Ouvrir le menu principal

Le Comité Erckmann-Chatrian a été fondé en 1913. Son premier président est Émile Hinzelin, ses présidents d’honneur, élus à l’unanimité : Maurice Barrès et le maréchal Lyautey.

Émanation du Comité Erckmann-Chatrian, le prix Erckmann-Chatrian est un prix littéraire lorrain décerné chaque année depuis 1925 en mémoire du duo littéraire Erckmann-Chatrian. Il récompense une œuvre en prose écrite par un Lorrain ou concernant la Lorraine[1]. On le surnomme le « Goncourt lorrain »[2].

En 1989, s'ajoute au prix, une Bourse du récit historique et de la monographie. En 1993, cette Bourse a été divisée en « Bourse d'histoire » et « Bourse de la monographie ».

Le jury est composé de personnalités littéraires des quatre départements lorrains. Il a été présidé par : Georges Sadler (1924-1958), Albert Schneider (1958-1988), Roger Bichelberger (1989-1998), Michel Caffier (1998-2004), Philippe Claudel (2004-2005), Gaston-Paul Effa (2006-2008), Gilles Laporte (2009-2014) et Bernard Visse (depuis 2014).

Le Jury 2017 est composé de : Pierre-Marie Beaude, Roger Bichelberger, Muriel Carminati, Gaston-Paul Effa, Francis Kochert, Gilles Laporte, André Markiewicz, Philippe Martin, Michèle Maubeuge, Gérald Tenenbaum, Bernard Visse[3].

Liste des lauréats[4]Modifier

Notes et référencesModifier

  1. Michel Caffier, Dictionnaire des littératures de Lorraine, vol. 1, Metz, Serpenoise, 2003, p. 360-362, (ISBN 2-87692-569-9)
  2. a et b « Elise Fontenaille, l'auteur qui vient de remporter le prix Erckmann-Chatrian (autrement dit le « Goncourt lorrain ») avec Les disparues de Vancouver, s'est prêtée au jeu de l'interview. »,Article du journal My lorraine, site du Conseil Général de Lorraine, du 24 novembre 2010.
  3. « Un siècle de Jury(s) | Prix Erckmann-Chatrian », sur www.prix-erckmann-chatrian.fr (consulté le 10 novembre 2017)
  4. « EcriVosges : Prix Erckmann-Chatrian », sur www.ecrivosges.com (consulté le 10 novembre 2017)
  5. « Les Lauréats 2018 | Prix Erckmann-Chatrian », sur www.prix-erckmann-chatrian.fr (consulté le 9 novembre 2018)

Liens externesModifier