Ouvrir le menu principal

Président du Parlement européen
Image illustrative de l’article Président du Parlement européen
Logo du Parlement européen.

Image illustrative de l’article Président du Parlement européen
Titulaire actuel
David Sassoli
depuis le
(3 mois et 15 jours)

Création 1952
1958[N 1]
Mandant Parlement européen
Durée du mandat 2 ans et 6 mois
Premier titulaire Paul-Henri Spaak
Robert Schuman[N 1]
Site internet Page officielle

Le président du Parlement européen dirige l'ensemble des travaux du Parlement européen. Il est élu pour un mandat d'une durée de deux ans et demi, renouvelable, soit la moitié de la législature de cinq ans. Il incarne le Parlement dans les autres institutions européennes et vis-à-vis de l'extérieur. Assisté par 14 vice-présidents, il supervise l'activité du Parlement et des organes comme le Bureau et la Conférence des présidents. Il préside avec l'aide des vice-présidents les débats en séance plénière : les douze qui se tiennent à Strasbourg et les six séances additionnelles qui se tiennent à Bruxelles.

Président en exercice du Parlement européenModifier

Jusqu'en 1979 et le passage à l'élection au suffrage universel direct du Parlement, ses membres, et à fortiori, son président étaient désignés par les Etats.

Paul-Henri Spaak est 1952 et 1954, le premier titulaire de la fonction de président de l'Assemblée commune, ancêtre du Parlement européen.

C'est Robert Schuman, qui est à proprement parler le premier président du Parlement européen (alors appelé Assemblée parlementaire), entre 1958 et 1960.

En 1979, Simone Veil devient la première présidente du Parlement européen élue au suffrage universel direct. Elle occupe ce poste jusqu'en 1982, avant de céder son siège au néerlandais Piet Dankert.

Le 17 janvier 2017, Antonio Tajani devient président du Parlement européen. Il succède à Martin Schulz, élu le 17 janvier 2012 et réélu le 1er juillet 2014, qui remplace lui-même l'ancien président du Conseil des ministres polonais (1997-2001) Jerzy Buzek, élu le 14 juillet 2009. Hans-Gert Pöttering préside l'institution du 18 janvier 2007 (élection le 16 janvier) au 14 juillet 2009. Il succède à Josep Borrell Fontelles.

Le 3 juillet 2019, à la suite des élections du parlement Européen du 26 mai 2019, le social-démocrate italien David Sassoli est élu président du Parlement européen[1].

ÉlectionsModifier

9e législature : 2019-2024Modifier

3 juillet 2019Modifier

Résultats
Candidats Groupe Pays 1er tour 2e tour
Voix Voix
David Sassoli S&D   Italie 325 345
Jan Zahradil CRE   République tchèque 162 160
Ska Keller Verts/ALE   Allemagne 133 119
Sira Rego GUE/NGL   Espagne 42 43
Votes exprimés 662 667
Votes invalides 73 37
Participation 735 704

8e législature : 2014-2019Modifier

17 janvier 2017Modifier

Martin Schulz ayant annoncé en novembre 2016 qu'il ne briguerait pas de 3e mandat, c'est donc un nouveau président qui est élu.

Les électeurs sont les membres du Parlement et sont donc 751.

Résultats
Candidats Groupe Pays 1er tour 2e tour 3e tour 4e tour
Voix Voix +/− Voix +/− Voix +/−
Antonio Tajani PPE   Italie 274 287   13 291   4 351   60
Gianni Pittella S&D   Italie 183 200   17 199   1 282   83
Helga Stevens CRE   Belgique 77 66   11 58   8
Jean Lambert Verts/ALE   Royaume-Uni 56 51   5 53   2
Eleonora Forenza GUE/NGL   Italie 50 42   8 45   3
Laurențiu Rebega ENL   Roumanie 43 45   2 44   1
Votes exprimés 683 691   8 690   1 633   47
Participation 718 725   7 719   6 671   48

