Ouvrir le menu principal

Précy-sur-Vrin

commune française du département de l'Yonne
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Précy (homonymie).

Précy-sur-Vrin
Précy-sur-Vrin
Le château.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Yonne
Arrondissement Sens
Canton Joigny
Intercommunalité CC du Jovinien
Maire
Mandat
Lionel Boutin
2014-2020
Code postal 89116
Code commune 89313
Démographie
Population
municipale
442 hab. (2016 en diminution de 7,53 % par rapport à 2011)
Densité 21 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 58′ 05″ nord, 3° 14′ 54″ est
Altitude Min. 98 m
Max. 193 m
Superficie 21,16 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bourgogne

Voir sur la carte administrative de Bourgogne
City locator 14.svg
Précy-sur-Vrin

Géolocalisation sur la carte : Yonne

Voir sur la carte topographique de l'Yonne
City locator 14.svg
Précy-sur-Vrin

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Précy-sur-Vrin

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Précy-sur-Vrin

Précy-sur-Vrin est une commune française située dans le département de l'Yonne en région Bourgogne-Franche-Comté.

GéographieModifier

SituationModifier

Précy-sur-Vrin est à 13 km à l'ouest de sa sous-préfecture Joigny. Sa préfecture Auxerre est à 39 km au sud, Sens à 35 km au nord et Paris à 140 km au nord-ouest.

Communes limitrophesModifier

Dans la figure qui suit, les distances données sont celles à vol d'oiseau. Les noms en gras sont ceux des communes limitrophes ; Précy-sur-Vrin en a six (au 1er janvier 2016 Sépeaux et Saint-Romain-le-Preux ont été réunis en une seule commune appelée Sépeaux-Saint-Romain). Le nombre d'habitants pour chaque ville apparaît en plaçant la souris sur le point représentant la ville.

 Précy-sur-Vrin
 
Cézy
(7,5km)
 
Béon
(5,8km)
 Chamvres
(8,6km)
 Volgré (8,2km)
 Sépeaux (2,9km)
 Chevillon (7,5km)
 Prunoy (10,6km)
 Charny (14,4km)
 Cudot (5,4km)
 
Verlin (5,6km)


Voies de communication et transportsModifier

L'autoroute A6 traverse la pointe sud-ouest de la commune, où se trouve également les aires de service de la Couline (direction Paris) et de la Réserve (direction Lyon). L'entrée-sortie la plus proche est la n° 18 à 4,5 km au sud sur Sépeaux, commune voisine[1] ; cette dernière possède un bâtiment dont la façade nord comprend un large élément conçu d'après les motifs caractéristiques de la maison à Joigny dite « maison à l’arbre de Jessé »[2].

L'aérodrome de Joigny est à 16 km.

HydrographieModifier

Le Vrin, qui conflue avec l'Yonne à Cézy, arrose le bourg ; il traverse le sud-est de la commune en se dirigeant vers le nord-est. Il reçoit en rive gauche deux petits affluents : le ru Dache et l’Ardillon. Le ru de Saint-Marc est un bras du Vrin[1].

Lieux-dits et écartsModifier

Les lieux-dits suivis d'une astérisque sont situés à l'écart de la route indiquée.

B

  • Les Bouchots*, Rte des Favereaux
  • La Briquetterie*, Rte de La Celle (D 194)

C

  • La Caboterie*, Rte de Cudot (D 194)
  • La Cassine, Rte de La Celle (D 194)
  • La Champie, Rte des Favereaux
  • Les Chopinots, Rte de Cudot à la Petite Celle
  • Les Cornus, Rte de Cudot à la Petite Celle

D

  • Les Daubénys*, Rte des Décis (de la D 194 vers Cudot)
  • Les Décis, Rte des Décis (de la D 194 vers Cudot)
  • Les Dezons, Rte de Cudot à la Petite Celle
  • Les Durands*, Rte de Cudot (D 194)

F

  • Les Fascinats, Rte de Cudot à la Petite Celle
  • Les Favereaux, Rte des Favereaux
  • Les Foulons*, Rte de Cézy (D 3)

G

  • Les Grands Garceaux, Rte des Décis (de la D 194 vers Cudot)
  • Les Petits Garceaux, Rte de Cudot à la Petite Celle
  • Les Gauguins, Rte de Cudot à la Petite Celle
  • Les Girardots*, Rte de La Celle (D 194)

M

  • Les Marais*, Rte de Cézy (D 3)
  • Les Masselins*, Rte de Cudot (D 194)
  • Les Merciers*, Rte de Cudot (D 194)
  • Le Moulin*, Rte de Cézy (D 3)
  • La Muraterie*, Rte de Cudot (D 194)

R

  • Les Ragots*, Rte de La Celle (D 194)
  • Les Renonciats*, Rte de Cudot à la Petite Celle
  • La Rue Chaude, Rte de Cudot (D 194)

T

  • Les Tuquois, Rte de Cudot à la Petite Celle

RisquesModifier

Quatre centrales nucléaires se trouvent à moins de 130 km de la commune, toutes en bord de Loire : centrale nucléaire de Belleville (58 km, sur la Loire au nord-est du Cher), centrale nucléaire de Dampierre (61 km, sur la Loire dans le Loiret), centrale nucléaire de Nogent (64 km, sur la Seine à l'ouest de l'Aube), et centrale nucléaire de Saint-Laurent-des-Eaux (128 km, sur la Loire dans le Loir-et-Cher entre Orléans et Blois)[3].

