Prix Aurora pour l'éveil de l'humanité

Prix Aurora pour l'éveil de l'humanité
Description Courage, engagement pour une cause humanitaire et impact sur le monde
Organisateur Aurora Humanitarian Initiative
Pays Arménie
Date de création 2016
Dernier récipiendaire 5 lauréats et 15 organisations en 2020
Site officiel auroraprize.com

Le prix Aurora pour l'éveil de l'humanité (Aurora Prize for Awakening Humanity en anglais) est une récompense internationale décernée annuellement pour un engagement humanitaire. Il permet la reconnaissance et l'expression de la gratitude envers les individus courageux ou les organisations qui ont une influence sur la préservation de la vie humaine et le progrès de causes humanitaires. Ce prix est décerné en mémoire du génocide arménien et pour exprimer une reconnaissance envers leurs sauveurs ; pour cette raison, depuis le , la cérémonie de remise se tient chaque année à Erevan en Arménie. Le (ou la) lauréat(e) de ce prix reçoit 100 000 dollars et peut désigner des organisations qui l'ont inspiré(e) pour recevoir une récompense totale de un million de dollars.

L’inspirationModifier

Le nom Aurora a été choisi pour honorer la mémoire d'Aurora Mardiganian, qui fut témoin des horreurs du génocide arménien et révéla au monde l'histoire de sa survie afin de faire prendre conscience des atrocités de 1915[1]. Le prix s'inspire d'Aurora et des milliers d'histoires inédites de courage et de survie lors de ces événements, voici un siècle[2]. La déesse romaine de l'aurore, Aurora, a aussi inspiré le nom du prix, reflétant son objectif d'éveiller l'humanité aux actions héroïques de ceux qui se lèvent face à l'adversité.

Le prix Aurora est un des programmes de l’initiative humanitaire « Aurora ». Créée au nom des survivants du génocide des Arméniens et en gratitude envers leurs sauveurs, l’initiative humanitaire Aurora cherche à mettre en valeur les sauveurs des temps modernes qui font don de la vie et de l’espoir à ceux qui ont un besoin urgent d’une aide humanitaire élémentaire. Ces mêmes sauveurs poursuivent le cycle de donation au plan international[3].

L’initiative humanitaire Aurora est engagée pour huit ans (de 2015 à 2023 en mémoire des huit années correspondant au déroulement du génocide arménien de 1915 à 2023) afin de soutenir et promouvoir des projets qui répondent aux besoins des personnes les plus démunies et en détresse et qui le font en prenant de grands risques. Tout cela est réalisé à travers divers programmes de l’initiative Aurora : le prix Aurora, les dialogues Aurora, l’index humanitaire Aurora et l’initiative 100 Lives (One hundred Lives ; en français : « Cent vies »).

La gratitude en actionModifier

Aurora est la « gratitude en action ». L’initiative favorise un cycle de dons en habilitant des humanitaires dévoués[4].

Les fondateursModifier

L’initiative humanitaire Aurora est le fruit de la vision des philanthropes Vartan Gregorian (en), Ruben Vardanyan (en)[5] et Noubar Afeyan qui ont déjà été rejoints par plusieurs dizaines de donateurs et de partenaires.

Vartan Gregorian est président de la Carnegie Corporation de New York. À la suite d’une brillante carrière universitaire[6], il a présidé la New York Public Library. Vartan Gregorian exerce en qualité de membre du comité de sélection du prix Aurora. Le co-fondateur d'Aurora, membre du Comité de Sélection du Prix Aurora et le douzième président de Carnegie Corporation de New York est décédé en avril 2021[7].

Le Dr Noubar Afeyan est directeur associé et directeur général de Flagship Pioneering[8], une société en pointe, spécialiste du capital-risque. Durant ses 25 années de carrière en tant qu'inventeur, chef d'entreprise, directeur général et investisseur en capital-risque[9], le Dr Afeyan a cofondé et aidé à constituer une trentaine de start-ups à succès.

Ruben Vardanyan est un investisseur d’impact et entrepreneur social, co-fondateur et président de la fondation RVVZ[10]. Il a exercé auparavant comme directeur général et président de Troika Dialog[11], une des plus anciennes et importantes banques d'investissement en Russie et dans la CEI, avant la fusion avec Sberbank en [12].

PrésidentModifier

Tom Catena, MD, est un chirurgien, un vétéran, un missionnaire catholique, un humanitaire mondialement reconnu et le premier président de l’Initiative Humanitaire Aurora[13].

En tant que président d’Aurora, le docteur Catena s’engage auprès des hommes politiques, des organisations humanitaires, des praticiens et des citoyens du monde entier pour diffuser le message de la Gratitude en Action.

