Prix du Baron-de-Courcel

Le prix du baron de Courcel est un ancien prix d’histoire, créé en 1898, décerné tous les neuf ans par l'Académie française.

LauréatsModifier

  • 1898 : Maurice Prou pour La Gaule mérovingienne
  • 1901 : Mme A. Jeunesse pour Légendes françaises
  • 1902 : Georges Gourdon pour Chansons de geste et poèmes divers
  • 1907 : Jean-Martial Besse pour Les Moines de l’ancienne France
  • 1916 : Paul Tuffrau pour La Légende de Guillaume d’Orange
  • 1925 : Léon Levillain pour Études sur l’Abbaye de Saint-Denis à l’époque mérovingienne
  • 1934 : Abbé Elie Griffe pour Histoire religieuse des anciens pays de l’Aude
  • 1943 : Arthur Kleinclausz pour Eginhard
  • 1952 : Dr Labouré pour Hildigoth
  • 1961 : Abbé Gaston Sergheraert alias Christian Gérard et pour Syméon le Grand
  • 1970 : Guy Fourquin pour Histoire économique de l’Occident médiéval
  • 1979 : May Vieillard-Troiekouroff pour Les monuments religieux de la Gaule d’après les œuvres de Grégoire de Tours
  • 1988 : Pierre Riché pour Gerbert d’Aurillac, le pape de l’an mil (médaille de bronze)
  • 1988 : Yves Sassier pour Hugues Capet (médaille d’argent)

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier