Ouvrir le menu principal
Première Ligne
Langue
Auteur
Genre
Date de parution
Pays
Éditeur
Distinctions

Première Ligne est un roman de Jean-Marie Laclavetine qui lui a valu le Prix Goncourt des lycéens en 1999.

Justification du titreModifier

Cette Première Ligne est la ligne d'écriture qu'il ne faut pas écrire pour ne pas tomber, selon Cyril Cordouan, dans la toxicomanie.

Étude d'un thème présent dans Première ligneModifier

L'écriture est un thème particulièrement présent dans Première ligne. En effet, le personnage principal, Cyril Cordouan, est un éditeur. De plus, il croit devoir guérir les écriveurs mais on apprend au fil de l'œuvre que c'est lui qui écrit Première ligne et qu'il est lui-même touché par la graphomanie.

L'écritureModifier

Dans ce roman, on peut observer que l'auteur n'a inséré aucun discours au style indirect ni mis en forme (guillemets et tirets, la ponctuation normalement attendue) les paroles ainsi rapportées :

  • Alors Justine, racontez-moi. page 170
  • Vous n'en avez pas trop fait, j'espère. page 169

On peut aussi observer que le narrateur change au cours du roman, c'est parfois Cyril. D'autres fois c'est un personnage secondaire comme Justine ou Blanche et par moments c'est un narrateur omniscient.