Fondateur de l’hôpital Mother Mercy dans les monts Nouba ravagés par la guerre, le docteur Catena a consacré les dix dernières années de sa vie à fournir des soins médicaux en sa qualité d’unique chirurgien installé de manière permanente dans une région de la taille de l’Autriche.

L’Ararat ChallengeModifier

Le défi Ararat est une campagne mondiale de financement lancée par Aurora le . Il encourage toute personne à enregistrer et à poster des vidéos en ligne contenant une image représentant le mont Ararat (un dessin, une peinture, une sculpture, etc.) et un appel aux dons pour financer les projets d’Aurora qui viennent en aide aux personnes dans le besoin. L’objectif de la campagne est d’accroître l’impact de ces programmes et de mieux faire connaître la mission « Gratitude en Action » d’Aurora.  Toute personne peut prendre part au défi[14].

Processus de nomination et de sélectionModifier

NominationModifier

Toute personne ainsi que les membres des parlements, des gouvernements des universitaires et d’autres institutions peuvent nominer des candidats pour le prix Aurora.

Toute personne ou groupe de personnes ayant accompli un acte extraordinaire d’humanité peut être nominé pour recevoir le prix Aurora. Le (ou la) lauréat(e) du prix Aurora est reconnu pour l’impact exceptionnel de son action en matière de préservation de la vie humaine face à l’adversité, risquant sa propre santé, sa liberté, sa réputation et ses moyens de subsistance.

SélectionModifier

Les candidatures sont soigneusement vérifiées et examinées via un processus rigoureux. Les membres du comité d'experts évaluent toutes les candidatures éligibles en fonction des critères de sélection du Prix Aurora afin de réduire la liste globale à 20-25 candidatures qui seront examinées par le Comité de Sélection. Ce panel est composé de professionnels de l'humanitaire et de dirigeants d'organisations humanitaires[15].

Le lauréat est choisi par le comité de sélection indépendant[16] en fonction des critères suivants :

  • courage en aidant d'autres personnes à survivre ;
  • engagement, une adhésion à des valeurs morales communes telles que l'intégrité, la liberté, la justice, l'honnêteté, la véracité, la responsabilité et la compassion ;
  • impact sur le sauvetage de vies.

Prix Aurora 2016Modifier

Comité de sélectionModifier

Le comité de sélection du prix Aurora 2016 a été co-présidé par Elie Wiesel, Prix Nobel, et George Clooney, acteur oscarisé et humanitaire. Il comprenait les Prix Nobel Oscar Arias, Shirin Ebadi et Leymah Gbowee; Mary Robinson, ancienne présidente de la république d’Irlande; Hina Jilani, militante des droits de l'Homme; Gareth Evans, ancien ministre australien des Affaires étrangères et président émérite de l'International Crisis Group; et Vartan Gregorian, président de la Carnegie Corporation à New York.

HumanitairesModifier

  • Le docteur Tom Catena est médecin à l'hôpital Mother of Mercy dans les Monts Nouba au Soudan. Cet Américain est le seul médecin permanent basé près de la frontière du pays avec le Soudan du Sud et a la charge de plus de 500 000 personnes dans la région. Malgré les bombardements répétitifs de l’aviation soudanaise, le docteur Catena est resté dans l'enceinte de l'hôpital afin d'être disponible 24 heures sur 24. Son désintéressement a fait l’objet de plusieurs articles et reportages. Il a été retenu par le magazine TIME parmi les 100 personnes les plus influentes au monde en 2015[17].
  • Marguerite Barankitse, de Maison Shalom et de l'hôpital REMA au Burundi, a sauvé des milliers de vies et soigné des orphelins et des réfugiés durant les années de guerre civile qui a frappé son pays. Lorsque la guerre a éclaté, Mme Barankitse a tenté de cacher 72 de ses voisins Hutus les plus proches, afin de les mettre à l'abri des persécutions. Ils furent découverts et exécutés sous ses yeux. À la suite de cet événement terrible, elle entreprit de sauver et soigner des enfants et des réfugiés. Elle a sauvé près de 30 000 enfants et, en 2008, elle a ouvert un hôpital qui a soigné plus de 80 000 patients à ce jour.
  • Syeda Ghulam Fatima agit inlassablement pour éradiquer le travail forcé, une des dernières formes subsistantes de l'esclavage moderne. S. G. Fatima est secrétaire générale du Bonded Labour Liberation Front Pakistan (BLLF)[18], qui a libéré 80 000 esclaves pakistanais obligés de travailler pour des exploitants de fours à briques afin de rembourser leur dettes, les taux d'intérêt étant trop élevés pour que les travailleurs puissent rembourser, ils sont contraints au travail forcé et à une situation misérable, souvent brutale[19]. Depuis qu'elle a commencé à militer, Fatima a survécu aux mauvais traitements ainsi qu’à plusieurs tentatives d'assassinat.
  • Le père Bernard Kinvi a été ordonné prêtre à l’âge de 19 ans, après avoir perdu son père et ses quatre sœurs de maladie et d’exactions. Le père Kinvi a quitté son pays natal, le Togo, pour Bossemptélé, une petite ville située en République centrafricaine, où il a pris la direction de la mission catholique locale. Dans cette mission, se trouvent l’hôpital Jean Paul II, une école et une église. En 2012, la guerre civile a éclaté en Centrafrique. Elle oppose les rebelles musulmans de la Séléka aux anti-balaka (anti-machette), une milice chrétienne. Plongé au cœur de la violence, la mission du père Kinvi a fourni un refuge et des soins médicaux aux victimes des deux camps. Il a pu ainsi sauver la vie de centaines de personnes de la mort et des persécutions[20],[21].

