Ouvrir le menu principal

Préfecture pour les affaires économiques du Saint-Siège

La préfecture pour les affaires économiques du Saint-Siège etait un bureau de la Curie romaine. Son rôle et son fonctionnement sont définis dans les articles 176 à 179 de la Constitution apostolique Pastor Bonus[1].

Elle avait pour mission de superviser et de gouverner les biens temporels des administrations qui dépendent du Saint-Siège ou dont le Saint-Siège a la charge, et ce, quel que soit leur degré d'autonomie[2].

Elle a été absorbé dans le nouveau Secrétariat pour l'économie en 2014 suite à la réforme du Pape François.

Sommaire

HistoriqueModifier

La préfecture est créée par Paul VI dans la constitution apostolique Regimini Ecclesiae Universae[3] du (Chapitre VII, Art. 117-121).

En 1988, la constitution apostolique Pastor Bonus[4], publiée par Jean-Paul II réforme la curie et redéfinie le rôle et la composition des différents organes.

MissionsModifier

Elle est chargée, en particulier, de statuer sur la situation économique et patrimoniale du Saint-Siège ainsi que sur ses recettes et ses dépenses. Elle en présente les comptes consolidés pour l'année écoulée et en prépare le budget prévisionnel pour l'année à venir.

OrganisationModifier

Elle est dirigée par un cardinal assisté d'un secrétaire et d'un conseil composé de cardinaux.


PrésidentsModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) Les Chapitres de Pastor Bonus concernant la préfecture
  2. cf. article 176 de Pastor Bonus (traduction personnelle depuis l'anglais probablement améliorable)
  3. (it) La constitution Regimini Ecclesiae Universae
  4. (en) La constitution Pastor Bonus

AnnexesModifier