Ouvrir le menu principal

Cette page est destinée à recenser les taxons un peu étranges ou cas particuliers que vous croisez : très longs, très courts, jeux de mots, etc. Elle propose aussi des exemples de cas typiques, d'exceptions et de synonymies, qui peuvent être utiles pour illustrer nos propos ou mettre au point des modèles.

Noms scientifiques curieuxModifier

Nom de genre curieuxModifier

Très courtModifier

Très longModifier

Par leur compositionModifier

PiègesModifier

Faux amisModifier
Homonymies de genreModifier
Noms « latins »Modifier

Dites plutôt réputés latins ! Quelques exemples parmi bien d'autres :

Nom d'espèce curieuxModifier

Nom très courtModifier

Nom très longModifier

Par l'orthographeModifier

Par l'épithète spécifiqueModifier

« Fan club »Modifier

Fans de Tolkien :

Fans du monde de Star Wars :

Fans du monde de Harry Potter :

Autres groupies :

Par la composition genre-espèceModifier

TautonymesModifier

Autorisés en zoologie, les tautonymes y sont assez courants, notamment pour les espèces nommées il y a très longtemps, dont le genre a été créé après l'épithète et l'a redoublé. Ils sont interdits en botanique obligeant à des à-peu-près.

Exemples d'espèces :

Exemples avec la sous-espèce en plus :

Avec le sous-genre en plus :

  • Bison (Bison) bison bison (Linnaeus, 1758) - Syn. de Bison bison (Linnaeus, 1758)[5]

Quelques quasi-tautonymes :

PiègesModifier

HomonymesModifier

SynonymesModifier

Très nombreux :

Auteurs et notations curieusesModifier

Par leur longueurModifier

  • Ameivula mumbuca (Colli, Caldwell, Costa, Gainsbury, Garda, Mesquita, Filho, Soares, Silva, Valdujo, Vieira, Vitt, Werneck, Wiederhecker & Zatz, 2003) (15)
  • Amietophrynus Frost, Grant, Faivovich, Bain, Haas, Haddad, de Sá, Channing, Wilkinson, Donnellan, Raxworthy, Campbell, Blotto, Moler, Drewes, Nussbaum, Lynch, Green & Wheeler, 2006 (19)
  • Dryaderces, Jungfer, Faivovich, Padial, Castroviejo-Fisher, Lyra, Berneck, Iglesias, Kok, MacCulloch, Rodrigues, Verdade, Torres-Gastello, Chaparro, Valdujo, Reichle, Moravec, Gvoždík, Gagliardi-Urrutia, Ernst, De la Riva, Means, Lima, Señaris, Wheeler & Haddad, 2013 (25)
  • Hemidactylus inintellectus Sindaco, Ziliani, Razzetti, Pupin & Grieco in Sindaco, Ziliani, Razzetti, Carugati, Grieco, Pupin, Al-Aseily, Pella & Fasola, 2009 - ils sont 5 + 9
  • Xiphinema aceri Chizhov et al., 1986 - ils sont tant que ça ?

Par leur compositionModifier

Une exceptionModifier

Formes complexesModifier

  • Begonia rigida (Klotzsch) Regel ex A.DC. - parenthèses + "ex"
  • Begonia teysmanniana (Miq.) Miq. ex B.D.Jacks. - parenthèses avec le même nom + "ex"
  • Ophiurina Müller & Troschel, 1840 sensu O'Hara et al., 2017
  • Begonia calvescens (Brade ex L.B.Sm. & R.C.Sm.) E.L.Jacques & Mamede - des couples "SM" et leur ex... tout un roman ! - qui dit mieux pour la variété des signes ?
  • Begonia libera (L.B.Sm. & B.G.Schub.) L.B.Sm. & B.G.Schub. (1955) - ces deux là se corrigent eux mêmes.

Cas particulier : les orchidéesModifier

Les orchidées ont quelques règles de nomenclature propres à cette famille.

Associations surprenantesModifier

Auteur « auto-honorifique »Modifier

Auteur avec « faute » d'orthographeModifier

Auteurs différents pour un même binômeModifier

  • Agathis montana
    • Agathis montana Shestakov - une guêpe
    • Agathis montana de Laub. - un conifère
  • Hibbertia angustifolia[6]
    • Hibbertia angustifolia Salisb. (nom. illeg.) => Hibbertia procumbens (Labill.) DC.
    • Hibbertia angustifolia Benth.
    • Hibbertia angustifolia (DC.) Benth.
    • Hibbertia angustifolia K.D.Koenig & Sims
    • Hibbertia angustifolia F.Muell.
  • Paeonia officinalis[7]
    • Paeonia officinalis Hayne
    • Paeonia officinalis Thunb.
    • Paeonia officinalis L.
    • Paeonia officinalis Pall.
    • Paeonia officinalis Falk
    • Paeonia officinalis Gouan

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier