Presqu'île Jeanne d'Arc

Presqu'île Jeanne d'Arc
Carte de l'archipel des Kerguelen avec la localisation des principales péninsules : en 5, la presqu'île Jeanne d'Arc.
Carte de l'archipel des Kerguelen avec la localisation des principales péninsules : en 5, la presqu'île Jeanne d'Arc.
Localisation
Pays Drapeau de la France France
Territoire d'outre-mer Terres australes et antarctiques françaises
Coordonnées 49° 39′ 08″ sud, 69° 58′ 53″ est
Océan Indien
Géographie
Altitude 844 m (Mont Tizard)
Géolocalisation sur la carte : Kerguelen
(Voir situation sur carte : Kerguelen)
Presqu'île Jeanne d'Arc

La presqu'île Jeanne d'Arc est une péninsule du sud-est de la Grande Terre, l'île principale de l'archipel des Kerguelen, dans les Terres australes et antarctiques françaises.

ToponymieModifier

En 1922, Raymond Rallier du Baty baptise la presqu'île Joffre, en hommage à ce maréchal. Mais en 1937, le Service hydrographique de la Marine décide de faire concorder le toponyme avec celui de la station de Port-Jeanne-d'Arc. Les presqu'îles Joffre et Jeanne d'Arc échangent alors leurs noms[1].

GéographieModifier

 
Le cap des Aiguilles, au pied du Mont Tizard, sur la côte sud de la presqu'île Jeanne d'Arc

TopographieModifier

La presqu'île Jeanne d'Arc s'étend dans sa plus grande longueur sur environ 37,5 km depuis la baie des Swains au nord-ouest jusqu'à la baie de l'À-pic à l'est. Sa plus grande largeur atteint 17 km. Elle couvre environ 370 km2 (soit à peu près la même étendue que Mayotte)[2].

Deux étroites bandes de terre la relient au reste de la Grande Terre :

Le plus haut sommet, le mont Tizard, culmine à 844 m.

GéologieModifier

L'ensemble formé par les presqu'îles Jeanne d'Arc et Ronarc'h constitue une province géologique autonome qui se distingue du reste de l'archipel des Kerguelen par une orientation différente, vers le nord et le nord-est, du pendage des basaltes. La principale série basaltique, dite inférieure, moyennement alcaline, âgée de 20 à 21 millions d'années, couvre 95 % de la péninsule. Elle est surmontée, au nord du mont Berlioz et autour du mont Tizard, des lambeaux d'une série basaltique, dite supérieure, très alcaline, âgée de 6 à 10 millions d'années. Entre les deux séries, s'intercale un niveau à conglomérats avec des bancs à lignite et un niveau marin à débris coquilliers. Ces formations détritiques affleurent notamment près de Port-Jeanne-d'Arc. Ici et là, on trouve des laves différenciées (des trachytes anciens et des phonolites plus récentes) et des intrusions plutoniques[3].

Installations humainesModifier

Sur la côte nord-ouest de la péninsule se trouvent les vestiges de Port-Jeanne-d'Arc, la seule station baleinière qui ait jamais existé sur le territoire français. Plusieurs bâtiments ont été restaurés à titre de témoins historiques.

L'Institut polaire français dispose au canyon des Sourcils noirs d'un chalet qui sert de refuge et de station scientifique. Il est principalement utilisé par les ornithologues pour le suivi et l'étude des populations d'oiseaux nicheurs du secteur.

FauneModifier

Les falaises de la côte sud sont classées en Zone importante pour la conservation des oiseaux (zone TF011)[4]. L'aire couvre environ 12 000 ha.

La pointe est de la presqu'île accueille notamment la deuxième plus importante colonie connue d'albatros à sourcils noirs de l'archipel (après celle de l'île de Croÿ) avec plus de 1 100 couples reproducteurs.

Notes et référencesModifier

  1. Commission territoriale de toponymie et Gracie Delépine (préf. Pierre Charles Rolland), Toponymie des Terres australes et antarctiques françaises, Paris, Territoire des terres australes et antarctiques françaises, , 433 p. (lire en ligne [PDF]), p. 193.
  2. Évalué avec l'outil ACME planimeter sur Google maps
  3. Hervé Leyrit, Jacques-Marie Bardintzeff, O. Verdier et André Giret, « Géologie aux îles Kerguelen », Bulletin de la section de volcanologie, Société géologique de France, no 10,‎ (lire en ligne, consulté le 20 mai 2020)
  4. (en) Birdlife International, « Southern coast of Péninsule Jeanne d'Arc » (consulté le 21 mai 2020)