums :

Ainsi que dans les films :

PersonnalitéModifier

Dans L'Affaire Tournesol, elle aide Tintin et le capitaine Haddock de façon décisive en leur fournissant cachette et déguisement. Elle avait déjà sauvé Tintin dans Le Sceptre d'Ottokar en ne le dénonçant pas aux autorités syldaves et surtout elle tirera de façon tonitruante Tintin et Haddock des griffes du redoutable Marquis Di Gorgonzola dans Coke en stock. Tintin et le capitaine Haddock lui doivent donc plusieurs fois la vie.

Cette apparente phobie du capitaine Haddock pour l'univers du bel canto conduira à une fameuse vignette parue dans les Bijoux de la Castafiore : le capitaine Haddock, endormi et rongé par les soucis liés à l'envahissement du château de Moulinsart, fait un cauchemar dans lequel il se voit nu au premier rang d'un parterre de perroquets en habit de soirée, assistant au déchaînement lyrique, sur la scène, d'une Castafiore à tête et ailes de perroquet...

La Castafiore est le seul personnage féminin de premier plan de la série Tintin. Elle n'est que très rarement mise en valeur bien que la signification de son nom (« Blanche Chaste Fleur ») soit tout un programme. Attribuer le seul rôle féminin à un personnage chaste (et castrateur) a valu à Hergé quelques accusations de misogynie et de machisme. On a également suggéré que Hergé lui-même détestait l'opéra. Cependant, le rejet par Hergé de l'art lyrique semble un peu contradictoire avec la présence dans son équipe, dans les années 1940, d'Edgar P. Jacobs, ancien chanteur lyrique, avec lequel les rapports d'amitié continueront au-delà du Temple du Soleil. Peut-être n'y avait-il là en réalité que des piques sans méchanceté.

Cette allusion à la chasteté de la Castafiore prend tout son sel lorsque l'on sait que les bijoux sont en psychanalyse une des métaphores des organes sexuels[1]. Ainsi, en chantant album après album le fameux Air des bijoux et en s'écriant « Ciel, mes bijoux ! » tout le long de l'album Les Bijoux de la Castafiore, la célèbre dame ne ferait-elle rien d'autre, en somme, que de clamer sa peur de perdre sa virginité.

Autour de...Modifier

La Castafiore porte un collier de marque Tristian Bior, nom inspiré de Christian Dior (Les Bijoux de la Castafiore).

La secrétaire d'État française à la Politique de la ville Fadela Amara a comparé la secrétaire d'État à la Famille Nadine Morano[2] à la Castafiore, ajoutant « elle énerve tout le monde et tout le monde la fuit ».

DistinctionsModifier

Etc.Modifier

AnnexesModifier

Illustration sonoreModifier

Fichier audio
« Air des bijoux » du Faust de Charles Gounod,
chanté par Bianca Castafiore (1850-1950).
Des difficultés à utiliser ces médias ?

  l'air entendu ici n'est pas celui indiqué ; il s'agit de « O patria mia », aria d’Aida chantée par Marie Rappold (1873-1957). Pour entendre une autre aria fameuse interprétée par une artiste incomparable, voir ici.

IconographieModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

DiscographieModifier

VidéographieModifier

BibliographieModifier

Écrits et entretiensModifier

Ouvrages biographiquesModifier

Articles ou publications collectivesModifier

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

  1. cf. Diderot, Les Bijoux indiscrets.
  2. [1] du temps où elle était porte parole du parti majoritaire.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Sur les autres projets Wikimedia :

{{Portail|musique classique|opéra|Italie}}


Catégorie:Chanteuse d'opéra Catégorie:Voix classique Catégorie:Chanteuse française Catégorie:Pianiste classique Catégorie:Chef d'orchestre Catégorie:Naissance en 1900 Catégorie:Décès en 1900