Pramac Racing

équipe de course moto italienne

Pramac Racing
Image illustrative de l’article Pramac Racing
Dernière saison 2021
Localisation Drapeau de l'Italie Casole d'Elsa, Toscane
Pilotes MotoGP
5 Drapeau de la France Johann Zarco
89 Drapeau de l'Espagne Jorge Martín

MotoE
68 Drapeau de la Colombie Yonny Hernández
61 Drapeau de l'Italie Alessandro Zaccone

Machine MotoGP
Ducati Desmosedici GP22

MotoE
Energica Ego

Pneus M Michelin

Pramac Racing est une équipe de course moto qui participe aux championnats du monde MotoGP et MotoE. L'équipe a été créée en 2002 par la société italienne Pramac[1]. En 2005, Pramac Racing s'associe à d'Antin MotoGP pour former Pramac d'Antin et en 2007, l'équipe fait partie du groupe Pramac. Après que Luis d'Antin ait quitté l'équipe en 2008, l'équipe est devenue connue sous le nom de Pramac Racing.

HistoireModifier

d'Antin MotoGPModifier

L'équipe d'Antin MotoGP a été créée en 1999 par l'ancien pilote de moto espagnol Luis d'Antin et était basée à Madrid. À partir de 1999 l'équipe a participé aux Championnats d'Espagne et du Monde 250 cm3 avec les motos Yamaha et les coureurs espagnols Fonsi Nieto et David García. Dans la même saison, l'équipe a couru en 500cc avec le pilote japonais Norifumi Abe à bord d'une Yamaha YZR500. Abe a remporté une victoire en 2000 au Grand Prix du Japon à Suzuka. José Luis Cardoso a rejoint l'équipe en 2001, en tant que deuxième pilote aux côtés d'Abe. Un podium a été le meilleur résultat de l'équipe.

En 2002, la catégorie 500cc est devenue MotoGP et l'équipe D'Antin a continué avec les mêmes pilotes et la même Yamaha YZR500. La moto 500cc 2 temps cc n'a pas pu rivaliser avec les 990cc 4 temps plus puissante et les top 10 ont été les meilleurs résultats de l'équipe. D'Antin a obtenu la nouvelle Yamaha YZR M1 en 2003, avec Shinya Nakano comme seul pilote de l'équipe. L'équipe est passée aux motos Ducati en 2004, avec la Desmosedici GP3(moto de la saison précédente), en signant le pilote champion du monde Superbike Neil Hodgson et le vice-champion Rubén Xaus, tous deux, étaient pilotes d'usine Ducati lors de la saison 2003 du Championnat du Monde Superbike. L'équipe a rencontré des difficultés financières à la mi-saison et n'a pas été en mesure d'exécuter un programme de test; leur meilleur résultat était une troisième place pour Xaus au Qatar.

Pramac RacingModifier

Pramac Racing est entré dans le MotoGP en 2002, reprenant les activités de Hardwick Racing, déménageant en Italie et utilisant la Honda NSR500 avec Tetsuya Harada comme pilote. En septembre 2002, Pramac a signé un contrat de trois ans avec Max Biaggi et Honda Racing Corporation pour participer avec une Honda RC211V. Deux mois plus tard, Pramac et Pons Racing sont parvenus à un accord selon lequel Biaggi aurait concouru pour Pons tout en restant sous contrat avec Pramac.

En 2003, Pramac a également engagé sa propre équipe avec une Honda RC211V pour Makoto Tamada, étant la seule équipe Honda à utiliser des pneus Bridgestone. Un podium au Brésil a été le meilleur résultat de l'équipe, tandis que Max Biaggi a remporté deux victoires et terminé le championnat à la troisième place.

En 2004, Pramac Racing a couru aux côtés de Pons Racing sous le nom de Camel Honda. Tamada et son équipe, dirigée par Luca Montiron, ont rejoint la structure de Sito Pons. Tamada roulait toujours avec des pneus Bridgestone tandis que Biaggi utilisait des pneus Michelin. Tamada a terminé la saison avec deux victoires et une sixième place au classement final du championnat; Biaggi a décroché une victoire et la troisième place au général. De nombreux changements se sont produits en fin de saison : Biaggi a mis fin à son contrat avec Pramac et a rejoint l'équipe d'usine Repsol Honda, Luca Montiron a également quitté l'équipe et a fondé JiR avec Tamada en tant que pilote tandis que Pramac a mis fin à sa relation avec Pons Racing pour démarrer un nouveau projet avec Ducati et d'Antin.

Pramac d'AntinModifier

En 2005, d'Antin MotoGP et Pramac Racing fusionnent pour former Pramac d'Antin. L'équipe a utilisé le GP4 Desmosedici de la saison précédente avec l'italien Roberto Rolfo comme pilote. L'équipe utilisait des pneus Dunlop et terminait généralement les courses près du fond de la grille. Pour 2006, l'équipe a eu les Desmosedici GP6, les mêmes motos que l' équipe d'usine utilisait. Alex Hofmann et José Luis Cardoso étaient les pilotes de l'équipe. Les pneus Dunlop utilisés par l'équipe n'étaient pas compétitifs et une fois de plus l'équipe a terminé les courses près du fond de la grille.

