Ouvrir le menu principal

Première circonscription des Alpes-Maritimes

circonscription législative française

Première circonscription des Alpes-Maritimes
Carte de la circonscription.
Carte de la circonscription.
Géographie
Pays France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Alpes-Maritimes
Subdivisions
Cantons 6
Communes 1 (fraction)
Représentation
Député Éric Ciotti
Législature XIVe
Groupe parlementaire UMP
Autres informations
Population 133 445 hab. (2009)

La première circonscription des Alpes-Maritimes est l'une des neuf circonscriptions législatives du département des Alpes-Maritimes en France. Elle est représentée dans la XIVe législature par Éric Ciotti, député UMP.

Description géographiqueModifier

 
Carte de la circonscription depuis le redécoupage de 1986

La première circonscription des Alpes-Maritimes regroupe le centre-est de la commune de Nice depuis 1958, alors qu'elle correspondait à l'ouest de la ville de 1902 à 1940[1]. De 1958 à 1986, ses limites sont basées sur le découpage des cantons en vigueur à l'époque qui diffère du découpage actuel[1].

À partir de 1986[2], date du rétablissement du scrutin uninominal majoritaire par circonscription et de la mise en place d'un nouveau découpage électoral, la circonscription inclut les cantons suivants[3] : Nice-1, Nice-2, Nice-3 et Nice-12. Elle est alors limitée au nord et au nord-ouest par le Paillon, à l'est et au nord-est par la limite communale de Nice, au sud par le bord de mer, et à l'ouest par l'avenue des Phocéens, la place Masséna, l'avenue Jean-Médecin, la ligne ferroviaire Marseille-Vintimille, l'avenue Docteur Robert Moriez, l'avenue des Arènes de Cimiez, l'avenue Ratti, et la rue de la gendarmerie[1].

Le redécoupage des circonscriptions réalisé en 2010, en vigueur à partir des élections législatives de 2012, agrandit les limites de la première circonscription. Ainsi, l'ordonnance n°2009-935 du 29 juillet 2009, votée par le Parlement le 21 janvier 2010, lui ajoute les cantons de Nice-4 et Nice-8[4] qui appartenaient à la deuxième circonscription des Alpes-Maritimes. La composition cantonale de la circonscription devient donc : Nice-1, Nice-2, Nice-3, Nice-4, Nice-8 et Nice-12[4].

Description démographiqueModifier

PopulationModifier

En 1999, d'après le recensement général de la population réalisé par l'Insee[5], la population totale de cette circonscription est estimée à 90 639 habitants[6],[7], ce qui fait d'elle une circonscription ayant une taille inférieure à 90 % de la moyenne nationale (95 040 habitants). En 2009, l'Insee indique que la population totale de la circonscription atteint 92 122 habitants, et 133 445 habitants si l'on ajoute les deux nouveaux cantons que lui attribue le redécoupage de 2010[8].

Population de la première circonscription par canton (hab.)
Année Nice-1 Nice-2 Nice-3 Nice-4 Nice-8 Nice-12 Total
1990[6] - - 92 691
1999[5] 17 175 19 774 32 066 - - 21 624 90 639
2009[8] 16 737 19 276 34 362 19 567 21 756 21 747 133 445

Pyramide des âgesModifier

Pyramide des âges de la première circonscription des Alpes-Maritimes (issue du redécoupage de 1986) en 1999 en pourcentage[5].
HommesClasse d’âgeFemmes
9,7 
75 ans et plus
15,2 
15,3 
60 à 74 ans
17,1 
26,1 
40 à 59 ans
24,7 
26,8 
20 à 39 ans
25,0 
22,1 
0 à 19 ans
18,0 

Description historique et politiqueModifier

Historique des députationsModifier

Députés de la circonscription élus à l'Assemblée nationale pour les législatures de la Ve République v · d · m )
Législature Début de mandat Fin de mandat Député Parti politique Observations

Ire Pierre Pasquini[9] UNR[9] Mandat écourté à la suite d'une dissolution parlementaire décidée par Charles de Gaulle.
IIe Pierre Pasquini[10] UNR-UDT[10]
IIIe Virgile Barel[11] PCF[11] Mandat écourté à la suite d'une dissolution parlementaire décidée par Charles de Gaulle.
IVe Virgile Barel[12] PCF[12]
Ve Virgile Barel[13] PCF[13]
VIe Charles Ehrmann[14] DVD (app. UDF)[14] Mandat écourté à la suite d'une dissolution parlementaire décidée par François Mitterrand.
VIIe Max Gallo[15],[16] PS[15],[16] Max Gallo étant nommé au gouvernement Pierre Mauroy (3), son mandat prend fin le .
Son suppléant Francis Giolitti lui succède le .
IXe Charles Ehrmann[17] UDF-PR[17] Conseiller général du canton de Nice-4
Xe Charles Ehrmann[18] UDF-PR[18] Conseiller général du canton de Nice-4
Mandat écourté à la suite d'une dissolution parlementaire décidée par Jacques Chirac.
XIe Charles Ehrmann[19] UDF-PR puis DL[19] Conseiller général du canton de Nice-4
XIIe Jérôme Rivière[20] UMP[20] Conseiller régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur
XIIIe Éric Ciotti[21] UMP[21] Président du conseil général des Alpes-Maritimes
XIVe Éric Ciotti[22] UMP[22] Président du conseil général des Alpes-Maritimes
XVe Éric Ciotti[23] LR[23]

Historique des électionsModifier

Voici la liste des résultats des élections législatives dans la circonscription depuis le découpage électoral de 1986 :

Élections de 1988Modifier

Les élections législatives françaises de 1988 ont eu lieu les dimanches 5 et 12 juin 1988.

1er tour des élections de 1988
Candidat Parti % Voix
Charles Ehrmann UDF-PR A compléter A compléter
A compléter A compléter A compléter A compléter
2e tour des élections de 1988
Candidat Parti % Voix
Charles Ehrmann UDF-PR A compléter A compléter
A compléter A compléter A compléter A compléter

Le taux d'abstention fut de ? % au premier tour, et de ? % au deuxième tour.

Élections de 1993Modifier

Les élections législatives françaises de 1993 ont eu lieu les dimanches 21 et 28 mars 1993.

2e tour des élections de 1993
Candidat Parti % Voix
Charles Ehrmann UDF 62,09 21 491
Jean-Pierre Gost FN 37,91 13 120

Le taux d'abstention fut de 38,23 % au premier tour, et de 39,21 % au deuxième tour.

Élections de 1997Modifier

Les élections législatives françaises de 1997 ont eu lieu les dimanches 25 mai et 1er juin 1997.

Résultats des élections législatives des 25 mai et 1er juin 1997 de la 1re circonscription des Alpes-Maritimes[24],[25]
Candidat Parti Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Jean-Pierre Gost FN 8 792 25,89 11 136 36,52
Charles Ehrmann* UDF-PR 7 846 23,10 19 360 63,48
Patrick Allemand PS 6 719 19,78
Jacques Victor PCF 3 410 10,04
Jean-Marc Governatori DVD 1 560 4,59
Jean Icart UDF diss. 1 513 4,45
Joël Rigolat GE 772 2,27
Emmanuel Guillon LDI[26] (MPF) 721 2,12
Nicole Schligler LO 586 1,73
Anna Cangémi MEI 553 1,63
Joëlle Vailly CAP 455 1,34
Michel Cotta REG[27] 318 0,94
Isabelle Sacoman NERNA 232 0,68
Yvon Grinda MDC 212 0,62
Jean Noble DVG 165 0,49
Roland Jourdan PNR 108 0,32
Inscrits 61 746 100,00 61 747 100,00
Abstentions 26 507 42,93 26 156 42,36
Votants 35 239 57,07 35 591 57,64
Blancs et nuls 1 277 3,62 5 095 14,32
Exprimés 33 962 96,38 30 496 85,68
* député sortant

Élections de 2002Modifier

Les élections législatives françaises de 2002 ont eu lieu les dimanches 9 et 16 juin 2002.

