United Rugby Championship

championnat international de clubs de rugby à XV
(Redirigé depuis Pro14)

Le United Rugby Championship est une compétition de rugby à XV réunissant des sélections de provinces galloises, irlandaises, italiennes, écossaises et sud-africaines.

United Rugby Championship
Description de l'image Logo United Rugby Championship 2021.png.
Généralités
Sport Rugby à XVVoir et modifier les données sur Wikidata
Création
Autre(s) nom(s) Celtic League (2001-2011)
Pro12 (2011-2017)
Pro14 (2017-2021)
Organisateur(s) United Rugby
Périodicité annuelle
Nations Drapeau de l'Écosse Écosse
Drapeau du pays de Galles Pays de Galles
Drapeau : Irlande Irlande
Drapeau de l'Italie Italie (depuis 2010)
Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud (depuis 2017)
Participants 16 équipes
Statut des participants professionnel
Site web officiel unitedrugby.com

Palmarès
Tenant du titre Drapeau : Irlande Munster (4) (2023)
Plus titré(s) Drapeau : Irlande Leinster (8)
Pour la compétition à venir voir :
United Rugby Championship 2023-2024

Cette épreuve voit le jour en 2001 afin d'offrir aux équipes irlandaises, galloises et écossaises une compétition de meilleur niveau que les affrontements purement nationaux. En 2010, deux équipes italiennes sont intégrées à la compétition, alors appelée Ligue celtique. L'année suivante, la compétition change de nom et devient Pro12 de manière générale, et plus spécifiquement RaboDirect Pro12 dans le cadre d'un parrainage avec la filiale de la banque néerlandaise Rabobank. En 2014, elle est renommée Guinness Pro12, d'après son nouveau sponsor, la marque de bière Guinness puis Guinness Pro14 en 2017 après l'adjonction de deux équipes d'Afrique du Sud. En 2021, sous son nouveau format, elle adopte son nom actuel United Rugby Championship.

Histoire modifier

Les débuts (2001-2002) modifier

En 1999, les franchises provinciales écossaises de Glasgow et Édimbourg intègrent le championnat gallois de première division (Welsh-Scottish League). Ce premier rapprochement entraînera en 2001 la création de la Ligue celtique de rugby avec l'arrivée des quatre provinces irlandaises.

Les équipes participant à la première édition en 2001 sont au nombre de 15 :

Les premiers vainqueurs de la compétition sont les irlandais du Leinster, qui disposent de leurs compatriotes du Munster en finale (24-20) au Lansdowne Road de Dublin.

En 2002, les Écossais des Border Reivers rejoignent le championnat. La Welsh-Scottish League est abandonnée au bout de trois saisons.

Régionalisation galloise et round-robin (2003-2009) modifier

En 2003, les équipes galloises sont concentrées en 5 provinces : Cardiff Blues, Celtic Warriors, Llanelli Scarlets, Ospreys et Newport Gwent Dragons. La Ligue prend désormais la forme d'un championnat à poule unique en matchs aller/retour. Parmi les trois nations, elle devient le seul championnat entièrement professionnel. Autre changement, les 12 équipes s'affrontent en matches aller-retour, et le premier du classement est sacré champion sans phases finales. Néanmoins, la concurrence frontale avec les rencontres du Tournoi des Six Nations et de la Coupe du monde 2003 limite fortement la participation des internationaux et nuit à la qualité des matchs. Pour sa première saison dans la ligue, la franchise des Llanelli Scarlets remporte le titre, devant les irlandais de l'Ulster et les Newport Gwent Dragons.

En 2004, l'équipe des Celtic Warriors est démantelée par la fédération galloise pour des raisons financières. La Ligue celte se déroule à onze et le pays de Galles remporte son second titre dans la compétition par l'intermédiaire des Ospreys.

En 2005, l'intégration de 4 équipes italiennes et 9 équipes sud-africaines est sérieusement envisagée (la compétition serait devenue Rainbow Cup), puis repoussée. En 2009, la possibilité de l'intégration de 2 équipes italiennes à l'horizon 2010-2011 est à nouveau envisagée, soumise à des conditions sportives et économiques[1]. C'est l'Ulster qui remporte la compétition et termine en tête d'un podium composé exclusivement d'équipes irlandais (Munster puis Leinster).

