Prix Barbara-Dex

récompense de mode

Le Prix Barbara-Dex était une récompense humoristique annuelle décernée de 1997 à 2021 par des internautes votant en ligne, en marge du Concours Eurovision de la chanson. Il couronne l'interprète le plus mal habillé de l'édition concernée[1].

HistoriqueModifier

Origine et créationModifier

Le prix tire son nom de la représentante belge Barbara Dex à l'édition 1993 du concours. Cette chanteuse porta le soir de la finale du 15 mai à Millstreet (Irlande), un ensemble beige qu'elle avait réalisé elle-même et qui retint l'attention du public et des commentateurs. Barbara Dex termina dernière et causa la première relégation de la Belgique (le pays manquant alors, pour la première fois depuis 1956, une édition du concours)[1].

Le commentateur néerlandais et comédien, Paul de Leeuw, plaisanta Barbara Dex et déclara qu'« un prix de la robe la plus laide devrait être créé en son honneur ». Par conséquent, la prestation de la chanteuse devint rapidement l’objet d’un culte de la part des fans. Deux d'entre eux, Edwin Van Thillo et Rob Paardekam, originaires des Pays-Bas, créèrent en 1997 le prix portant son nom, qui récompenserait « l'artiste doté(e) du look le plus marquant ». Ils le décernèrent eux-mêmes les deux premières années, puis à partir de 1999, demandèrent aux internautes d'attribuer le prix par un scrutin en ligne[2], hébergé tout d'abord par le site The House of Eurovision puis par songfestival.be à partir de 2017.

PalmarèsModifier

Vingt-et-un pays ont été récompensés au moins une fois.

Parmi tous les pays, trois ont obtenu deux fois le prix :

  • La Serbie (en 2010 et 2013)
  • La Macédoine (en 2005 et 2018)
  • Le Portugal (en 2006 et 2019).

Sur les vingt-quatre artistes ayant obtenu le prix, neuf ont été éliminés en demi-finale.

Le récipiendaire, qui a obtenu le meilleur classement au concours est Verka Serduchka, classée 2e, pour l'Ukraine, lors de la finale de l'édition 2007. À l'inverse, deux chanteuses, détentrices du prix, ont terminé dernière de la finale : Lydia, pour l'Espagne, lors de l'édition 1999 et la Belge Nathalie Sorce en 2000.

SuppressionModifier

Le , le site hébergeant le vote, Songfestival, annonce la disparition du prix à compter de l'édition 2022 du concours. Le prix est supprimé en raison de sa connotation négative, qui selon les organisateurs et organisatrices, est « devenue trop prégnante » et suscitait des critiques croissantes[réf. nécessaire].

Récapitulatif par annéeModifier

Année Artiste Pays Chanson Place (en finale) Place (en demi-finale)
1997 Debbie Scerri   Malte Let Me Fly 09
1998 Guildo Horn   Allemagne Guildo hat euch lieb! 07
1999 Lydia   Espagne No quiero escuchar 23
2000 Nathalie Sorce   Belgique Envie de vivre 24
2001 Piasek   Pologne 2 Long 20
2002 Michalis Rakintzis   Grèce S.A.G.A.P.O 17
2003 t.A.T.u.   Russie Nje vjer, nje bojsa 03
2004 Sanda Ladosi   Roumanie I Admit 18  
2005 Martin Vučić   Macédoine Make My Day 17 09
2006 Nonstop   Portugal Coisas de nada   19
2007 Verka Serduchka   Ukraine Dancing Lasha Tumbai 02  
2008 Gisela   Andorre Casanova   15
2009 Zoli Ádok   Hongrie Dance with Me   15
2010 Milan Stanković   Serbie Ovo je Balkan 13 05
2011 Eldrine   Géorgie One More Day 09 06
2012 Rona Nishliu   Albanie Suus 05 02
2013 Moje 3   Serbie Ljubav je svuda   11
2014 Vilija Matačiūnaitė   Lituanie Attention   11
2015 Trijntje Oosterhuis   Pays-Bas Walk Along   14
2016 Nina Kraljić   Croatie Lighthouse 23 10
2017 Slavko Kalezić   Monténégro Space   16
2018 Eye Cue   Macédoine Lost And Found   18
2019 Conan Osíris   Portugal Telemóveis   15
2020 Concours annulé à la suite de la pandémie de Covid-19.
2021 TIX   Norvège Fallen Angel 18 10
  • Première place
  • Deuxième place
  • Troisième place
  • Dernière place

  Qualification automatique en finale
  Élimination en demi-finale

GalerieModifier

RéférencesModifier

  1. a et b HAUTIER Jean-Pierre, La Folie de l’Eurovision, Bruxelles, Éditions de l'Arbre, 2010, p.80.
  2. http://www.eurovisionhouse.nl/news/20160515-websiteends.php