Candidats et résultats[28],[29] :
Parti Nom Premier tour Second tour
Voix % des exprimés Voix % des exprimés
UMP Jérôme Rivière 9 015 26,57 17 303 58,14
PS Patrick Allemand 8 827 26,02 12 458 41,86
FN Pierre Argentireri 7 691 22,67
UNMP[30] Gilbert Stellardo 4 110 12,11
PCF Jacques Victor 1 373 4,05
DVD Jean-Auguste Icart 960 2,83
DIV Patrick Nguyen Van Gam 267 0,79
MEI Michel François 262 0,77
  MNR Virginie Heim 260 0,77
PR Roberte Huet 211 0,62
GE Joël Rigolat 193 0,57
LCR Olivier Sillam 190 0,56
COM Christophe Ricerchi 158 0,47
LO Nicole Schligler 141 0,42
LA Bernadette Bouchard 119 0,35
CNIP Danielle Lisbona 87 0,26
RDD[31] Raymond Bellone 65 0,19
UDR[32] Jean-Marc Governatori 1 0,00
PPN[33] Alain Gilabert 0 0,00
Total exprimés 33 930 - 29 761 -
Total votants : exprimés + blancs ou nuls 34 487 - 31 363 -
Total inscrits : votants + abstentions 61 562 - 61 563 -

Le taux d'abstention fut de 43,98 % au premier tour, et de 49,06 % au deuxième tour[28].

Élections de 2007Modifier

Les élections législatives françaises de 2007 ont eu lieu les dimanches 10 et 17 juin 2007.

Candidats et résultats[34] :
Parti Nom Premier tour Second tour
Voix % des exprimés Voix % des exprimés
UMP Éric Ciotti 15 017 44,56 % 18 365 60,92 %
PS Patrick Allemand 7 870 23,35 % 11 780 39,08 %
DVD Jérôme Rivière* 3 315 9,84 %  
FN Rémy François 1 977 5,87 %
MoDem Hervé Caël 1 530 4,54 %
PCF Robert Injey 1 062 3,15 %
Bloc Ident. Philippe Vardon 773 2,29 %
Les Verts Mounia Ferrière 474 1,41 %
MEI Michel François 404 1,20 %
DVD Danielle Lisbona 332 0,99 %
Comm. Christophe Ricerchi 292 0,87 %
GA Ambre Gomez 265 0,79 %
FEA Jean-Marc Governatori 248 0,74 %
LO Agnès Benkemoun 142 0,42 %
Total exprimés 33 701 - 30 145 -
Total votants : exprimés + blancs ou nuls 34 087 - 30 942 -
Total inscrits : votants + abstentions 58 304 - 58 292 -

Le taux d'abstention fut de 41,54 % au premier tour, et de 46,92 % au deuxième tour'[34].

Élections de 2012Modifier

Les élections législatives françaises de 2012 ont eu lieu les 10 et .

Résultats des élections législatives des 10 et 17 juin 2012 de la 1re circonscription des Alpes-Maritimes[35]
Candidat[36],[37] Parti Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Éric Ciotti* UMP 19 971 43,89 25 473 60,73
Patrick Allemand PS 13 048 28,68 16 473 39,27
Jacques Peyrat[38] ER[39] (FN-NR) 7 351 16,16
Robert Injey FG (PCF) 2 083 4,58
Christian Razeau MoDem 649 1,43
Pierre Argentieri UDN (PDF) 503 1,11
Maryse Ullmann MHAN 498 1,09
Jean-Marc Governatori AEI 324 0,71
Loïc Fortuit SEGA[40] (NPA) 303 0,67
Jean-Paul Belhadi DLR 239 0,53
Michel Cotta LR[41] 214 0,47
Christophe Ricerchi COM 135 0,30
Agnès Benkemoun LO 86 0,19
Alix Horsch-Filippi FC-POC 82 0,18
Jean-Pierre Gastaud VIC[42] 16 0,04
Inscrits 82 287 100,00 82 287 100,00
Abstentions 36 276 44,08 38 973 47,36
Votants 46 011 55,92 43 314 52,64
Blancs et nuls 509 1,11 1 368 3,16
Exprimés 45 502 98,89 41 946 96,84
* député sortant

Élections de 2017Modifier

Résultats des élections législatives des et de la 1re circonscription des Alpes-Maritimes
Premier tour

