Prix Charles-Aubert

Les prix Charles-Aubert, de la donation par legs du même nom, sont des prix d'Histoire et de Droit, de l’Académie des sciences morales et politiques, créés en 2003[1].

Charles Aubert[2] est un ancien conseiller d’État et avocat, décédé en 1999.

Lauréats du prix Charles-Aubert d'HistoireModifier

  • 2003 : André Zysberg pour l’ensemble de son œuvre.
  • 2004 : Jean-Marc Moriceau pour l’ensemble de son œuvre.
  • 2005 : Jean-Christian Petitfils pour l’ensemble de son œuvre.
  • 2006 : Haïm Korsia pour son ouvrage Être juif et français. Jacob Kaplan, le rabbin de la République.
  • 2007 : Éric Roussel pour l’ensemble de son œuvre.
  • 2008 : René Pillorget (1924-2015) pour l’ensemble de son œuvre.
  • 2009 : Steve L. Kaplan pour l’ensemble de son œuvre.
  • 2010 : Prix non attribué.
  • 2011 : Bernard Cottret pour l’ensemble de son œuvre.
  • 2012 : Alain Corbin pour l’ensemble de son œuvre.
  • 2013 : Gérard Cholvy pour l’ensemble de son œuvre.
  • 2014 : partagé entre Christian Pierret, fondateur du Festival international de géographie de Saint-Dié, et Francis Chevrier, fondateur des Rendez-vous de l’histoire de Blois, pour leur action en faveur du rayonnement des disciplines historiques et géographiques.
  • 2015 : Jean-Pierre Rioux pour son ouvrage Vive l’histoire de France !.
  • 2016 : Dominique Bourel pour son ouvrage Martin Buber, sentinelle de l’humanité.
  • 2017 : Pierre Mélandri pour l’ensemble de son œuvre, à l’occasion de la parution de son ouvrage Le siècle américain, une histoire.
  • 2018 : Thierry Lentz pour l’ensemble de son œuvre, à l’occasion de l’achèvement de la publication de la Correspondance générale de Napoléon Bonaparte par la Fondation Napoléon dont il est le directeur.
  • 2019 : Serge Berstein pour l’ensemble de son œuvre.
  • 2020 : Gilles Ferragu pour son ouvrage Otages, une histoire. De l’Antiquité à nos jours.
  • 2021 : Jean-Yves Mollier pour ses ouvrages Interdiction de publier et Histoire des libraires et de la librairie de l’Antiquité jusqu’à nos jours

Lauréats du prix Charles-Aubert de DroitModifier

  • 2003 : Barthélémy Mercadal pour l’ensemble de son œuvre.
  • 2004 : Jacques David, Directeur de Juriscope, pour les travaux sur l’Organisation pour l’Harmonisation en Afrique du Droit des Affaires.
  • 2005 : Association Francophone d’Amitié et de Liaison (A.F.A.L.).
  • 2006 : Académie des Privatistes européens (Pavie, Italie – Accademia dei Giusprivatisti Europei).
  • 2007 : Catherine Lecomte pour l’ensemble de son œuvre.
  • 2008 : Pierre Michel Eisemann (1946-....) et Photini Pazartzis pour leur ouvrage La Jurisprudence de la Cour internationale de Justice.
  • 2009 : Valérie Parisot pour sa thèse Les conflits internes de lois et le droit international privé, soutenue à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne.
  • 2010 : Prix non attribué.
  • 2011 : Aurore Gaillet (1981-....) pour sa thèse L’individu contre l’État. Essai sur l’évolution des recours de droit public dans l’Allemagne du XIXe siècle, soutenue le 4 décembre 2010 (Strasbourg et Fribourg-en-Brisgau).
  • 2012 : Marceau Long pour l’ensemble de son œuvre.
  • 2013 : Fondation pour le droit continental pour l’ensemble de son action.
  • 2014 : Rémy Libchaber pour son ouvrage L’ordre juridique et le discours du droit.
  • 2015 : Hélène De Pooter pour son ouvrage Le droit international face aux pandémies : vers un système de sécurité sanitaire collective.
  • 2016 : Nicolas Roussellier pour son ouvrage La force de gouverner. Le pouvoir exécutif en France XIXe – XXIe siècles.
  • 2017 : Philippe Raynaud pour son ouvrage L’esprit de la Ve République. L’histoire, le régime, le système.
  • 2018 : Denis Baranger pour son ouvrage Penser la loi. Essai sur le législateur des temps modernes.
  • 2019 : Romain Le Bœuf pour son ouvrage Le traité de paix. Contribution à l’étude juridique du règlement conventionnel des différends internationaux.
  • 2020 : Olivier Beaud pour son ouvrage La République injuriée : Histoire des offenses au chef de l’État de la IIIe à la Ve République.
  • 2021 : Yann Rivière pour son ouvrage Histoire du droit pénal romain, de Romulus à Justinien.

Notes et référencesModifier

  1. « PrixCharles-Aubert », sur Académie des sciences morales et politiques (consulté le )
  2. « Charles Aubert », sur lesbiographies.com (consulté le )

Liens externesModifier