1er juillet 2014Modifier

Cette fois encore, et malgré la victoire des conservateurs aux élections européennes, le Parti populaire européen (PPE) et le Parti socialiste européen (PSE) s'allient pour soutenir Martin Schulz, président sortant élu à la moitié du mandat précédent. L'Alliance des démocrates et des libéraux pour l'Europe (ADLE) rejoint la candidature Schultz, lui assurant une confortable majorité, alors que cette fois le groupe des Verts/Alliance libre européenne (Verts/ALE) présente une candidate, tout comme les Conservateurs et réformistes européens (ECR) et la Gauche unitaire européenne/Gauche verte nordique (GUE/NGL).

Martin Schulz (PSE, PPE & ADLE) est largement élu au premier tour, devançant Sajjad Karim (ECR), Pablo Iglesias (GUE) et Ulrike Lunacek (Verts/ALE). La GUE/NGL obtient une voix de moins que leur groupe, les Verts/ALE obtient une de plus mais c'est le candidat conservateur qui dépassé largement son socle, avec 31 voix de plus que le solde de son groupe[2].

Résultats
Candidats Groupe Pays Votes
Martin Schulz PSE Allemagne 409
Sajjad Karim ECR Royaume-Uni 101
Pablo Iglesias GUE Espagne 51
Ulrike Lunacek Verts/ALE Autriche 51
Votes blancs ou nuls 111
Non votants 27

7e législature : 2009-2014Modifier

17 janvier 2012Modifier

Résultats
Candidats Groupe Pays Votes
Martin Schulz PSE Allemagne 387
Nirj Deva CRE Royaume-Uni 142
Diana Wallis ALDE Royaume-Uni 141

14 juillet 2009Modifier

En 2009, le Parti socialiste européen (PSE) et les Verts/Alliance libre européenne ont soutenu le candidat du Parti populaire européen (PPE), qui a facilement réalisé une majorité au premier tour. Le PSE a ainsi perpétué l'accord tacite d'une alternance entre le PPE et le PSE à la présidence du parlement Européen.

Résultats
Candidats Groupe Pays Votes
Jerzy Buzek PPE Pologne 555
Eva-Britt Svensson GUE/NGL Suède 89
Votes blancs ou nuls 69

6e législature : 2004-2009Modifier

15 janvier 2007Modifier

Résultats
Candidats Groupe Pays Votes
Hans-Gert Pöttering PPE-DE Allemagne 450
Monica Frassoni Verts/ALE Italie 145
Francis Wurtz GUE/NGL France 48
Jens-Peter Bonde IND/DEM Danemark 46

20 juillet 2004Modifier

Le président a besoin d'une majorité de voix des députés européens afin d'être élu. Si cela n'est pas le cas au premier tour, des nouveaux candidats peuvent joindre les deuxième et troisième tours.

Dans la pratique, en 2004, le Parti populaire européen (PPE) a soutenu le candidat du Parti socialiste européen (PSE), qui a facilement réalisé une majorité au premier tour. On prévoit que le PSE soutiendra le candidat du PPE pour la deuxième moitié de la législature.

Résultats
Candidats Groupe Pays Votes
Josep Borrell Fontelles PSE Espagne 388
Bronisław Geremek ALDE Pologne 208
Francis Wurtz GUE/NGL France 51

Vice-présidents en exerciceModifier

Le président est assisté de quatorze vice-présidents. Ces derniers remplacent le Président dans l'exercice de ses fonctions lorsque cela s'avère nécessaire. Ils sont membres du Bureau du Parlement européen.

