Ouvrir le menu principal

Palais présidentiel de la Polynésie française

(Redirigé depuis Présidence de la Polynésie française)
Cet article traite uniquement du « Palais présidentiel de la Polynésie française » notamment en ce qui concerne son histoire et son architecture ; Pour ce qui concerne de la fonction présidentielle et l'organisation de ses services, ces sujet doivent être traités dans l'article Président de la Polynésie française.
Palais présidentiel de la Polynésie française
Présidence de la Polynésie française
Coat of arms of French Polynesia.svg
Présidence.Papeete.JPG
Façade principale de la présidence
Présentation
Type
Palais présidentiel
Destination initiale
Caserne militaire
Destination actuelle
Style
Construction
1885 - 1890
Propriétaire
Polynésie française
Site web
Localisation
Pays
Commune
Coordonnées

Le palais présidentiel de la Polynésie française (ou Présidence de la Polynésie française) est la résidence officielle du président de la Polynésie française. Elle est située au quartier Broche, avenue Pouvanaa-a-Oopa, à Papeete, sur l'île de Tahiti. Aménagée par Gaston Flosse, premier président du gouvernement de la Polynésie, en 1996, la présidence abrite les bureaux du gouvernement depuis 2000[1] et est le lieu de l'exécutif polynésien.

L'actuel hôte du Palais présidentiel de la Polynésie française est Édouard Fritch, président de la Polynésie française, depuis le .

Sommaire

HistoireModifier

Le bâtiment a été construit dans la vallée de Sainte Amélie par l'administration coloniale entre 1885 et décembre 1890 pour servir de caserne militaire destinée à abriter notamment le régiment d'infanterie de marine du Pacifique - Polynésie[2].

Il remplit cette fonction jusqu'en 1905 avant d'accueillir pendant seize ans les services de l'administration[2].

En 1921, la caserne retrouve ses fonctions initiales, d'abord sous le nom de « caserne Bruat », en l'honneur de l'Amiral Armand Joseph Bruat qui fit accepter à la reine de Tahiti Pōmare IV le protectorat de la France, puis le 21 avril 1971 la caserne fut rebaptisée « caserne Broche », en l'honneur du lieutenant-colonel Félix Broche, premier chef du bataillon du Pacifique tué à Bir Hakeim en 1942[3],[4].

De la fin de la Seconde Guerre mondiale jusqu'au départ de l'armée à la suite de l'arrêt des essais nucléaires français à Muruora en 1996, les bâtiments abritèrent une caserne de gendarmerie[5].

Après que la caserne Broche ait été rétrocédée à la Polynésie françaises, son président Gaston Flosse lance alors la restauration et le réaménagement des bâtiments dont des travaux sont dirigés par l’architecte Pierre Lacombe[2]. Cette restructuration dont le coût s'élèvera à 5 milliards de Francs Pacifique (soit 42 millions d'euros)[6], s’applique à conserver les principes de l’architecture militaire coloniale du XIXe siècle tout en l’adaptant aux exigences du confort moderne[2].

Les bureaux et locaux de la présidence de la Polynésie française y sont installés le . Le nom de « caserne du Lieutenant Colonel Broche » a été attribué la même année au camp militaire d'Arue, commune située à l'est de Papeete[7].

En 2004, élu à la présidence de la Polynésie, pour la première fois, Oscar Temaru envisagea de se dessaisir du palais afin de procéder à des économies (il installa lui-même ses bureaux à la vice-Présidence), alors que le déficit des finances de l'archipel s'alourdissait. Ainsi, il projeta, dans un premier temps, de transformer l'édifice en maternité. Puis en 2011, il annonça à la presse vouloir « mettre en location » le bâtiment tout en n'excluant pas de le « transformer en école »[6].

Bureau présidentielModifier

Le bureau présidentiel est situé au premier étage.[réf. souhaitée]

Le bureau du président est vaste et lumineux. Ce dernier y passe de longues heures de travail et y reçoit tous ses visiteurs.

Le meuble du bureau est en-tou-marquisien[8] et suit le président depuis 30.[réf. souhaitée]

L'escalier d'honneurModifier

Le hall d'accueil du trouve toute sa noblesse dans l'escalier colimaçon qui mène à l'étage où se trouve le bureau du Président.

Réservé aux hôtes de marque,cet escalier hélicoïdal est une véritable œuvre d'art par la finesse du travail de ferronnerie qui compose l'ensemble de la rampe.

Conseil des MinistresModifier

C'est dans la salle du conseil des ministres que le Président entouré du vice-président et des ministres du Gouvernement arrêté les décisions qui déterminent l'avenir de la Polynésie française.

Le Conseil des ministres prend les mesures réglementaires nécessaires à l'application des délibérations votées par l'Assemblée de la Polynésie française.Il dispose,par ailleurs,d'un important réglementaire autonome. Tous les mercredis, l'ensemble des ministres se réunit sous la présidence du Chef de L'exécutif polynésien.

Sécurité de la présidence de la Polynésie françaiseModifier

La sécurité de la présidence est assuré par service d’accueil et de sécurité de la Présidence de la Polynésie française. Il assure aussi la sécurité du président de la Polynésie française et des membres du gouvernement de la Polynésie française de manière permanente.

Services de la PrésidenceModifier

Comme tout membre du gouvernement, le président dispose de services administratifs (non dotés de la personnalité morale, ces services sont « en régie ») œuvrant dans des secteurs qui lui sont rattachés. En principe tous les services sont rattachés au président, mais en réalité la majeure partie de celles-ci sont, par délégation du pouvoir, rattachés aux ministères.

Certains services sont logiquement et parfois obligatoirement, comme le service des relations internationales, placés sous l'autorité du président de la Polynésie, tel est le cas par exemple :

  • l'Inspection générale de l'administration du territoire ;
  • le secrétariat général du gouvernement ;
  • le service de protocole ;
  • le chef du Protocole ;
  • le service d'accueil.

D'autres services lui sont rattachés comme pourraient l'être à un autre membre du gouvernement.

Notes et référencesModifier

  1. http://www.europe1.fr/france/a-louer-palais-presidentiel-en-polynesie-489727
  2. a b c et d « Présidence du Gouvernement de la Polynésie française », sur www.tahitiheritage.pf (consulté le 9 janvier 2018)
  3. « Régiment d'Infanterie de Marine du Pacifique Polynésie », sur www.troupesdemarine.org (consulté le 9 janvier 2018)
  4. Présentation de la Présidence du gouvernement de la Polynésie française
  5. « La Présidence de papeete - Manu 'uo'uo », plumedesmers.canalblog.com,‎ (lire en ligne, consulté le 9 janvier 2018)
  6. a et b « A louer : palais présidentiel en Polynésie », sur www.europe1.fr (consulté le 9 janvier 2018)
  7. « Caserne Broche de Arue - Tahiti Heritage », sur www.tahitiheritage.pf (consulté le 9 janvier 2018)
  8. « Présidence de la Polynésie française – Papeete, Tahiti », sur Tahiti Event

Articles connexesModifier

Liens externesModifier