Prix de littérature spiritualiste

prix littéraire

Le Prix de littérature spiritualiste est un prix littéraire français d’inspiration catholique, créé en 1909 par Madame Claire Virenque, décerné tous les ans. Ce prix n'est désormais plus attribué.

Quatre prix étaient décernés par le comité de littérature spiritualiste : Prix de poésie, prix de littérature,

[1].

Présidents et membres du juryModifier

Liste des lauréats depuis 1910Modifier

Quelques lauréats d'avant 1922 : Maurice Brillant, Jean Nesmy, Gauthier-Ferrières, Ernest Prévost, André Delacour, Marion Gilbert, Marguerite d'Escola, Magali-Boisnard[2].

La fondatrice Claire VirenqueModifier

Claire Azema épouse Virenque, poétesse et écrivain, née à L’Isle-Jourdain (Gers) en 1871, morte à Nice en 1922. Elle habitait villa Soledad à Saint-Barthélemy. En 1904, parurent ses premiers poèmes. Elle créa la revue « La Pensée française ».

Elle se consacra à diverses œuvres sociales de la ville de Nice. La ville nomma une rue en son honneur, "La Montée Claire Virenque". Son mari Emmanuel Virenque mourut à Nice en 1905. Sa fille devint Comtesse de Larnage[5].

En 1961, l’Académie française et la fondation de Larnage créent le prix Claire-Virenque « destiné à un jeune auteur et décerné alternativement à un recueil de poèmes, à un roman ou une biographie d’inspiration chrétienne ou très élevée ».

Notes et référencesModifier

Express du midi, Toulouse,