Second tour

Nombre % des inscrits Nombre % des inscrits
Inscrits 80 466 100,00 80 469 100,00
Abstentions 41 029 50,99 43 183 53,66
Votants 39 437 49,01 37 286 46,34
% des votants % des votants
Bulletins blancs 320 0,81 1 299 3,48
Bulletins nuls 173 0,44 606 1,63
Suffrages exprimés 38 944 98,75 35 381 94,89
Candidat
Étiquette politique (partis et alliances)
Voix % des exprimés Voix % des exprimés
Éric Ciotti (député sortant)
Les Républicains (Union des démocrates et indépendants)
13 630 35,00 19 888 56,21
Caroline Reverso-Meinietti
La République en marche !
12 599 32,35 15 493 43,79
Jean-Pierre Daugreilh
Front national
4 865 12,49
Robert Injey
La France insoumise (Parti communiste français)
4 116 10,57
Yann Librati
Parti socialiste
1 229 3,16
Christian Razeau
Mouvement écologiste indépendant (Le Trèfle - Mouvement hommes animaux nature)
912 2,34
Moussa Ba
Alliance écologiste indépendante (Mouvement 100 %)
388 1,00
Thomas Calvifiori
Debout la France
300 0,77
Sophie Taam
Parti du vote blanc
217 0,56
Éric Boizet
Union populaire républicaine
216 0,55
Agnès Benkemoun
Lutte ouvrière
200 0,51
Michel Cotta
Centre national des indépendants et paysans
197 0,51
Diane Médus
Mouvement des progressistes
75 0,19
Source : Ministère de l'Intérieur - Première circonscription des Alpes-Maritimes

