Ouvrir le menu principal

Prix Jean-Jacques-Rousseau

prix littéraire français

Le prix littéraire Jean-Jacques-Rousseau de l’autobiographie a été créé en 2010. Il vise à récompenser des œuvres autobiographiques ou d’autofiction de langue française éditées dans l’année en cours. Créé en 2010, le premier prix fut décerné sur la base de critères plus généraux et respectant l'esprit du philosophe. Ce n'est qu'en 2011 que le jury décida de recentrer le prix sur l'autobiographie.

Pourquoi un prix pour récompenser l’autobiographie ?Modifier

Aujourd'hui, l’essor des blogs traduit une tendance dans l’air du temps : parler de soi. Ainsi, un petit pas est parfois franchi par quelques phraseurs vers le « connais-toi toi-même ». Mais quand c'est le cas (rares sont les exceptions !), l’intérêt se restreint à l’auteur et à son cercle intime.

Notre époque offre aussi (et là c’est une toute autre affaire), une profusion d’autobiographies et de mémoires à caractère littéraire, parfois d’un intérêt extrême. En effet, leurs auteurs vont au bout du sujet. Véritables « accouchements » ils nous mettent en face de parcours humains incroyablement riches, parfois époustouflants, où celui qui se raconte se montre et s’assume dans sa consistante réalité, avec le souci de ne tromper personne. Ces auteurs nous font ainsi le cadeau d’eux-mêmes, et nous permettent souvent de tirer de leur vie des enseignements majeurs pour la nôtre.

Le prix Jean-Jacques-Rousseau vise à mettre en valeur ce genre littéraire passionnant, et à récompenser chaque année l’auteur le plus exemplaire dans cette démarche de sincérité.

Pourquoi ce prix s'appelle-t-il « Prix Jean-Jacques-Rousseau » ?Modifier

Le génie fécond et résolument original qu’était Jean-Jacques Rousseau a fait preuve d’une ambition sans précédent en recherchant une totale sincérité :

« Je forme une entreprise qui n'eut jamais d'exemple (…). Je veux montrer à mes semblables un homme dans toute la vérité de la nature, et cet homme, ce sera moi… Je me suis montré tel que je fus, méprisable et vil quand je l'ai été, bon, généreux, sublime, quand je l'ai été. »

Jean-Jacques Rousseau étant le précurseur du genre par ses Confessions, il semblait logique que le genre soit récompensé par un prix.

JuryModifier

Le jury du prix Jean-Jacques-Rousseau de l’autobiographie représente une synthèse du monde littéraire sur ses différentes facettes de création, d’édition, de critique, et de conseil, ainsi que du monde éducatif.

  • André Mir, fondateur du prix, président de l’association, professeur d’anglais
  • Romain Estorc, cofondateur du prix, secrétaire de l’association, normalien, professeur de lettres et musicologue
  • Alain Beuve-Méry, journaliste au Monde
  • Peter Mc Phee, historien de la Révolution française, professeur à l'université de Melbourne
  • Isabelle Solal, éditrice
  • Agathe Colombier Hochberg, écrivain
  • Pierre-Théo Gégauff, professeur d’histoire
  • Ysabelle Lacamp, écrivain
  • Pascal Le Vigoureux, directeur de société
  • Carine Sébastien, agrégée de lettres

LauréatsModifier

Liens externesModifier