Premier ministre d'Israël

chef du gouvernement d'Israël

Premier ministre de l'État d’Israël
ראש הממשלה
Rosh HaMemshala
Image illustrative de l’article Premier ministre d'Israël
Armoiries de l'État d'Israël

Image illustrative de l’article Premier ministre d'Israël
Drapeau du Premier ministre d'Israël.

Image illustrative de l’article Premier ministre d'Israël
Titulaire actuel
Benyamin Netanyahou
depuis le

Création
Mandant Président de l'État d'Israël
Durée du mandat 4 ans maximum (renouvelable)[1]
Premier titulaire David Ben Gourion
Résidence officielle Beit Aghion, Jérusalem
Rémunération 43 952 shekels (environ 12 520 ) par mois [2]
Site internet pmo.gov.il

Liste des Premiers ministres d'Israël

Le Premier ministre d’Israël (en hébreu : רֹאשׁ הַמֶּמְשָׁלָה, romanisé : Rosh HaMemshala, littéralement « chef du gouvernement » ; en arabe : رئيس الحكومة, Ra'īs al-Ḥukūma) est le chef du gouvernement d’Israël. En 1948, année de l'indépendance de l'État d'Israël, un système parlementaire sur le modèle britannique est instauré ; ce système est progressivement précisé par les lois fondamentales, avec un chef du gouvernement et un président comme chef de l'État dont les pouvoirs sont réduits à des fonctions protocolaires.

Désignation Modifier

Pendant quelques années, par l'introduction de l'élection des Premiers ministres au suffrage universel direct, leur rôle a été accru car il permettait à un gouvernement d'exister en ne disposant que d'une coalition minoritaire au Parlement, la Knesset.

Cependant, comme cette tendance créait un émiettement du système politique, un retour à l'ancienne méthode de vote (proportionnelle intégrale à un tour) a été décidé en 2001.

Résidence Modifier

Le Premier ministre a sa résidence officielle à Jérusalem, Beit Aghion, dans le quartier de Réhavia.

Liste Modifier

Anciens Premiers ministres encore en vie Modifier

Notes et références Modifier

  1. La durée du mandat est égale à celle du mandat de la Knesset.
  2. (en) Netanyahu reveals his pay slip on Facebook: NIS 43,952 a month, Haaretz, 10 janvier 2011

Lien externe Modifier