En , les London Welsh, membres de la fédération anglaise et de la fédération galloise, ont fait état de leur intérêt pour rejoindre la ligue au cas où le championnat anglais mettrait un terme au système de promotion et deviendrait une ligue fermée, ce ne sera finalement pas le cas[2]. Cette saison, les Ospreys deviennent la première équipe à remporter pour la deuxième fois la compétition.

En 2007, l'équipe des Border Reivers est démantelée par la Fédération écossaise pour des raisons financières. Le championnat contient seulement 10 équipes (4 irlandaises, 2 écossaises et 4 galloises) et le Leinster remporte son second titre dans la compétition. En 2008-2009, le Munster remporte la compétition en devançant les Écossais de Édimbourg qui réalise à cette occasion la meilleure performance écossaise depuis la création de la compétition.

Arrivée de l'Italie et phases finales (2009-2014) modifier

Les phases finales sont réintroduites lors de la saison 2009-2010, ce qui profite aux gallois des Ospreys qui remportent leur troisième titre dans la compétition, un record, en remportant la finale face au Leinster (17-12) à la RDS Arena de Dublin, où le Leinster joue la majorité de ses matches à domicile. Jusqu'en 2015, l'équipe la mieux classée de la saison régulière qualifiée en finale dispose du choix du terrain.

Le la Fédération italienne de rugby à XV annonce que deux franchises italiennes venant du Super 10 intègrent la Celtic League à partir de la saison suivante : le Benetton Trévise et Aironi Rugby. Les équipes italiennes terminent respectivement dixième (avec neuf victoires) et douzième (avec une victoire). C'est le Munster qui remporte le titre cette saison en défaisant en finale le Leinster (19-9) dans son stade de Thomond Park à Limerick.

En 2011-2012, la compétition prend le nom de Pro12 et les Ospreys remporte une nouvelle fois le titre face au Leinster à la RDS Arena (31-30) grâce à un essai dans les derniers instants de la partie de Shane Williams, transformé par Dan Biggar.

Deux ans après son intégration en Pro12, l'Aironi Rugby est remplacé par les Zebres de Parme pour des raisons financières. Et en 2013 puis 2014, le Leinster parvient à conserver son titre de champion, une première dans l'histoire du Pro12 en battant respectivement l'Ulster (24-18) et Glasgow (34-12).

Réformes européennes (2014-) modifier

En 2014, les clubs anglais et français pour l'ERC (European Rugby Cup), organisateur des compétitions européennes professionnelles, réforment le format de la Coupe d'Europe et du Challenge européen. Ainsi, les places qualificatives pour la compétition principale via le Pro12 seront plus difficiles à obtenir. Cela entraine alors une augmentation des enjeux sportifs de la compétition.

En 2014-2015, la finale est pour la première fois disputée sur un terrain choisi à l'avance. Les Écossais des Glasgow Warriors se qualifient de nouveau pour la finale et remportent le premier titre d'une franchise écossaise, en disposant de l'Ulster en demi finale (14-12) puis du Munster (31-13) au stade de Ravenhill de Belfast. En 2016, le Connacht, seul province irlandaise à ne pas avoir gagné la compétition, remporte son premier titre en Pro12 en battant en finale le Leinster (20-10). Le choix d'un terrain neutre permet au championnat de gagner en visibilité en investissant un stade autre que les stades réguliers des différents clubs, d'une capacité moyenne modeste. Après 2015, le choix se porte sur des stades de grande capacité : Murrayfield Stadium, l'Aviva Stadium et le Celtic Park. Les finales obtiennent un taux de remplissage satisfaisant, y compris lorsque l'équipe locale n'est pas qualifiée, comme en 2016 (44 092 spectateurs pour une capacité de 51 700).

Passage à 14 équipes modifier

En raison de la réduction du nombre de participants en Super Rugby en 2018 ; faisant ainsi passer la compétition de 18 à 15 équipes ; deux franchises sud-africaines (les Cheetahs et les Southern Kings) demandent à intégrer le Pro12[3]. Le , le comité directeur de l'organisation décide de valider cette décision[4].

Le passage à 14 équipes amène un changement de format pour la compétition qui a désormais deux conférences. Dans chacune d'entre elles, on retrouvera deux clubs gallois, deux irlandais, un écossais, un italien et un sud-africain. Ceux-ci ont été répartis en fonction de leur classement durant la saison précédente. Au sein de chaque conférence, les formations disputent 12 matches entre elles sous forme de match aller et retour. Puis, elles affrontent chacune des équipes de l'autre conférence une seule fois, à domicile ou à l'extérieur selon les cas (soit 7 matches). À cela, s'ajoutent deux derbys supplémentaires face aux représentants du même pays. Donc, au total, tout le monde dispute 21 rencontres durant la phase régulière. Pour les phases finales, seuls les 3 premiers de chaque conférence seront qualifiés. Les premiers iront directement en demi-finale alors que les 2e et 3e de chaque poule s'affronteront en quart de finale[5].

En 2020, le fonds d'investissement CVC Capital Partners, basé au Luxembourg, acquiert 28 % des parts du Pro14. Cette transaction permet également à la fédération italienne d'acquérir des parts. Les 72 % restants restent ainsi la propriété des fédérations irlandaises, italiennes, écossaises et galloises[6].

Passage à 16 équipes modifier

À partir de 2021-2022, la saison de championnat se déroule entre septembre et mai, avec des équipes réparties en quatre poules géographiques : la poule irlandaise, la poule galloise, la poule sud-africaine et la poule écosso-italienne.

Les quatre poules déterminent les 6 rencontres aller et retour disputées par chaque équipe sur son territoire. Les 12 matchs restants sont disputés à partir d'un nombre pair de matchs à domicile ou à l'extérieur contre les autres équipes de la ligue. Les poules ont ainsi été conçues pour amplifier les rivalités et la compétitivité entre les nations.

Après 18 matchs, les huit meilleures équipes se qualifient pour les quarts de finale, suivis des demi-finales et d'une finale. L'avantage du terrain est déterminé en fonction de leur classement général.

Médiatisation modifier

Télévision modifier

Chaine Pays Période Diffusion
TG4   Irlande 2001-2004 et depuis 2010 Irlandais
BBC Wales   Pays de Galles Depuis 2001 Anglais
S4C   Pays de Galles Depuis 2001 Gallois
BBC Northern Ireland   Irlande du Nord 2001-2004 et depuis 2010
BBC Alba   Écosse Depuis 2010 Écossais
BBC Scotland   Écosse 2001-2004 et depuis 2014
Sky Sports   Royaume-Uni Depuis 2014
BeIn Sports   France Depuis 2014
RAI Sport   Italie 2011-2012 et depuis 2015
Setanta Sports   Irlande 2004-10
Depuis 2010
En direct
Highlights

Identité visuelle et sponsors modifier

Le Pro12 est connu sous différents noms dans son histoire en fonction des nations participantes et des sponsors. En 2006, l'arrivée d'un nouveau sponsor principal entraîne le changement de nom de la compétition qui devient Magners League, du nom d'un fabricant irlandais de cidre, qui s'engage pour cinq ans. Le , un nouvel accord de partenariat est établi pour quatre saisons avec RaboDirect, filiale de la banque néerlandaise Rabobank, installée dans plusieurs pays anglophones dont l'Irlande, l'Australie et la Nouvelle-Zélande. La compétition est alors rebaptisée en RaboDirect Pro12[7],[8]. Elle est à nouveau renommée en 2014, dû à son nouveau sponsor principal, la marque de bière Guinness[9],[10].

Qualifications européennes modifier

Ancien format (2001-2014) modifier

Les trois meilleures équipes irlandaises et les trois meilleures équipes galloises sont qualifiées pour la coupe d'Europe.Si une équipe irlandaise ou galloise non qualifiée par le classement remporte la coupe d'Europe ou le challenge européen, elle est également qualifiée. Les deux franchises italiennes et les deux franchises écossaises sont qualifiées pour chaque édition de la coupe d'Europe.

Première réforme (2014-2018) modifier

En 2014, le règlement de qualifications change, les qualifiés sont les 7 premiers du classement mais avec au moins une équipe de chacun des 4 pays participants (Irlande, pays de Galles, Écosse, Italie). Par exemple, pour la saison 2014-2015, les 6 premiers du classement et le Benetton Trévise (11e) car les 2 équipes italiennes sont les 2 dernières du classement.

Seconde réforme modifier

Pour la coupe d'Europe 2018-2019, la règle stipulant que les quatre pays devaient être représenté tombe pour laisser place aux sept premiers au classement, quels que soient les pays concernés.

À partir de 2017, les équipes sud-africaines n'étant pas éligibles pour les coupes d'Europe, elles sont exclues du classement au moment de déterminer les qualifiés pour la Champions Cup et le challenge européen. Ainsi, les trois meilleures formations de chaque conférence et le meilleur quatrième joueront la Coupe d'Europe la saison suivante[5].

Élargissement aux franchises sud-africaines modifier

En juin 2022, les organisateurs des coupes continentales confirment la possibilité de qualification des équipes sud-africaines pour leurs compétitions[11].

Cela entraine de nouvelles modifications dans le processus de qualification en compétition continentales. Les quatre "régions" de l'URC sont organisés en poules, le premier se qualifie directement pour la Coupe d'Europe.

Cela assure la qualification d'au moins une équipe galloise, irlandaise et sud-africaine chaque année à la Coupe d'Europe. Comme l'Écosse et l'Italie partagent un seul groupe régional, au moins une équipe de ces deux pays combinés est qualifiée, mais aucun de ces pays individuellement n'a de qualification garantie.

Les quatre places restantes sont attribuées aux quatre meilleurs bilans de la saison régulière, quelle que soit la poule à laquelle ils participent. Ainsi, il est possible qu'une équipe se qualifie pour la Coupe d'Europe sans atteindre les phases finales de l'URC, en remportant sa poule régionale mais en terminant neuvième ou moins au classement général. Si le club vainqueur de l'URC ne s'est pas qualifié pour la Champions Cup sur les critères ci-dessus, il se qualifiera à la place de la dernière des équipes qualifiées n'ayant pas remporté sa poule. Il en sera de même si une équipe de l'URC remporte un trophée continental et se qualifie pour la Coupe d'Europe sans s'être qualifiée par sa position dans la ligue[12].

Les équipes modifier

Les équipes actuelles modifier

Équipes britanniques et irlandaises participant au URC depuis 2010
Équipes italiennes participant au URC depuis 2010
Équipes sud-africaines participant au URC depuis 2021
Franchise Période Pays Ville(s) Stade Capacité Titres
Benetton Trévise Depuis 2010   Italie Trévise Stadio Comunale di Monigo 6 700 Aucun
Bulls Depuis 2021   Afrique du Sud Pretoria Loftus Versfeld Stadium 51 762 Aucun
Cardiff Rugby Depuis 2003   Pays de Galles Cardiff Cardiff Arms Park 12 500 Aucun
Connacht Depuis 2001   Irlande Galway Galway Sportsground 7 500 1 (2016)
Dragons RFC Depuis 2003   Pays de Galles Newport Rodney Parade 11 700 Aucun
Édimbourg Rugby Depuis 2001   Écosse Édimbourg Edinburgh Rugby Stadium (en) 7 800 Aucun
Glasgow Warriors Depuis 2001   Écosse Glasgow Scotstoun Stadium 11 000 1 (2015)
Leinster Depuis 2001   Irlande Dublin RDS Arena 18 500 8 (2001, 2008, 2013, 2014, 2018, 2019, 2020 et 2021)
Lions Depuis 2021   Afrique du Sud Johannesbourg Ellis Park Stadium 62 567 Aucun
Munster Depuis 2001   Irlande Limerick et Cork Thomond Park 26 500 4 (2003, 2009,2011, 2023)
Ospreys Depuis 2003   Pays de Galles Swansea et Neath Swansea.com Stadium 20 532 4 (2005, 2007, 2010, 2012)
Scarlets Depuis 2003   Pays de Galles Llanelli Parc y Scarlets 14 340 2 (2004, 2017)
Sharks Depuis 2021   Afrique du Sud Durban Kings Park Stadium 52 000 Aucun
Stormers Depuis 2021   Afrique du Sud Le Cap Cape Town Stadium 55 000 1 (2022)
Ulster Depuis 2001   Irlande Belfast Kingspan Stadium 18 200 1 (2006)
Zebre Parma Depuis 2012   Italie Parme Stadio XXV Aprile 5 000 Aucun

Les anciennes équipes modifier

Franchise Période Pays Ville(s) Stade(s) Capacité
Aironi 2010–2012   Italie Viadana Stadio Luigi Zaffanella 6 000
Border Reivers 2002–2007   Écosse Galashiels Netherdale 6 000
Celtic Warriors 2003–2004   Pays de Galles Bridgend et Pontypridd Brewery Field
Sardis Road
12 000
8 000
Cheetahs 2017-2020   Afrique du Sud Bloemfontein Free State Stadium 48 000
Southern Kings 2017-2020   Afrique du Sud Port Elizabeth Nelson Mandela Bay Stadium 48 459

Les équipes galloises modifier

Avant la régionalisation des équipes galloises en provinces, le pays de Galles était représenté par des équipes de la Welsh Premiership, de 2001 à 2003.

