Prix Locus du meilleur roman de science-fiction

prix littéraire décerné par le magazine de science-fiction et de fantasy Locus

Les prix Locus sont décernés chaque année, depuis 1971, par les lecteurs du magazine américain mensuel de science-fiction Locus lors d'un banquet annuel organisé par la Locus Science Fiction Foundation.

Prix Locus
du meilleur roman de science-fiction
Nom original Locus Award for Best Science Fiction Novel
Description Récompense le meilleur roman de science-fiction
Organisateur Locus Science Fiction Foundation
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Date de création 1978
Dernier récipiendaire La Société protectrice des Kaijus par John Scalzi
Site officiel www.locusmag.com/SFAwards/Db/Locus.html

La catégorie du meilleur roman de science-fiction récompense le meilleur roman de science-fiction. Cette catégorie a été créée en 1978, a disparu en 1979 puis est réapparue en 1980. Depuis cette date, le prix est décerné chaque année.

Palmarès

modifier

Les gagnants sont cités en premier, suivis par les autres œuvres nommées.

Années 1970

modifier

La Grande Porte (Gateway) par Frederik Pohl

Années 1980

modifier
Sommaire :

Titan (Titan) par John Varley

La Reine des neiges (The Snow Queen) par Joan D. Vinge

Le Pays multicolore et Les Conquérants du pliocène (The Many-Colored Land) par Julian May

Fondation foudroyée (Foundation's Edge) par Isaac Asimov

Marée stellaire (Startide Rising) par David Brin

The Integral Trees par Larry Niven

Le Facteur (The Postman) par David Brin

La Voix des morts (Speaker for the Dead) par Orson Scott Card

Élévation (The Uplift War) par David Brin

Cyteen (Cyteen) par C. J. Cherryh

Années 1990

modifier
Sommaire :

Hypérion (Hyperion) par Dan Simmons

La Chute d'Hypérion (The Fall of Hyperion) par Dan Simmons

Barrayar (Barrayar) par Lois McMaster Bujold

Le Grand Livre (Doomsday Book) par Connie Willis

Mars la verte (Green Mars) par Kim Stanley Robinson

La Danse du miroir (Mirror Dance) par Lois McMaster Bujold

L'Âge de diamant (The Diamond Age) par Neal Stephenson

Mars la bleue (Blue Mars) par Kim Stanley Robinson

L'Éveil d'Endymion (The Rise of Endymion) par Dan Simmons

Sans parler du chien (To Say Nothing of the Dog) par Connie Willis

Années 2000

modifier
Sommaire :

Cryptonomicon (Cryptonomicon) par Neal Stephenson

Le Dit d'Aka (The Telling) par Ursula K. Le Guin

Passage (Passage) par Connie Willis

Chroniques des années noires (The Years of Rice and Salt) par Kim Stanley Robinson

Ilium (Ilium) par Dan Simmons

The Baroque Cycle: The Confusion; The System of the World par Neal Stephenson

Accelerando (Accelerando) par Charles Stross

Rainbows End (Rainbows End) par Vernor Vinge

Le Club des policiers yiddish (The Yiddish Policemen's Union) par Michael Chabon

Anatèm (Anathem) par Neal Stephenson

Années 2010

modifier
Sommaire :

Boneshaker (Boneshaker) par Cherie Priest

Black-out / All Clear (Blackout/All Clear) par Connie Willis

Légationville (Embassytown) par China Miéville

Redshirts : Au mépris du danger (Redshirts) par John Scalzi

La Porte d'Abaddon (Abaddon's Gate) par James S. A. Corey

L'Épée de l'ancillaire (Ancillary Sword) par Ann Leckie

La Miséricorde de l'ancillaire (Ancillary Mercy) par Ann Leckie

La Mort immortelle (Death’s End) par Liu Cixin

L'Effondrement de l'empire (The Collapsing Empire) par John Scalzi

Vers les étoiles (The Calculating Stars) par Mary Robinette Kowal

Années 2020

modifier
Sommaire :

The City in the Middle of the Night par Charlie Jane Anders

Effet de réseau (Network Effect) par Martha Wells

Une désolation nommée paix (A Desolation Called Peace) par Arkady Martine

La Société protectrice des Kaijus (The Kaiju Preservation Society) par John Scalzi

Le lauréat sera annoncé le , au cours de la cérémonie des prix Locus[1].

Notes et références

modifier
  1. (en) « 2024 Locus Awards Top Ten Finalists », sur locusmag.com, Locus, (consulté le )

Annexes

modifier

Articles connexes

modifier

Liens externes

modifier