CérémonieModifier

Les cofondateurs de 100 Lives et le comité de sélection du prix Aurora, coprésidé par Elie Wisel, Prix Nobel, et George Clooney, acteur primé et activiste humanitaire, ont honoré les Humanitaires Aurora ainsi que leur action au cours d’un week-end de manifestations qui se sont déroulés du 22 au . Ces deux jours d’événements ont eu lieu à Erevan, en Arménie, pour favoriser la discussion et l’échange autour des questions humanitaires les plus urgentes dans le monde et rendre hommage à ceux qui participent à leurs résolutions. Le point culminant de ces deux jours a été la cérémonie inaugurale de remise du prix Aurora qui a honoré trois Humanitaires pour leurs actes d’exception et d’humanité et au cours de laquelle a été désignée la lauréate du prix final.

LauréateModifier

Marguerite Barankitse, de la Maison Shalom et de l’hôpital REMA au Burundi[22],[23], a été désignée première lauréate du prix Aurora d’un million de dollars US. Lors de la cérémonie de remise du prix qui s’est tenue à Erevan, en Arménie, Marguerite Barankitse a été honorée pour l’impact exceptionnel qu’elle a eu en sauvant des vies et en intervenant au secours des personnes les moins favorisées[24],[25].

En acceptant la récompense des mains de George Clooney, coprésident du comité de sélection du prix Aurora, Marguerite Barankitse a déclaré : “Nos valeurs sont des valeurs humaines. Si vous avez de la compassion, de la dignité et de l’amour en vous, rien ne peut vous effrayer, rien ne peut vous arrêter, nul ne peut faire obstacle à l’amour. Ni les armes, ni la haine ni les persécutions, ni la famine, rien !»[26].

Lorsque la guerre a éclaté, Mme Barankitse a tenté de cacher 72 de ses voisins Hutus les plus proches, afin de les mettre à l'abri des persécutions. Ils furent découverts et exécutés sous ses yeux. À la suite de cet événement terrible, elle entreprit de sauver et soigner des enfants et des réfugiés. Elle a sauvé près de 30 000 enfants et, en 2008, elle a ouvert un hôpital qui a soigné plus de 80 000 patients à ce jour[27].

OrganisationsModifier

En tant que lauréate du prix Aurora, Marguerite Barankitse a reçu cent mille dollars avec la possibilité d'un impact plus grand encore, puisqu’elle s’est vue désigner des organisations humanitaires destinées à recevoir le prix d'un million de dollars. Mme Barankitse a choisi ses partenaires de confiance : la fondation du grand-duc Henri et de la grande-duchesse Maria Teresa, la fondation Jean-François-Peterbroeck et la fondation Bridderlech Deelen. A ce jour, ces trois organisations annoncent les projets qu'elles ont choisis pour bénéficier de ces financements[28],[29].

Le prix d'un million de dollars lié à la première édition de prix Aurora a financé des projets au Rwanda, en Éthiopie, en république démocratique du Congo et au Brésil. Ces dispositifs ont été d’un appui aux initiatives luttant contre la misère infantile et encourageant l'aide et la réinsertion des enfants réfugiés et des orphelins[30].

Prix Aurora 2017Modifier

Comité de sélectionModifier

Le comité de sélection du prix Aurora 2017 comprend les Prix Nobel Oscar Arias, Shirin Ebadi et Leymah Gbowee ; l'ancienne présidente de l'Irlande, Mary Robinson ; l'ancien président du Mexique, Ernesto Zedillo ; la militante des droits de l'homme Hina Jilani ; le président émérite de l'International Crisis Group et ancien ministre des Affaires étrangères de l'Australie, Gareth Evans ; le président de la Carnegie Corporation de New York Vartan Gregorian et l’acteur primé et humanitaire, George Clooney.

