Procidence du cordon

La procidence du cordon, en obstétrique, est la descente du cordon ombilical avant le fœtus lors de l'accouchement.

Formes cliniquesModifier

ProcubitusModifier

La présence d'un cordon devant la présentation prend le nom de procubitus lorsque la poche des eaux est intacte.

ProcidenceModifier

La présence d'un cordon devant la présentation prend le nom de procidence lorsque la poche des eaux est rompue. Il existe trois types de procidence du cordon. La procidence du cordon :

  • de 1 degré c'est lorsque le cordon se trouve dans le col ;
  • de 2 degré c'est lorsque le cordon se trouve dans l'affleure de la vulve ;
  • de 3 degré c'est lorsque le cordon se trouve dans les voies génitales.

Facteurs de risque de procidenceModifier

  • Toutes les situations aboutissant à une mauvaise accommodation entre la présentation et le bassin maternel
  1. Excès de liquide amniotique
  2. Présentation du siège
  3. Placenta praevia
  4. Rupture membranaire sur une présentation haute
  5. presentation transversale.
  6. cordon trop long.

PréventionModifier

Avant de rompre artificiellement les membranes, la sage-femme doit vérifier l'absence de procidence du cordon. Cette rupture membranaire devra s'effectuer sur une présentation au moins bien appliquée sur le détroit supérieur, diminuant le risque que le cordon vienne s'interposer entre la tête et l'extérieur. La rupture membranaire devra être prudente en cas d'excès de liquide connu, de préférence à l'aiguille pour éviter une débâcle liquidienne dans laquelle le cordon risque d'être transporté.

Conduite à tenirModifier

Faire les gestes d'urgence qui sont :

  • appel à l’aide
  • refoulement de la présentation pour libération de la compression du cordon
  • césarienne en extrême urgence (code rouge)

ProcubitusModifier

La présence d'un procubitus du cordon impose la césarienne en urgence.

ProcidenceModifier

Le cordon descend alors dans le vagin par le col, et se retrouve gravement comprimé entre les os du bassin maternel et les os du crâne fœtal. Il s'agit là d'un accident gravissime, entrainant la plupart du temps une souffrance fœtale aiguë majeure. Bien que dans la grande majorité des cas la césarienne en extrême urgence s'impose, un accouchement par voie basse est possible en cas de présentation podalique à dilatation complète ou céphalique à dilatation complète avec extraction instrumentale du fœtus. Le passage en salle de césarienne ne doit souffrir d'aucun retard, et la sage-femme procédera au refoulement manuel de la présentation jusqu'à l'extraction par césarienne.

Voir aussiModifier