Équipe Stade Capacité
  Bridgend RFC Brewery Field 6 000
  Caerphilly RFC Virginia Park 5 000
  Cardiff RFC Cardiff Arms Park 12 500
  Ebbw Vale RFC Eugene Cross Park 8 000
  Llanelli RFC Stradey Park 10 800
  Neath RFC The Gnoll 6 000
  Newport RFC Rodney Parade 11 676
  Pontypridd RFC Sardis Road 7 861
  Swansea RFC St Helen's 4 500

Palmarès modifier

Les deux premières éditions avec phase finale modifier

Date Champion Score Finaliste Lieu Spectateurs
Leinster   24 – 20 Munster   Lansdowne Road, Dublin 30 000
Munster   37 – 17 Neath RFC   Millennium Stadium, Cardiff 30 076
On accède à l'article qui traite d'une édition particulière en cliquant sur le score.

Sans la phase finale (2003-2009) modifier

Année Champion Deuxième Troisième
2003-2004 Llanelli Scarlets   Ulster   Newport Gwent Dragons  
2004-2005 Ospreys   Munster   Leinster  
2005-2006 Ulster   Leinster   Munster  
2006-2007 Ospreys   Cardiff Blues   Leinster  
2007-2008 Leinster   Cardiff Blues   Munster  
2008-2009 Munster   Édimbourg Rugby   Leinster  
On accède à l'article qui traite d'une édition particulière en cliquant sur l'année.

Depuis 2010 et le retour de la phase finale modifier

Date Champion Score Finaliste Lieu Spectateurs Réf.
  Ospreys 17 – 12 Leinster   RDS Arena, Dublin 19 750 [13]
  Munster 19 – 9 Leinster   Thomond Park, Limerick 26 100 [14]
  Ospreys 31 – 30 Leinster   RDS Arena, Dublin 18 500 [15]
  Leinster 24 – 18 Ulster   RDS Arena, Dublin 19 200 [16]
  Leinster 34 – 12 Glasgow Warriors   RDS Arena, Dublin 19 200 [17]
  Glasgow Warriors 31 – 13 Munster   Kingspan Stadium, Belfast 17 057 [18]
  Connacht 20 – 10 Leinster   Murrayfield Stadium, Édimbourg 34 550 [19]
  Scarlets 46 – 22 Munster   Aviva Stadium, Dublin 44 558 [20]
  Leinster 40 – 32 Scarlets   Aviva Stadium, Dublin 46 092 [21]
  Leinster 18 – 15 Glasgow Warriors   Celtic Park, Glasgow 47 128 [22]
  Leinster 27 – 5 Ulster   Aviva Stadium, Dublin 0 [23]
  Leinster 16 – 6 Munster   RDS Arena, Dublin 0 [24]
18 juin 2022   Stormers 18 – 13   Bulls Cape Town Stadium, Le Cap 31 000 [25]
27 mai 2023   Munster 19 – 14   Stormers Cape Town Stadium, Le Cap 56 500 [26]
On accède à l'article qui traite d'une édition particulière en cliquant sur le score.

Palmarès par club modifier

Sur le plan sportif, la compétition est dominée par le Leinster (8 titres). Les franchises italiennes n'ont jamais gagné de titre.

Palmarès par club depuis la 4e place
Équipe Champion Seconde place 3e et 4e place Premier et dernier titre
  Leinster 8 5 6 2001-2021
  Munster 4 5 7 2003-2023
  Ospreys 4 0 4 2005-2012
  Scarlets 2 1 2 2004-2017
  Ulster 1 3 7 2006
  Glasgow Warriors 1 2 6 2015
  Stormers 1 1 0 2022
  Connacht 1 0 1 2016
  Cardiff Rugby 0 2 1 -
  Edimbourg Rugby 0 1 2 -
  Neath RFC 0 1 0 -
  Bulls 0 1 0 -
  Dragons RFC 0 0 2 -
  Cardiff RFC 0 0 1 -
  Celtic Warriors 0 0 1 -

Palmarès par pays modifier

Jusqu'à la saison 2009-2010, le palmarès se limite aux « nations celtes ». Il s'élargit en 2010 à l'Italie, puis en 2017 à l'Afrique du Sud.