Avant le début de la saison 2007, Pramac et d'Antin sont parvenus à un accord qui a permis à l'équipe d'Antin de devenir partie intégrante du groupe Pramac[2]. L'équipe a utilisé le nouveau 800cc Ducati Desmosedici GP7 et les pneus Bridgestone, et le Brésilien Alex Barros a rejoint l'équipe aux côtés d'Alex Hofmann. Barros a connu une excellente saison en terminant régulièrement dans le top dix et en prenant un podium au Grand Prix d'Italie, battant le pilote d'usine Casey Stoner à la quatrième place. Hofmann a connu une saison plus moyenne et il s'est blessé à la main durant un entraînement au Mazda Raceway Laguna Seca. Il a été remplacé par Chaz Davies pour le reste du week-end et par Iván Silva à Brno. Hofmann est revenu à la course à Misano mais il a été licencié par l'équipe après le Grand Prix du Portugal, après s'être retiré de la course alors qu'il avait une chance de marquer des points, faute de motivation[3]. Davies est revenu pour terminer la saison.

Alice TeamModifier

En 2008, l'équipe a continué à utiliser les Ducati Desmosedici GP8 et les pneus Bridgestone. Sylvain Guintoli et Toni Elías étaient les coureurs de l'équipe, tandis que l'équipe était sponsorisée par Alice ADSL et a été renommé Alice Team. Luis d'Antin a démissionné de l'équipe au milieu de la saison 2008, lors du Grand Prix d'Allemagne au Sachsenring[4],[5].

Pramac RacingModifier

Pour la saison 2009, l'équipe a concouru sous le nom de Pramac Racing, en utilisant les Ducati Desmosedici GP9 et les pneus Bridgestone avec Mika Kallio et Niccolò Canepa comme pilotes de l'équipe[6]. Le 19 août 2009, il a été annoncé qu'Aleix Espargaró courrait pour Pramac à Indianapolis et Misano. Kallio et Espargaró ont couru pour Pramac pour la saison 2010.

L'équipe Pramac a participé au 2011 avec les coureurs Loris Capirossi et Randy de Puniet[7] et a obtenu une sixième place en tant que meilleur résultat de la course. Damian Cudlin et Sylvain Guintoli sont entrés dans certaines courses en remplacement d'un Capirossi blessé. En 2012 Pramac Racing n'a aligné qu'une seule moto pour Héctor Barberá[8]. Pour 2013, Pramac Racing a reçu le statut de l'équipe soutenue par l'usine Ducati et a présenté deux Desmosedici aux spécifications d'usine pour les pilotes d'usine Andrea Iannone et Ben Spies[9]. Spies a été blessé pour tous sauf les deux premières courses de cette saison et a été remplacé par Michele Pirro et plus tard Yonny Hernández, qui a fini par assurer une course pour l'équipe dans la saison 2014[10] aux côtés du confirmé Iannone. En 2014, Iannone a toujours piloté une Desmosedici GP14 soutenu par l'usine, tandis que Hernandez pilotait une Desmosedici GP13.

Pour 2015 Iannone a été promu dans l' équipe d'usine Ducati, pour remplacer Cal Crutchlow. Iannone a été remplacé par Danilo Petrucci chez Pramac. Hernández est resté avec l'équipe, tous deux roulaient avec la Ducati Desmosedici GP14. En 2016, Scott Redding a rejoint l'équipe. Petrucci est resté avec l'équipe, tous deux roulaient avec la Ducati Desmosedici GP15.

En 2017, l'équipe Pramac a reçu une Ducati Desmosedici aux spécifications d'usine pour Petrucci, alors que son classement au championnat était devant Scott Redding en 2016, tandis que Redding roulait avec une Ducati Desmosedici âgée d'un an. En 2018, Jack Miller a rejoint l'équipe pour remplacer Redding, qui a été transféré chez Aprilia Racing Team Gresini. Comme la saison précédente Petrucci roule avec une moto 2018 tandis que Miller roule avec la moto de 2017.

En 2019, Danilo Petrucci a été promu dans l'équipe d'usine Ducati, pour remplacer Jorge Lorenzo. Petrucci a été remplacé par Francesco Bagnaia, le Champion du Monde Moto2 en 2018. Jack Miller a été promu au guidon d'une Ducati Desmosedici GP19, tandis que Bagnaia a été promu avec une Ducati Desmosedici GP18. Pour 2020, pour la première fois depuis 2013, le Pramac Racing a présenté deux motos Ducati Desmosedici GP20 de spécifications d'usine pour les pilotes d'usine Miller et Bagnaia. Les deux pilotes utilisent la même moto pour la première fois depuis 2016.

Pour 2021, Johann Zarco et Jorge Martín ont rejoint l'équipe. Tous deux piloteront la Ducati Desmosedici GP21.

Notes et référencesModifier

  1. « Pramac Racing Team » (consulté le )
  2. (en) Peter McLaren, « Pramac increases d'Antin involvement. », Crash.net, Crash Media Group,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. « Hofmann sacked »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Crash.net, Crash Media Group (consulté le )
  4. « Luis D'Antin leaves Alice team », Autosport.com, Haymarket Media Group,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. « Luis d'Antin Steps Down From His Own Team », MotoMatters.com,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. « Pramac Racing announce Kallio and Canepa signings for 2009 », MotoGP.com, Dorna Sports,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. « Randy de Puniet clinches Ducati deal », Motorcycle News, Bauer Media Group,‎ (lire en ligne, consulté le )
  8. « Pramac confirm Barberá signing for 2012 », MotoGP.com, Dorna Sports,‎ (lire en ligne)
  9. « Ducati announces Ben Spies and Andrea Iannone for Pramac satellite team in 2013 », MotoGP.com, Dorna Sports,‎ (lire en ligne, consulté le )
  10. « Yonny Hernández and Pramac Racing Team together for 2014 », Pramac Racing,‎ (lire en ligne, consulté le )

Liens externesModifier