HumanitairesModifier

  • Mmes Fartuun Adan et Ilwad Elman, fondatrices du centre Elman pour la paix et les droits de l’Homme, Somalie ; mère et fille sont inébranlables dans leur mission de protection des droits de l’Homme, des droits des femmes et de contribution à la consolidation de la paix, du développement, ainsi que de la réhabilitation des enfants soldats dans des conditions d’insécurité et un environnement dangereux.
  • Mme Jamila Afghani, présidente de l’organisation Noor pour l’éducation et le développement des capacités. Cette victime de la poliomyélite a reçu accidentellement le don de la lecture, consacrant sa vie à la lecture et à l’éducation des filles et des femmes, tout en sollicitant l’aide des dirigeants spirituels musulmans dans leur mission.
  • M. Muhammad Darwish, docteur en médecine à l’hôpital de campagne de Madaya, Syrie ; cet étudiant en chirurgie dentaire est retourné dans sa ville natale et a endossé toutes les responsabilités d’un médecin, à commencer par les procédures médicales, offrant des soins et suivant de façon méticuleuse chacun des patients, parmi eux beaucoup d’enfants affectés par la violence persistante. Il est parvenu ainsi à attirer l’attention internationale sur cette localité assiégée.
  • Dr Denis Mukwege, chirurgien gynécologue et fondateur de l’hôpital Panzi, république démocratique du Congo ; cet obstétricien devenu chirurgien gynécologue a apporté un soutien physique et juridique à plus de 50 000 survivantes de violences sexuelles dans un pays déchiré par la guerre, tout en œuvrant sans relâche à traduire les responsables en justice[31],[32].

LauréatModifier

Le prix Aurora pour l'éveil de l'humanité d’un million de dollars a été décerné au docteur Tom Catena, un missionnaire catholique d'Amsterdam (État de New York), qui a sauvé des milliers de vies en sa qualité d’unique médecin basé en permanence dans les monts Nuba ravagés par la guerre au Soudan. Décerné par l'initiative humanitaire Aurora au nom des survivants du génocide arménien et en reconnaissance envers leurs sauveurs, le prix Aurora, s’est tenu lors d'une cérémonie à Erevan, en Arménie[33],[34],[35].

Tom Catena a été désigné lauréat du prix Aurora 2017 par plus de 550 candidatures en provenance de 66 pays.

Le Dr Catena a reçu un prix de 100 000 dollars et a eu la possibilité de poursuivre le cycle de dons en désignant pour un prix d’un million de dollars les organisations de son choix. Le Dr Catena a remis le prix à trois organisations :

  • African Mission Healthcare Foundation (AMHF), États-Unis ;
  • Catholic Medical Mission Board (CMMB), États-Unis ;
  • Aktion Canchanabury, Allemagne.

Prix Aurora 2018Modifier

Comité de sélectionModifier

Le comité de sélection du prix Aurora 2018 comprend les prix Nobel Oscar Arias, Shirin Ebadi et Leymah Gbowee ; l'ancienne présidente de l'Irlande, Mary Robinson ; l'ancien président du Mexique, Ernesto Zedillo ; la militante des droits de l'homme Hina Jilani ; le président émérite de l'International Crisis Group et ancien ministre des Affaires étrangères de l'Australie, Gareth Evans ; le président de la Carnegie Corporation de New York Vartan Gregorian, le directeur de l'Institute of Global Health Innovation à l’Imperial College London Lord Ara Darzi[36], le co-fondateur de Médecins Sans Frontières Bernard Kouchner[37], l'ex ambassadeur des États-Unis auprès des Nations Unies, Samantha Power[38], et l’acteur oscarisé et humanitaire, George Clooney.

NominationModifier

Pour sa troisième année consécutive, le prix Aurora a reçu 750 candidatures pour 509 candidats uniques[39].

Au cours de la période de dépôt de candidatures qui s’est ouverte au lendemain de la cérémonie du prix Aurora 2017 et a clôturé le , les dossiers ont été remplis en douze langues en provenance de cent quinze pays y compris l’Arménie, la Russie, les États-Unis, l’Égypte, l’Inde, l’Allemagne, le Royaume-Uni, le Pakistan, l’Ukraine, le Kenya. Cela représente une augmentation de 100 % par rapport à l'année précédente au cours de laquelle 254 candidats ont été proposés dans treize langues en provenance de soixante-six pays.

HumanitairesModifier

Le prix Aurora, accordé par l'initiative humanitaire Aurora au nom des survivants du génocide arménien et en remerciement envers leurs sauveurs, a nominé :

  • M. Kyaw Hla Aung, avocat et dirigeant rohingya, Myanmar. Ce musulman rohingya qui, malgré 12 années d’emprisonnement pour avoir manifesté pacifiquement contre les discriminations et les violences chroniques, utilise son expertise juridique pour lutter en faveur de l'égalité, de l'amélioration de l'éducation et la promotion des droits de l’homme et les droits de sa communauté. Il a nominé des organisations internationales qui apportent une aide médicale et une assistance aux réfugiés au Myanmar.
  • Frère Héctor Tomás González Castillo. Fondateur de La 72, Mexique - ce religieux franciscain propose un abri, de la nourriture, de l'eau, des conseils et une assistance juridique à plus de 50 000 migrants centraméricains qui transitent par le Mexique. Il s’adresse à ceux qui subissent des agressions traumatiques, des tentatives d'enlèvement, à ceux qui sont chassés de leur propre pays. Il a nominé des organisations qui travaillent pour promouvoir les droits de l'homme, qui aident les personnes vivant avec le VIH / SIDA et qui fournissent une éducation culturelle aux Mayas du Mexique ;
  • Mme Sunitha Krishnan, co-fondatrice de Prajwala, Inde ; cette survivante d’un viol collectif s'est muée en défenseuse des droits des femmes, faisant de son traumatisme une motivation pour sauver, réhabiliter et réinsérer les victimes du trafic sexuel et de la prostitution forcée dans la société. L’impact positif de cette organisation a changé la vie de plus de 17 800 femmes et enfants. Elle a nominé des organisations qui luttent contre les inégalités entre les sexes, les violences sexuelles et la traite dans toute l'Inde[40].

LauréatModifier

La troisième édition annuelle du prix Aurora for Awakening Humantity a été décernée à M. Kyaw Hla Aung, avocat et activiste reconnu pour son engagement à lutter pour l'égalité, l'éducation et les droits humains des Rohingyas au Myanmar, face à la persécution, au harcèlement et à l'oppression.

CérémonieModifier

Le prix Aurora de un million de dollars, créé au nom des survivants du génocide arménien et en reconnaissance envers leurs sauveurs, sera décerné pour la troisième fois consécutive le en Arménie. La cérémonie de remise du prix marquera un point culminant du week-end des événements spéciaux qui auront lieu du 8 au .

Prix Aurora 2019Modifier

Comité de sélectionModifier

Le Comité de Sélection du Prix Aurora comprend les Prix Nobel Oscar Arias, Shirin Ebadi et Leymah Gbowee; Mary Robinson; Hina Jilani; Gareth Evans; Ernesto Zedillo; Bernard Kouchner; Samantha Power; John Prendergast; Valery Gergiev; Vartan Gregorian. Le comité est présidé par le directeur de l'Institute of Global Health Innovation de l'Imperial College de Londres, Lord Ara Darzi. Benjamin Ferencz, militant de la paix et des droits de l’homme de renommée mondiale, et l’acteur oscarisé et humanitaire George Clooney, sont les coprésidents honoraires du Comité.

HumanitairesModifier

  • Mirza Dinnayi
  • Zannah Bukar Mustapha
  • Huda Al-Sarari

LauréatModifier

Le quatrième Prix annuel Aurora for Awakening Humanity a été attribué à Mirza Dinnayi.

Prix Aurora 2020Modifier

HumanitairesModifier

LauréatModifier

Le cinquième Prix annuel Aurora for Awakening Humanity a décerné à Fartuun Adan et Ilwad Elman.

Prix Aurora 2021Modifier

L'Initiative Humanitaire Aurora a révélé les noms de cinq humanitaires Aurora 2021, choisis par le Comité de Sélection du Prix Aurora pour leur courage, leur engagement et leur impact:

Les dialogues AuroraModifier

Les dialogues Aurora sont une plateforme qui réunit des figures internationales de proue de l’humanitaire, de la société civile, des philanthropes, des universitaires, des entrepreneurs, qui vont échanger des discussions poussées portant sur certains des défis humanitaires les pressants d’aujourd’hui. Conformément à l'esprit du prix Aurora, les dialogues Aurora mettent en lumière les personnes qui œuvrent pour faire face aux atrocités d'aujourd'hui de manière réelle et substantielle et cherchent à identifier des idées qui apporteront un changement tangible.

Dialogues Aurora 2016Modifier

Les dialogues Aurora 2016, une série de conférences qui ont rassemblé d'éminents humanitaires, académiciens, philanthropes et experts des médias, se sont tenus le en Arménie sous les auspices du Forum Global d'Erevan contre le Crime de Génocide. Les dialogues, organisés en amont de la cérémonie inaugurale du prix Aurora, ont porté sur les questions humanitaires les plus urgentes du monde moderne[41].

Dialogues Aurora 2017Modifier

Les dialogues Aurora 2017 ont eu lieu les 27 et en Arménie et les 4 et dans les bureaux de représentation de la Robert Bosch Stiftung à Berlin, en Allemagne.

Les dialogues Aurora 2017, une série de discussions de deux jours sur les questions humanitaires mondiales les plus urgentes, ont eu lieu les 27 et en Arménie. Le programme a couvert des questions allant des causes profondes de la crise des réfugiés à ses effets désastreux et a analysé la manière dont les diverses réponses sur l'aide humanitaire, l'éducation et l'insertion sociale ont une incidence sur les personnes les plus vulnérables[42].

Les dialogues Aurora 2017, une série de discussions de deux jours sur les questions humanitaires mondiales les plus urgentes, ont eu lieu les 27 et en Arménie. Le programme a couvert des questions allant des causes profondes de la crise des réfugiés à ses effets désastreux et a analysé la manière dont les diverses réponses réalisées dans le cadre de l'aide humanitaire, l'éducation et l'insertion sociale ont une incidence sur les personnes les plus vulnérables[43].

Dialogues Aurora 2018Modifier

Les Dialogues Aurora 2018 se sont tenus à New York (en mars et septembre), à Moscou, à Erevan et à Berlin[44].

Dialogues Aurora 2019Modifier

Les Dialogues Aurora 2019 ont eu lieu en Arménie du 17 au , lors du Forum Aurora inaugural[45].

Dialogues Aurora 2020Modifier

En raison de l'épidémie de la COVID-19, les Dialogues Aurora ont été mis en ligne en 2020, permettant à des personnes du monde entier de suivre ces échanges et d'y contribuer.

Dialogues Aurora 2021Modifier

En raison des limites imposées par la pandémie de COVID-19, certains des événements Dialogues Aurora se déroulent toujours en ligne.

L'indice humanitaire AuroraModifier

L'indice humanitaire Aurora est une enquête spécifique qui s'intéresse aux perceptions dans l'opinion des principales questions humanitaires. Il étudie les réactions à travers le monde concernant la responsabilité et l'efficacité d'une intervention humanitaire, ainsi que les motivations qui poussent les gens à intervenir au nom d'autres gens.

Cette enquête annuelle est menée dans plusieurs pays et ses résultats sont présentés chaque année en avril au cours des dialogues Aurora, une plate-forme internationale réunissant des experts de la communauté humanitaire.

L’indice humanitaire Aurora 2016Modifier

L’enquête a été menée par Edelman Intelligence et les résultats de l’indice humanitaire ont été présentés par Jere Sullivan, vice-président des affaires publiques internationales auprès d’Edelman au cours de l’édition 2016 des dialogues Aurora, qui se sont déroulés le à l’Institut Mesrop Mashtots des manuscrits anciens (Matenadaran), un des entrepôts les plus riches de manuscrits médiévaux au monde.

L'étude révèle un fossé entre la perception et la réalité à bien des égards, sachant que les sociétés américaine, britannique et française sous-estiment sans commune mesure le nombre de réfugiés syriens (respectivement 4,7 millions, 4,5 millions et 4,5 millions). Les Américains sont également déconnectés du reste du monde quant à leur préoccupation générale sur la question des migrations forcées qu’ils classent en septième position dans la liste des défis humanitaires les plus urgents de la planète[46].

L’indice humanitaire Aurora 2017Modifier

Les résultats de l'indice, fruit d’une enquête effectuée auprès d’un échantillon de 6 500 personnes dans 12 pays, ont été aggravés par le fait que seulement 9% des individus croient que leurs actions peuvent faire une différence dans la résolution de la crise mondiale des réfugiés. Pour la deuxième année consécutive, le terrorisme est cité comme le principal problème humanitaire incontesté à 63%, suivi de l'écart croissant entre riches et pauvres, la famine, le changement climatique et les migrations forcées[47].

Les projets Gratitude AuroraModifier

Les projets Gratitude Aurora sont des initiatives humanitaires et éducatives destinées à aider des enfants, des réfugiés et d'autres citoyens vulnérables à travers le monde. Grâce à ces projets, les descendants des survivants du génocide des Arméniens visent à témoigner leur gratitude envers la mémoire de ceux qui ont aidé à sauver les victimes du génocide, en proposant des initiatives éducatives et des bourses, en subventionnant des projets humanitaires et en valorisant des entreprises humanitaires.

En collaboration avec la Near East Foundation, 100 bourses d'études sont accordées à des jeunes défavorisés du Moyen-Orient, affectés par un conflit, un exode et la misère.

