Prix Saint-Vincent du journalisme

prix journalistique italien

Prix Saint-Vincent du journalisme
italien : Premio Saint-Vincent per il giornalismo
Illustration.
Le président italien Giorgio Napolitano remet le prix Saint-Vincent 2006 au journaliste Federico Rampini ()
Premio Saint-Vincent.jpg
Conditions
Décerné par Drapeau de l'Italie Italie
Type Prix de journalisme
Détails
Statut Toujours décerné
Statistiques
Création
Première attribution

Le prix Saint-Vincent du journalisme, connu aussi comme prix Saint-Vincent, est un prix journalistique italien, remis par un jury d'experts appartenant à des catégories spécifiques du monde de l'information et de la diffusion, ayant lieu chaque année à Saint-Vincent, dans la Vallée d'Aoste.

HistoireModifier

Le prix Saint-Vincent fut fondé par l'administration régionale de la Vallée d'Aoste en 1948. En tant que premier prix du journalisme italien, il obtint le soutien de la Fédération nationale de la presse.

À partir de 1960, cet événement a lieu sous le haut patronage de la présidence de la République italienne, et le président remet personnellement le prix.

À partir de 1997 les prix ont été subdivisés en sept catégories, avec une mention spéciale remise par le jury, et une par la région autonome Vallée d'Aoste.

LauréatsModifier

Parmi les lauréats il est important de rappeler : Paolo Sylos Labini, Bruno Vespa (en), Italo Calvino, Maria Luisa Busi, Milena Gabanelli, Vittorio Varale, Federico Scianò, Sandro Ruotolo, Stefano Mensurati, Giovanni Spampinato et le journaliste français Gérard Grizbec.

Années 1940Modifier

Première édition 1948

Deuxième édition 1949

Années 1950Modifier

Troisième édition 1950

Quatrième édition 1951

Cinquième édition 1952

Sixième édition 1953

Septième édition 1955

Huitième édition 1956

Neuvième édition 1957

Dixième édition 1959

Années 1960Modifier

Onzième édition 1960

Douzième édition 1961

Treizième édition 1962

Quatorzième édition 1964

Quinzième édition 1965

Seizième édition 1966

Dix-septième édition 1967

Dix-huitième édition 1969

Années 1970Modifier

Dix-neuvième édition 1970

Vingtième édition 1971

Vingt-et-unième édition 1972

  • Adalberto Bortolotti: Stadio
  • Aniello Coppola: L'Ora
  • Antonio Leone: Rai
  • Ariberto Segala: Epoca
  • Arrigo Benedetti: mention spéciale "pour une vie consacrée au journalisme"
  • Dino Tedesco: Gazzetta del Popolo
  • Gabriella Poli: La Stampa
  • Gaspare Barbiellini Amidei: Corriere della Sera
  • Giorgio Giannone: La Stampa / Stampa Sera
  • Italo Moretti: Rai
  • Mario Roberto Cimnaghi: Il Popolo
  • Oriana Fallaci: L'Europeo
  • Renato Chabod:
  • Sergio Zavoli: Rai Tv
  • Vittorio Monti: Ansa

Vingt-deuxième édition 1973

Vingt-troisième édition 1974

Vingt-quatrième édition 1975

Vingt-cinquième édition 1976

Vingt-sixième édition 1977

Vingt-septième édition 1978

Vingt-huitième édition 1979

Années 1980Modifier

Vingt-neuvième édition 1980

Trentième édition 1981

Trente-et-unième édition 1983

Années 1990Modifier

Trente-deuxième édition 1997

Trente-troisième édition 1998

Trente-quatrième édition 1999

Années 2000Modifier

Trente-cinquième édition 2000

Trente-sixième édition 2001

Trente-septième édition 2002

Trente-huitième édition 2003

Trente-neuvième édition 2004

Quarantième édition 2005

Quarante-et-unième édition 2006

  • Grolle d'or pour la communication
    • Évelyne Christillin : vice-présidente du TOROC
  • Prix Indro Montanelli "Témoin du XXIème siècle"
  • Section I : Journaliste de l'année
    • Federico Rampini
  • Section II : Meilleures enquêtes et meilleurs services spéciaux
    • Giovanni Bianconi : Corriere della Sera
    • Guido Ruotolo : La Stampa
  • Section III : Meilleurs services
    • Paola Baruffi : Sky Controcorrente
    • Riccardo Iacona : Rai3 Report
  • Section IV : Au journaliste auteur du meilleur service sur chaînes télévisées régionales ou interrégionales
    • Giovanna Bruno, Guglielmina Logroscino : Telenorba
  • Section V : Au journaliste auteur des meilleurs services ou meilleures émissions radiophoniques nationales, régionales ou interrégionales
    • Giovanni D'Anna - Rai Radio Uno - Pianeta dimenticato
  • Section VI : Au journaliste auteur de la meilleure enquête ou meilleur reportage photographique ou service spécial ou titulaire d'émission spécialisée publiés sur périodiques italiens
    • Luciano Scalettari - Famiglia Cristiana - Somalia anno zero
  • Section VII : Au journaliste auteur du meilleur service ou enquête sur un journal ou revue en ligne et non publié(e) autrement
    • Alessandro Faruggia - qn.quotidiano.net - Ancora 48 ore prima di arrivare alla base. Affrontiamo l'incognita del ghiaccio
  • Section VIII : Au journaliste auteur de la meilleure enquête ou meilleur reportage photographique ou service spécial, ou titulaire d'émission spécialisée publié(e) sur périodiques locaux
    • Silvano Esposito - Il Biellese - Storie precarie
  • Plaque d'argent Saint-Vincent : Au journaliste auteur du meilleur service ou enquête inscrit à l'Association de la presse valdôtaine
    • Andrea Chatrian, La Stampa - Il mistero del morto senza nome
  • Plume dorée : Remise par l'ordre des journalistes du Val d'Aoste au journaliste valdôtain ayant consacré son travail au développement de sa profession
    • Vittorio Roidi
  • Prix de la région autonome Vallée d'Aoste : Au journaliste auteur de la meilleure enquête ou meilleur reportage photographique ou titulaire d'émission spécialisée sur quotidiens, périodiques, ou transmis à la radio ou à la télévision publique ou privée en langue française
    • Gérard Grizbec - correspondant pour France 2 à Rome
    • Paolo Massobrio - titulaire d'émissions hebdomadaires sur plusieurs quotidiens nationaux
  • Mentions spéciales du jury
    • Luis Sancion (Santo Domingo)
    • Paolo Alberto Valenti (France)
  • Prix spécial du jury en souvenir

Quarante-deuxième édition 2007

Années 2010Modifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier