Prime et Félicien

Saints

Prime et Félicien
Image illustrative de l’article Prime et Félicien
Martyre de Prime et Félicien, miniature d'un manuscrit français du XIVe siècle
Saints
Décès 303 
près de Mentana
Nationalité Romains
Fête 9 juin

Prime et Félicien (morts en 303) sont deux chrétiens qui ont souffert le martyre pendant les persécutions des empereurs Dioclétien et Maximien. Ils sont vénérés comme saints par l'Église catholique[1].

HagiographieModifier

Selon une passio tardive et légendaire [2], datant du VIe siècle et reprise également par Jacques de Voragine dans sa Légende dorée, Prime et Félicien sont deux frères de quatre-vingts ans qui, ayant refusé de sacrifier aux idoles, sont soumis à diverses sortes de torture puis décapités.

CulteModifier

 
Relique de San Primo à l'église de Saint Nicolas à Mentana

Déjà le martyrologe hiéronymien (Ve siècle) rappelle leur inhumation à quinze miles de Rome sur la Via Nomentana, dans l'actuelle ville de Mentana, à Sabina.

Le Liber Pontificalis [3] témoigne que le pape Théodore I a fait venir leurs corps à Rome, où ils ont été enterrés devant un autel dans la basilique de Saint-Étienne-le-Rond : une mosaïque du VIIe siècle les représente en habits militaires.

Ils sont fêtés le 9 juin.

RemarqueModifier

  1. "Saints Prime et Félicien" sur nominis
  2. Acta Sanctorum, Junii II, 152 segg.
  3. Liber Pontificalis, I, 332