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Librairie Droz, 1995, p. 109-113 (ISBN 9782600000659) [lire en ligne]
  2. « Loi n°86-825 du 11 juillet 1986 » (consulté le 22 août 2010)
  3. « Circonscriptions électorales des Alpes-Maritimes », sur http://www.assemblee-nationale.fr, site de l'Assemblée nationale française (consulté le 13 décembre 2011).
  4. a et b Ordonnance n°2009-935 du 29 juillet 2009 portant répartition des sièges et délimitation des circonscriptions pour l'élection des députés, JORF no 0175 du 31 juillet 2009, page 12752, texte no 19.
  5. a b et c Résultats du recensement de 1999 : « Tableaux et Analyses de la première circonscription des Alpes-Maritimes (Pour la population totale, consulter la page POP1) », sur http://www.insee.fr, site de l'Institut National de la Statistique et des Études Économiques (consulté le 13 décembre 2011) [PDF].
  6. a et b « La population des circonscriptions électorales (Recensement de 1999) », sur http://www.assemblee-nationale.fr, site de l'Assemblée nationale française (consulté le 13 décembre 2011)
  7. Ce qui fait que la circonscription est sous-représentée par rapport à la moyenne nationale (voir la carte de représentativité des circonscriptions législatives françaises), la représentativité théorique par circonscription étant de 105 600 habitants.
  8. a et b Population municipale, données légales de population en vigueur à partir du 1er janvier 2012 - date de référence statistique : 1er janvier 2009, Source : Insee
  9. « Liste alphabétique des députés de la Ire législature 1958-1962 (groupe politique, département) », sur http://www.assemblee-nationale.fr, site de l'Assemblée nationale française (consulté le 3 février 2012)
  10. « Liste alphabétique des députés de la IIe législature 1962-1967 (groupe politique, département) », sur http://www.assemblee-nationale.fr, site de l'Assemblée nationale française (consulté le 3 février 2012)
  11. « Liste alphabétique des députés de la IIIe législature 1967-1968 (groupe politique, département) », sur http://www.assemblee-nationale.fr, site de l'Assemblée nationale française (consulté le 3 février 2012)
  12. « Liste alphabétique des députés de la IVe législature 1968-1973 (groupe politique, département) », sur http://www.assemblee-nationale.fr, site de l'Assemblée nationale française (consulté le 3 février 2012)
  13. « Liste alphabétique des députés de la Ve législature 1973-1978 (groupe politique, département) », sur http://www.assemblee-nationale.fr, site de l'Assemblée nationale française (consulté le 3 février 2012)
  14. « Liste alphabétique des députés de la VIe législature 1978-1981 (groupe politique, département) », sur http://www.assemblee-nationale.fr, site de l'Assemblée nationale française (consulté le 3 février 2012)
  15. « Liste alphabétique des députés de la VIIe législature 1981-1986 (groupe politique, département) », sur http://www.assemblee-nationale.fr, site de l'Assemblée nationale française (consulté le 3 février 2012)
  16. « Les députés des Alpes-Maritimes en 1981 », sur http://www.politiquemania.com, Politiquemania.com (consulté le 3 février 2012)
  17. « Liste alphabétique des députés de la IXe législature 1988-1993 (groupe politique, département) », sur http://www.assemblee-nationale.fr, site de l'Assemblée nationale française (consulté le 13 décembre 2011)
  18. « Liste alphabétique des députés de la Xe législature 1993-1997 (groupe politique, département) », sur http://www.assemblee-nationale.fr, site de l'Assemblée nationale française (consulté le 13 décembre 2011)
  19. « Liste alphabétique des députés de la XIe législature 1997-2002 (groupe politique, département) », sur http://www.assemblee-nationale.fr, site de l'Assemblée nationale française (consulté le 13 décembre 2011)
  20. « Liste alphabétique des députés de la XIIe législature 2002-2007 (groupe politique, département) », sur http://www.assemblee-nationale.fr, site de l'Assemblée nationale française (consulté le 13 décembre 2011)
  21. « Éric Ciotti », sur http://www.assemblee-nationale.fr, site de l'Assemblée nationale française (consulté le 13 décembre 2011)
  22. « Éric Ciotti », sur http://www.assemblee-nationale.fr, site de l'Assemblée nationale française (consulté le 21 juin 2012)
  23. « Éric Ciotti », sur http://www.assemblee-nationale.fr, site de l'Assemblée nationale française (consulté le 30 mai 2017)
  24. Résultats des élections législatives de 1997 (source AFP) sur http://www.assembleenationale.fr, site de l'Assemblée nationale française. Consulté le 13 décembre 2011.
  25. Résultats des législatives de 1997 : 1re circonscription des Alpes-Maritimes, Politiquemania. Consulté le 13 décembre 2011.
  26. La Droite indépendante, l'étiquette partagée par les candidats du MPF et du CNIP à l'occasion des élections législatives de 1997.
  27. Régionaliste, étiquette attribuée par le ministère de l'Intérieur.
  28. a et b Législatives 2002 Nice (1re circonscription) Alpes-Maritimes (6) sur http://www.assembleenationale.fr, site de l'Assemblée nationale française. Consulté le 13 décembre 2011.
  29. Résultats des législatives de 2002 : 1re circonscription des Alpes-Maritimes, Politiquemania. Consulté le 13 décembre 2011.
  30. Union niçoise pour la majorité présidentielle (voir l'extrait du Journal officiel)
  31. Rassemblement pour la démocratie directe
  32. Union droite républicaine
  33. Parti pied-noir
  34. a et b Résultats des élections législatives - Alpes-Maritimes (06) - 1re circonscription (résultats officiels), site du ministère de l'Intérieur français. Consulté le 13 décembre 2011.
  35. Résultats des élections législatives 2012 - Alpes-Maritimes (06) - 1re circonscription, sur interieur.gouv.fr, le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 18 juin 2012.
  36. « Liste des candidats ayant déposé une déclaration de candidature dans l'ordre résultant du tirage au sort effectué le 18 mai 2012 en vue de l'attribution des emplacements d'affichages », sur alpes-maritimes.pref.gouv.fr, le site officiel de la préfecture des Alpes-Maritimes, [lire en ligne (page consultée le 19 mai 2012)]
  37. « Nice / Élections législatives dans les Alpes-Maritimes - 1er tour de juin 2012 », sur presseagence.com, le site de Presse Agence Côte d'Azur News, . Consulté le 19 mai 2012.
  38. « Richard Garcia claque la porte du Front national », Nice-Matin, .
  39. Entente républicaine, un parti local créé par Jacques Peyrat en 1994.
  40. Solidarité, écologie, gauche alternative
  41. Ligue républicaine, un petit parti politique créé par d'anciens militants du Front national des Alpes-Maritimes.
  42. Valeurs et idées citoyennes

Voir aussiModifier