Vice-présidents du Parlement européen élus le 18 janvier 2017[3] (deuxième partie du mandat)
Ordre d'élection Membres Groupe Pays Voix
1 Mairead McGuinness PPE   Irlande 466, 1er tour
2 Bogusław Liberadzki S&D   Pologne 378, 1er tour
3 David Sassoli S&D   Italie 377, 1er tour
4 Rainer Wieland PPE   Allemagne 336, 1er tour
5 Sylvie Guillaume S&D   France 335, 1er tour
6 Ryszard Czarnecki ECR   Pologne 328, 1er tour
7 Ramón Luis Valcárcel PPE   Espagne 323, 1er tour
8 Evelyne Gebhardt S&D   Allemagne 315, 1er tour
9 Pavel Telička ALDE   République tchèque 313, 1er tour
10 Ildikó Gáll-Pelcz PPE   Hongrie 310, 1er tour
11 Ioan Mircea Pașcu S&D   Roumanie 517, 2e tour
12 Dimitrios Papadimoulis GUE/NGL   Grèce 469, 2e tour
13 Ulrike Lunacek Verts/EFA   Autriche 441, 2e tour
14 Alexander Graf Lambsdorff ALDE   Allemagne 393, 2e tour

Le 15 novembre 2017, deux nouveaux vice-présidents sont élus.

Fabio Massimo Castaldo, eurodéputé italien (Mouvement 5 étoiles) membre du groupe EFDD, est élu vice-président du Parlement européen. Il récupère le siège laissé vacant par Alexander Graf Lambsdorff, démissionnaire le 23 octobre 2017[4], obtenant 325 voix contre 238 pour l'eurodéputée allemande Gesine Meißner (ADLE)[5].

Lívia Járóka (PPE), membre du Fidesz, eurodéputée hongroise de 2004 à 2014 puis à partir de septembre 2017, remplace Ildikó Gáll-Pelcz, également membre du PPE et du Fidesz. Elle est élue avec 290 votes en sa faveur[6].

Vice-présidents du Parlement européen élus le 1er juillet 2014[7] (première partie du mandat)
Ordre d'élection Membres Groupe État Voix
1 Antonio Tajani PPE   Italie 452, 1er tour
2 Mairead McGuinness PPE   Irlande 441, 1er tour
3 Rainer Wieland PPE   Allemagne 437, 1er tour
4 Ramón Luis Valcárcel PPE   Espagne 406, 1er tour
5 Ildikó Gáll-Pelcz PPE   Hongrie 400, 1er tour
6 Adina-Ioana Vălean PPE   Roumanie 394, 1er tour
7 Corina Crețu S&D   Roumanie 406, 2e tour
8 Sylvie Guillaume S&D   France 406, 2e tour
9 David Sassoli S&D   Italie 394, 2e tour
10 Olli Rehn ALDE   Finlande 377, 3e tour
11 Alexander Graf Lambsdorff ALDE   Allemagne 365, 3e tour
12 Ulrike Lunacek Verts/EFA   Autriche 319, 3e tour
13 Dimitrios Papadimoulis GUE/NGL   Grèce 302, 3e tour
14 Ryszard Czarnecki ECR   Pologne 284, 3e tour

Questeurs en exerciceModifier

Élus le 2 juillet 2014, ce sont les membres du Parlement qui traitent des questions administratives qui touchent les députés européens eux-mêmes.

Les cinq questeurs précédents sont élus lors du troisième tour de scrutin à la majorité simple des voix. Il s'agit de :

Élus le  :

Nom Groupe Pays
Lidia Geringer de Oedenberg Alliance progressiste des socialistes et démocrates au Parlement européen Pologne
Jim Higgins PPE-DE Irlande
Astrid Lulling PPE-DE Luxembourg
Jiří Maštálka GUE/NGL République tchèque
Bill Newton Dunn ADLE Royaume-Uni

DoyenModifier

NotesModifier

  1. a et b La constitution du Parlement date soit de 1952 avec l'Assemblée commune, soit de 1958 avec l'Assemblée parlementaire.

SourcesModifier

RéférencesModifier

BibliographieModifier

Article connexeModifier