Prix Fermat

distinction en mathématiques

Le Prix Fermat de recherche en mathématiques récompense les travaux de recherche de mathématiciens dans des domaines où les contributions de Pierre de Fermat ont été déterminantes :

À l'intérieur de ces domaines, l'esprit du prix est de récompenser plutôt des résultats de recherche qui sont accessibles au plus grand nombre de mathématiciens professionnels. Le prix Fermat a été créé en 1989. Il est décerné tous les deux ans à Toulouse par l'Institut de Mathématiques de Toulouse. Le montant du prix de la quatorzième édition (2015) est de 20 000 euros, financé par la région Occitanie.

Une médaille Pierre-Fermat a également existé, dont des lauréats sont par exemple Linus Pauling (1957)[1] et Ernst Peschl (1965).

LauréatsModifier

 
Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Lauréat du prix Fermat.

Les lauréats sont[2] :

Année Photo Lauréat(s) Pays Institution(s) Domaine / Contribution
1989 Abbas Bahri   Tunisie Université de Tunis Introduction de méthodes nouvelles en calcul des variations
  Kenneth Alan Ribet   États-Unis Université de Californie à Berkeley Théorie des nombres, Analyse diophantienne
1991   Jean-Louis Colliot-Thélène   France Université Paris-Sud Théorie des nombres
1993   Jean-Michel Coron   France Université Paris-Sud Équation aux dérivées partielles
1995   Andrew Wiles   Royaume-Uni Université de Princeton Théorie des nombres
1997   Michel Talagrand   France Centre national de la recherche scientifique Théorie des probabilités
1999 Fabrice Bethuel   France Université Pierre-et-Marie-Curie Contributions importantes à la théorie du calcul des variations
Frédéric Hélein   France Université Paris Diderot
2001   Richard Taylor   Royaume-Uni,   États-Unis Université Harvard Théorie des probabilités
  Wendelin Werner   France Institut de mathématique d'Orsay Théorie des probabilités
2003   Luigi Ambrosio   Italie École normale supérieure de Pise Calcul des variations, Équation aux dérivées partielles
2005   Pierre Colmez   France Centre national de la recherche scientifique, École polytechnique Théorie des nombres, contributions à l’étude des fonctions L et des représentations galoisiennes p-adiques
  Jean-François Le Gall   France Université Pierre-et-Marie-Curie Théorie des probabilités
2007 Chandrashekhar Khare   Inde,   États-Unis Université de Californie à Los Angeles Théorie des nombres
2009   Elon Lindenstrauss   Israël Université Harvard Théorie des probabilités
  Cédric Villani   France Institut Henri-Poincaré Équation aux dérivées partielles
2011   Manjul Bhargava   Canada,   États-Unis Université de Princeton, Université de Leyde Théorie des nombres
Igor Rodnianski   États-Unis Université de Princeton, Massachusetts Institute of Technology Équation aux dérivées partielles
2013   Camillo De Lellis   Italie Université de Zurich Équation aux dérivées partielles
  Martin Hairer   Autriche Université de Warwick, Université de New York Équation aux dérivées partielles
2015[3]   Laure Saint-Raymond   France Université Pierre-et-Marie-Curie Équation aux dérivées partielles
  Peter Scholze   Allemagne Université rhénane Frédéric-Guillaume de Bonn, Centre Hausdorff pour les mathématiques, Institut de mathématiques Clay Géométrie arithmétique
2017   Simon Brendle   Allemagne Université Stanford Géométrie différentielle, Équation aux dérivées partielles
Nader Masmoudi   Tunisie Université de New York Équation aux dérivées partielles
2019[4]   Maryna Viazovska   Ukraine Université Humboldt de Berlin, École polytechnique fédérale de Lausanne
Alexeï Borodine Russie Massachusetts Institute of Technology, California Institute of Technology
2021 Fernando Codá Marques Brésil Université de Princeton Géométrie différentielle, Calcul des variations
Vincent Pilloni France CNRS & Université Paris-Saclay Géométrie arithmétique
 
Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Lauréat du prix Fermat.

Prix Fermat juniorModifier

Le prix Fermat junior de mathématiques est un prix de recherche en mathématiques, créé à Toulouse en 1989 et décerné tous les deux ans. Il récompense la contribution d'un étudiant des lycées ou universités français dans des domaines qui figurent aux programmes des enseignements aux niveaux bac à bac+4, c'est-à-dire essentiellement : classes préparatoires aux grandes écoles, licences et première année de master des universités. Le montant du prix pour l'édition 2015 est de 2 000 euros, financé par l'Université Toulouse 3-Paul Sabatier.

LauréatsModifier

  • 1991 : V. Lefèvre
  • 1993 : D. Auroux
  • 1995 : Y. Ollivier
  • 1997 : prix non décerné
  • 1999 : G. Farinole
  • 2001 : prix non décerné
  • 2003 : Pierre Dehornoy, « Composition des tours de cavalier », Quadrature, no 55,‎ , p. 31-42 et Julien Grivaux, « Étude de familles de polynômes (I) », Quadrature, no 56,‎ , p. 1-9
  • 2005 : Igor Kortchemski, « Bonnes suites et permutations », Quadrature, no 62,‎ , p. 24-34
  • 2007 : prix non décerné
  • 2009 : Armand Bernardi, Clément Jambou, Emmanuel Lecouturier, Sébastien Miquel, Jean Rax, Nathan Skrzypczak et Anne Kalouguine, membres de l'équipe « France 2 » qui a remporté (ex aequo) la compétition mathématique ITYM (International Tournament of Young Mathematicians)
  • 2011 : prix non décerné
  • 2013 : M.O. Alaoui et Kaitong Hu, « Ellipse d'aire maximale inscrite dans les polygones convexes », Quadrature,‎ et Julie Arnal-Brezun, « Le procédé générateur », Quadrature, no 94,‎ , p. 21-24 .
  • 2015 : Gary Bécigneul, « Fréquence et régularité d'une valeur d'adhérence », Quadrature, (à paraître) et Mehdi Trense, «  Une nouvelle preuve du grand théorème de Poncelet », Quadrature, (à paraître).
  • 2017 : Corentin Lunel, Hugo Fages et Quentin Rembert pour leur contribution « Nouvel invariant de nœuds alternés et calculs informatiques », et Charlie Hérent pour sa contribution « Étude de morphismes et plongements entre groupes de permutations ».

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Linus Pauling: Awards, Honors and Medals », Special Collections, Oregon State University Libraries (consulté le )
  2. https://www.math.univ-toulouse.fr/spip.php?article737
  3. « Résultats du Prix Fermat 2015 », université de Toulouse,
  4. « Prix Fermat de recherche en mathématiques 2019 », Institut national des sciences mathématiques et de leurs interactions,

Liens externesModifier