Palmarès par pays
Pays (saison d'entrée) Titres Clubs 2es places Clubs
  Irlande (2001-2002) 14 8 : Leinster
4 : Munster
1 : Ulster
1 : Connacht
13 5 : Munster
3 : Ulster
5 : Leinster
  Pays de Galles (2001-2002) 6 2 : Scarlets
4 : Ospreys
4 2 : Cardiff Blues
1 : Neath RFC
1 : Scarlets
  Écosse (2001-2002) 1 1 : Glasgow Warriors 3 1 : Édimbourg Rugby
2 : Glasgow Warriors
  Afrique du Sud (2017-2018) 1 1 : Stormers 2 1 : Bulls
1 : Stormers
  Italie (2010-2011) 0 0

Individuel modifier

Joueur de la saison modifier

Palmarès
Saison Joueur Poste Club Performance collective
2009-2010   Tommy Bowe Ailier Ospreys Victoire
2010-2011   Ruan Pienaar Demi de mêlée Ulster[27] Demi-finale
2011-2012   Tim Visser Ailier Édimbourg Rugby 11e
2012-2013   Nick Williams Troisième ligne centre Ulster Finale
2013-2014   Dan Biggar Demi d'ouverture Ospreys 5e
2014-2015   Rhys Webb Demi de mêlée Ospreys Demi-finale
2015-2016   Bundee Aki Centre Connacht Victoire
2016-2017   Charles Piutau Ailier, arrière Ulster[28] 5e
2017-2018   Tadhg Beirne Deuxième ligne Scarlets[29] Finale
2018-2019   Viliame Mata 2e, 3e ligne Édimbourg Rugby 5e Conférence B
2019-2020   Duhan van der Merwe Ailier Édimbourg Rugby Demi-finale
2020-2021   Marcell Coetzee Troisième ligne centre Ulster 2e Conférence A
2021-2022   Evan Roos Troisième ligne centre Stormers Victoire
2022-2023   Dan Sheehan Talonneur Leinster Demi-finale

Statistiques individuelles modifier

Records modifier

Record d'essais inscrits (en gras les joueurs évoluant encore en URC) :
Rang Joueur Club(s) Période Essais
1   Tommy Bowe   Ulster (49),   Ospreys (18) 2003-2018 67
2   DTH van der Merwe   Glasgow Warriors (43),   Scarlets (15) 2009-2020 58
  Tim Visser   Édimbourg Rugby (58) 2009-2015
  Craig Gilroy   Ulster (58) 2010-2023
5   Steffan Evans   Scarlets (51) 2014- 51
6   Andrew Trimble   Ulster (50) 2005-2018 50
7   Daniel Evans   Scarlets (4),   Newport Gwent Dragons (9),   Ospreys (35) 2007-2022 48
  David Kearney   Leinster (48) 2008-2023
9   Tom James   Cardiff Blues (45) 2006-2019 45
  Simon Zebo   Munster (45) 2010-
Record de points inscrits (en gras les joueurs évoluant encore en URC) :
Rang Joueur Club(s) Période Points
1   Dan Biggar   Ospreys (1585) 2007-2018 1585
2   Dan Parks   Glasgow Warriors (1103),   Cardiff Blues (236),   Connacht (243) 2003-2014 1582
3   Ian Keatley   Connacht (486),   Munster (942),   Benetton Trévise (98),   Glasgow Warriors (8) 2008-2021 1534
4   Sam Davies   Ospreys (651),   Dragons (352) 2012-2023 1003
5   Jason Tovey   Dragons (773),   Cardiff Blues (101),   Édimbourg Rugby (124) 2007-2021 998
6   Ronan O'Gara   Munster (940) 1997-2013 940[30]
7   Duncan Weir   Glasgow Warriors (719),   Édimbourg Rugby (201) 2009- 920
8   Rhys Priestland   Scarlets (770),   Cardiff Rugby (120) 2007- 890
9   Jonathan Sexton   Leinster (857) 2006-2023 887[31]
10   Felipe Contepomi   Leinster (877) 2003-2009 877[31]
  Jack Carty   Connacht (877) 2012- 877
Record de matchs joués (en gras les joueurs évoluant encore en URC) :
Rang Joueur Matchs
1   John Muldoon 254
2   Josh Turnbull 235
3   Ian Keatley 215
4   Daniel Evans 210
5   Stephen Archer 207
6   Ross Ford 206
  Rob Harley
8   Matthew Rees 202
9   John Barclay 199
10   Billy Holland 197

Sur une saison modifier

Notes et références modifier

  1. Article de Rugbyrama, 26/03/2009
  2. bbc.co.uk, London Welsh keen on Celtic move, 21 décembre 2006. Relevé le 10 octobre 2008.
  3. 2 franchises sud-africaines en Ligue Celte ?, Sport24.com, 15 juillet 2017.
  4. La Ligue Celte accepte les provinces sud-africaines, Sport24.com, 18 juillet 2017.
  5. a et b Fabien Pomiès, « Intégration des Cheetahs et des Southern Kings, changement de format : le Pro14 est officialisé ! », sur www.rugbyrama.fr, Rugbyrama, (consulté le )
  6. Simon Valzer, « CVC rachète une partie de la Ligue celte », sur www.rugbyrama.fr, (consulté le ).
  7. (en) « Celtic League unveils new sponsor RaboDirect », sur news.bbc.co.uk, BBC, (consulté le )
  8. (en) Alasdair Reid, « Dutch bank to replace Magners as sponsors of Celtic League from next season », sur www.telegraph.co.uk, The Daily Telegraph, (consulté le )
  9. (en) « Pro12: Guinness named as league's new sponsor », sur www.bbc.com, BBC, (consulté le ).
  10. (en) « 2014/2015 fixtures for Guinness Pro12 announced », sur www.pro12rugby.com, Pro12, (consulté le ).
  11. Victor Tribot Laspière, « Coupes d'Europe de rugby : cinq équipes sud-africaines vont intégrer les compétitions la saison prochaine », sur www.francebleu.fr, (consulté le )
  12. « About - United Rugby Championship », sur www.unitedrugby.com (consulté le )
  13. (en) « https://www.pro14rugby.org/report/grand-final-glory-for-clinical-ospreys », sur pro14rugby.org (consulté le )
  14. (en) « Munster crowned Magners League kings », sur pro14rugby.org (consulté le )
  15. (en) « Super Shane goes out with a bang », sur pro14rugby.org (consulté le )
  16. (en) « Heaslip try sees Leinster finally end their drought », sur pro14rugby.org (consulté le )
  17. (en) « Leinster Rugby vs Glasgow Warriors, Sat, 31/05/2014 », sur www.glasgowwarriors.org, (consulté le )
  18. (en) « Russell guides Glasgow Warriors to historic title », sur pro14rugby.org (consulté le )
  19. (en) « Glorious Connacht complete dream season in style », sur pro14rugby.org (consulté le )
  20. (en) « Breathtaking Scarlets claim Guinness PRO12 glory in style », sur pro14rugby.org (consulté le )
  21. (en) « Sexton leads Leinster to Guinness PRO14 glory », sur pro14rugby.org (consulté le )
  22. (en) « Leinster hold firm to defend Guinness PRO14 title in Glasgow », sur pro14rugby.org (consulté le )
  23. (en) « Invincible Leinster secure hat trick of titles in Dublin », sur pro14.rugby (consulté le )
  24. (en) « Le Leinster s'offre le Munster et le Pro 14 », sur www.rugbyrama.fr, (consulté le )
  25. « United Rugby Championship - Une finale 100 % sud-africaine en URC après la victoire des Stormers en demie contre l'Ulste », sur Rugbyrama, (consulté le )
  26. {{ }}
  27. « Contact Information », sur magnersleague.com (consulté le ).
  28. (en) Sean Farrell, « Piutau, Erasmus and Carbery take big gongs at Pro12 awards », The42,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  29. (en) 1Ryan Bailey, « Beirne, Cullen and Larmour the big winners as Pro14's 2017/18 awards handed out », The42,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  30. (en-GB) « Player », sur Munster Rugby (consulté le )
  31. a et b (en) « Historic Players », sur Leinster Rugby (consulté le )

Annexes modifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes modifier

Lien externe modifier