Ce programme de bourses se déroule pour une période de huit ans entre 2015 et 2023 (en mémoire de la période de huit années pendant laquelle s’est déroulée le génocide arménien entre 1915 et 1923) et accordera aux récipiendaires un niveau d'enseignement reconnu au plan international au sein du réseau des établissements de l'United World College (UWC), dont l'UWC de Dilijan, situé en Arménie - un internat mixte qui accueille actuellement des élèves originaires de plus de 82 pays. Il existe des bourses individuelles qui portent le nom de Lamya Haji Bashar donnée aux étudiants yézidis[48] et celui d’Amal Clooney donnée à une étudiante du Liban qui manifeste un fort intérêt pour les droits de l'Homme. De plus, en coopération avec Scholae Mundi Arménie, des bourses sont accordées à des étudiants originaires de Syrie, d'Irak, du Liban, de Jordanie et d’Égypte pour étudier à l'Université américaine d'Arménie.

100 LivesModifier

L'initiative 100 Lives a été lancée en pour célébrer le centième anniversaire du génocide arménien, au cours duquel périt l'immense majorité de la population arménienne[49],[50]. Ceux qui survécurent y parvinrent grâce à l'intervention bienveillante d'institutions et de personnes - souvent des étrangers. En reconnaissance de leur humanité et de leur courage, 100 Lives recherche et partage les histoires de survivants du génocide arménien, de leurs sauveurs et de leurs descendants. Chaque histoire relate la transformation unique de chaque victime en ce qu'elle a apporté de valeur à la société de son pays d’accueil.

La communauté des soutiens d’AuroraModifier

L’initiative humanitaire Aurora a été fondée en 2015 par trois personnes engagées à honorer la mémoire des survivants du génocide des Arméniens en soutenant des projets honorant leurs sauveurs[51]. Depuis lors, plus de deux cent cinquante individus et organisations ont rejoint les fondateurs pour transformer la reconnaissance d'une nation en action.

