Ouvrir le menu principal

Prix Citron, Orange et Bourgeon

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Prix Orange.

Chaque année depuis 1981 en marge des Internationaux de France, une association de journalistes décerne un prix Citron, un prix Orange et un prix Bourgeon à plusieurs joueuses et joueurs de tennis professionnels.

Cet événement, créé par le publicitaire Jean-Claude Leuthe, a pour vocation de célébrer l’esprit sportif, d'honorer qualités humaines, force de caractère et talent dans la « pulpe et fibre » de chaque athlète.

Le vote des prix Orange et Citron est, depuis 2004, ouvert au public à partir d'une grille de nominés de la presse, via Internet ou SMS surtaxés.

Les prix ne semblent plus attribués depuis 2009[1].

Le prix CitronModifier

Événement mondain parisien toujours très attendu à partir des années 1950, le prix Citron est décerné chaque année à une célébrité réputée pour son supposé mauvais caractère. Ont notamment été distingués :

le cycliste Laurent Fignon
  • les actrices Simone Signoret et Catherine Deneuve (plusieurs fois pour cette dernière, à qui l'on reprochait d'éconduire les journalistes lorsqu'ils lui posaient des questions sur sa vie privée)

Depuis 1981, il est attribué aux seuls joueurs de tennis professionnels dont « la personnalité forte en zeste et en caractère » se distingue particulièrement sur le circuit. La connotation péjorative de ce prix s'est beaucoup estompée avec ce « prix Citron nouveau ».

Le prix OrangeModifier

Il est décerné depuis 1981 au joueur de tennis « le plus fair-play du circuit international, disponible et chaleureux avec la presse et le public ». Roger Federer s'est vu attribuer le titre cinq fois de suite de 2005 à 2009, un record. Gustavo Kuerten, a reçu le prix à trois reprises, en 1998, en 2002 et en 2004.

Le prix BourgeonModifier

Il récompense depuis 1988 « la révélation du circuit international, sève naturelle des meilleurs jus de demain ».

Ce prix est, encore aujourd'hui, décerné exclusivement par la presse.

PalmarèsModifier

Ancien (prix Citron)Modifier

NouveauModifier

Année Prix Citron Prix Orange Prix Bourgeon
1981   Ilie Năstase   Ilie Năstase Non décerné
1982   Ivan Lendl   Yannick Noah Non décerné
1983   Mats Wilander   Björn Borg Non décerné
1984   Jimmy Connors   C. Roger-Vasselin Non décerné
1985   Jimmy Connors   Peter McNamara Non décerné
1986   Guillermo Vilas   Martina Navrátilová Non décerné
1987   Milan Šrejber   Henri Leconte Non décerné
1988 Non décerné   Andrei Chesnokov   Michael Chang
1989   Andre Agassi   Jakob Hlasek   Monica Seles
1990 Non décerné   Guy Forget   Fabrice Santoro
1991   Team Agassi   Famille Sanchez   Anke Huber
1992   Andre Agassi   Stefan Edberg   Mary Pierce
1993   Michael Stich   Arnaud Boetsch   Iva Majoli
1994   Cédric Pioline   Pete Sampras   Lionel Roux
1995   Andreï Medvedev   Jim Courier   Martina Hingis
1996   Marcelo Ríos   Monica Seles   Dally Randriantefy
1997   Marcelo Ríos   Martina Hingis   Anne-Gaëlle Sidot
1998   Marcelo Ríos   Gustavo Kuerten   Sarah Pitkowski
1999   Marcelo Ríos   Àlex Corretja   Amélie Mauresmo
2000   Ievgueni Kafelnikov   Lindsay Davenport   Lleyton Hewitt
2001   Marcelo Ríos   Arnaud Clément   Jelena Dokić
2002   Lleyton Hewitt   Gustavo Kuerten   Richard Gasquet
2003   Andy Roddick   Amélie Mauresmo   Rafael Nadal
2004   David Nalbandian   Mauresmo /   Kuerten[4]   Tatiana Golovin
2005   Maria Sharapova   Roger Federer   Rafael Nadal
2006   Tatiana Golovin[5]   Roger Federer[6]   Gaël Monfils
2007   Paul-Henri Mathieu   Roger Federer   Novak Djokovic
2008   Fabrice Santoro   Roger Federer   Alizé Cornet
2009   Juan Martín del Potro   Roger Federer   Anastasia Pavlyuchenkova

NotesModifier

  1. (fr) Site web du Prix Orange - Prix Citron & Prix Bourgeon
  2. Anne Philipe, Claude Roy, Gérard Philipe, Gallimard, 1960, p. 211
  3. Robert Belleret, Léo Ferré, une vie d'artiste : sixième partie, chap. « Les faits divers que l'on mâchonne », Actes Sud, 1996.
  4. Égalité des votes
  5. En 2006, le prix du 25e anniversaire a été décerné par la presse à Marcelo Ríos.
  6. En 2006, le prix du 25e anniversaire a été décerné par la presse à Guy Forget.

Article connexeModifier

Lien externeModifier