Notes et référencesModifier

  1. « Sept films pour ne pas oublier le génocide arménien » », sur ecrannoir.fr, Le blog d'Écran noir, (consulté le 19 janvier 2018).
  2. François d’Alançon, « 100 Lives, une plate-forme pour remercier les "justes" du génocide arménien », sur la-croix.com, (consulté le 19 janvier 2018).
  3. « À propos », sur auroraprize.com (consulté le 19 janvier 2018).
  4. « Aurora prize: Gratitude in Action » [vidéo], sur youtube.com, (consulté le 19 janvier 2018).
  5. « Les fondateurs », sur auroraprize.com (consulté le 19 janvier 2018).
  6. (en) Celeste Ford, « France Honors President Vartan Gregorian », sur carnegie.org, Carnegie Corporation of New York, (consulté le 19 janvier 2018).
  7. Antoine Bordier, « Avec Gérard Larcher, la France déclare sa flamme à l’Arménie », sur Entreprendre.fr, (consulté le 31 mai 2021)
  8. (en-US) « Noubar Afeyan », sur flagshippioneering.com, Flagship Pioneering (consulté le 19 janvier 2018).
  9. Moderna Therapeutics, « Moderna annonce un financement de 40 millions de dollars pour faire avancer le développement d'une nouvelle modalité de traitement biothérapeutique : messenger RNA Therapeutics™ », sur prnewswire.com (consulté le 19 janvier 2018).
  10. (en) « RVVZ Network », sur uwcdilijan.org (consulté le 19 janvier 2018).
  11. « Le président, le parrain et les millions », sur lematindimanche.ch (consulté le 19 janvier 2018).
  12. « Troika Dialog History », sur sberbank-cib.ru (consulté le 19 janvier 2018).
  13. (en) « Tom Catena becomes Aurora Initiative Chair », sur mediamax.am (consulté le 18 décembre 2018)
  14. (en) « #AraratChallenge », sur Ararat Challenge (consulté le 8 mai 2020)
  15. « The Aurora prize », sur AURORA PRIZE (consulté le 11 mai 2020)
  16. « Foire aux questions (FAQ) », sur auroraprize.com (consulté le 19 janvier 2018).
  17. (en) Andrew Berends, « Tom Catena: The World’s 100 Most Influential People », sur time.com, (consulté le 19 janvier 2018).
  18. (en-US) « Contact », sur bllfpk.org, Bonded Labour Liberation Front Pakistan, (consulté le 19 janvier 2018).
  19. (en-US) « Pakistani Civil Rights Activist Syeda Ghulam Fatima Gets Global Recognition », sur houseofpakistan.com, HOPES, (consulté le 19 janvier 2018).
  20. (en) « Father Bernard Kinvi, Central African Republic », sur hrw.org, (consulté le 19 janvier 2018).
  21. « De l'Arménie au Burundi, la solidarité contre les génocides », sur huffingtonpost.fr, (consulté le 19 janvier 2018).
  22. (en) United Nations High Commissioner for Refugees (UNHCR), « Nansen Award winner opens new hospital in Burundi », sur unhcr.org (consulté le 19 janvier 2018).
  23. « Burundi: Rema Hospital Opens », sur allafrica.com, Burundi Réalités (Bujumbura), (consulté le 19 janvier 2018).
  24. Yolande Jakin, « Prix Aurora 2016 : l’Afrique primée en Arménie », sur afriquefemme.com (consulté le 19 janvier 2018).
  25. Elena Gabrielian, « George Clooney remet le prix Aurora à la Burundaise Marguerite Barankitse », sur rfi.fr, (consulté en date de dernière consultation à indiquer après contrôle du lien).
  26. « Marguerite Barankitse reçoit le premier prix Aurora », sur auroraprize.com (consulté le 19 janvier 2018).
  27. « La Burundaise Marguerite Barankitse choisie comme finaliste du prix Aurora pour l’éveil de l’humanité, doté d’un million de dollars ! », sur akeza.net, Les beautés de chez nous, (consulté le 19 janvier 2018).
  28. (en) « News from the Foundation », sur fondationjeanfrancoispeterbroeck.be (consulté le 19 janvier 2018).
  29. « Maggy Barankitse est la première lauréate de l'« Aurora Prize for Awakening Humanity » », sur partage.lu, (consulté en date de dernière consultation à indiquer après contrôle du lien).
  30. « Un million de dollars au nom d'Aurora », sur auroraprize.com (consulté le 19 janvier 2018).
  31. « Prix Aurora for awakening humanity : les 5 finalistes sélectionnés », sur pressafrik.com, (consulté en date de dernière consultation à indiquer après contrôle du lien).
  32. « Prix Aurora 2017, une gratitude pour les sauveurs de vies humaines », sur africanewsrdc.com, (consulté le 22 janvier 2018).
  33. « Le médecin missionnaire Tom Catena lauréat du prix Aurora 2017 pour son action au Sud-Soudan », sur infochretienne.com, 29 mi 2017 (consulté le 19 janvier 2018).
  34. (en-US) « Dr. Tom Catena lauréat du prix Aurora | Abaka News », sur abakanews.org, (consulté le 19 janvier 2018).
  35. (en) « Dr. Tom Catena Wins Aurora Prize for Awakening Humanity », sur cmmb.org, (consulté en date de dernière consultation à indiquer après contrôle du lien).
  36. (en) Jo Seed, « Lord Ara Darzi joins Aurora Prize Selection Committee », sur imperial.ac.uk, (consulté en date de dernière consultation à indiquer après contrôle du lien).
  37. Spidermian, « Nouvelles d'Arménie en ligne on the air », sur armenews.com (consulté le 22 janvier 2018).
  38. (en-US) « Samantha Power se joint au comité de sélection du prix Aurora | Abaka News », sur abakanews.org, (consulté le 22 janvier 2018).
  39. « 750 candidatures pour le prix Aurora 2018 », sur auroraprize.com (consulté le 22 janvier 2018).
  40. (en-US) « 2018 Aurora Humanitarians Announced », sur massispost.com, Armenian News By MassisPost, (consulté le 26 avril 2018).
  41. « Dialogues Aurora 2016 - Tour d'horizon », sur auroraprize.com (consulté le 22 janvier 2018).
  42. (en) Amie Ferris-Rotman, « At Humanitarian Conference Sparked by Armenian Genocide, Trump Is an Absent Presence », sur haaretz.com, (consulté le 22 janvier 2018).
  43. (en-US) Muriel Mirak-Weissbach, « Armenians Hold Aurora Dialogues in Berlin », sur mirrorspectator.com, The Armenian Mirror-Spectator, (consulté le 22 janvier 2018).
  44. « DIALOGUES AURORA 2018 BERLIN APERÇU », sur AURORA PRIZE (consulté le 8 mai 2020)
  45. « DIALOGUES AURORA 2019 », sur AURORA PRIZE (consulté le 8 mai 2020)
  46. « Les premiers résultats de l'index humanitaire Aurora communiqués », sur auroraprize.com (consulté le 22 janvier 2018).
  47. Aurora Humanitarian Initiative, « Une nouvelle étude revèle l'état du bourbier humanitaire mondial », sur prnewswire.com (consulté le 22 janvier 2018).
  48. (en) « Scholarships », sur uwcdilijan.org (consulté le 22 janvier 2018).
  49. 100 Lives, « Des personnalités internationales réunies pour le lancement de l'initiative 100 Lives pour la commémoration du génocide arménien », sur prnewswire.com (consulté le 22 janvier 2018).
  50. « Génocide arménien : lancement avec George Clooney de l'initiative 100 Vies », sur collectifvan.org, (consulté le 22 janvier 2018).
  51. « Les fondateurs », sur auroraprize.com (consulté le 22 janvier 2018).