ToponymieModifier

Comme souvent en Bourgogne, la terminaison en "Y" pourrait correspondre à un habitat romain et Précy viendrait d'un nom d'homme Prisc(i)us. Le nom pourrait également être issu de perkio, ancienne racine gauloise désignant le chêne, apparentée au latin Quercus[4].

HistoireModifier

Le château de Précy est acheté et reconstruit par François Barry, marchand de bois à Paris avec son frère Claude mais tous deux implantés localement suite aux nombreux achats de terres (terres arables, bois et prés) sur le canton de Joigny en général et sur Précy[-sur-Vrin] en particulier, lors de la Révolution, sous le Premier Empire et sous la Restauration. Son fils Ernest devient châtelain à sa suite[5].

Le 07 septembre 1955, « Précy » devient « Précy-sur-Vrin »[6].

 
Le bistrot, 10 Grande rue

ÉconomieModifier

Politique et administrationModifier

 
Le monument aux morts
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1855 1870 Ernest Barry[5]    
         
2008 .... Lionel Boutin[7]    

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[8]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[9].

En 2016, la commune comptait 442 habitants[Note 1], en diminution de 7,53 % par rapport à 2011 (Yonne : -0,56 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
6175685731 040755784830894970
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
940951949873868832834783743
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
701707682603581562558608512
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
486445387382421455478476446
2016 - - - - - - - -
442--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique
 
 
École

ÉducationModifier

Le village possède une école maternelle et primaire publique[12].

Lieux et monumentsModifier

 
Église Saint-Léon
 
Le lavoir

L’église Saint-Léon a un clocher fortifié datant de la guerre de Cent Ans (1337 à 1453, première période de fortification des églises en Bourgogne). Ce clocher est pourvu d'une archère sur chacun de ses côtés ; d'autres éléments défensifs ont probablement disparus depuis[13].
Le clocher abrite une cloche baptisée Anne Ernestine Barry, offerte en 1852 par Ernest Barry, châtelain et maire du village de 1855 à 1870. Cette cloche porte une inscription gravée sur sa robe : « Je m’appelle Anne Ernestine Barry. J’ai pour parrain Mr Ernest Barry, propriétaire du château de Précy. Pour marraine Mme Denise Anne Le Petit veuve de Mr François Barry mère de Mr Ernest Barry et j’ai été bénitte [sic] par Mr Picoin curé desservant de Précy »[5].

Le château de Précy-sur-Vrin est situé en bordure du Vrin.

Le lavoir, de 1880, est sur le ru de Saint-Marc. En mauvais état, il fait l'objet d'une souscription publique ouverte en partenariat avec le conseil municipal, l’association Mem’œil et la Fondation du patrimoine[14].

Patrimoine culinaireModifier

Le département de l'Yonne produit des spécialités nombreuses et variées et s'il n'y a pas un plat caractéristique comme d'autres régions, la cuisine traditionnelle de Précy se distingue évidemment par les "écrevisses de Précy en feuilleté".

EnvironnementModifier

La commune inclut une ZNIEFF[15] :

La ZNIEFF continentale de type II des « étangs et forêts du Gâtinais sud oriental et vallée du Vrin »[16], qui totalise 23 792,25 ha répartis en de nombreux sites sur 30 communes[N 1], vise particulièrement les les principaux massifs forestiers résiduels et les étangs associés de la vallée du Vrin, secteurs riches en habitats, en faune et en flore d'intérêt régional.
Elle couvre plus de la moitié sud-est du territoire de la commune et inclut l'étang de l'Alevin (naissance du ru Dache affluent du Vrin), l'étang Bâtard, et les bois environnants : bois communaux, les Petites Épinettes, et le Buisson Bonneveaux.

Personnalités liées à la communeModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

Notes sur la démographie
  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. a et b « Précy-sur-Vrin, carte interactive » sur Géoportail. Couches « Cartes IGN classiques », « Limites administratives » et « Hydrographie » activées. Vous pouvez bouger la carte (cliquer et maintenir, bouger), zoomer (molette de souris ou échelle de l'écran), moduler la transparence, désactiver ou supprimer les couches (= cartes) avec leurs échelles d'intensité dans l'onglet de "sélection de couches" en haut à droite, et en ajouter depuis l'onglet "Cartes" en haut à gauche. Les distances et surfaces se mesurent avec les outils dans l'onglet "Accéder aux outils cartographiques" (petite clé à molette) sous l'onglet "sélection de couches".
  2. « Aire de la Réserve », sur nomades-architectures.eu (consulté le 13 juillet 2018).
  3. Précy-sur-Vrin, sur annuaire-mairie.fr.
  4. Gérard Taverdet, Noms de lieux de Bourgogne, Christine Bonneton, coll. « Les Mots De Chez Nous », (ISBN 978-2862534053).
  5. a b et c Bernard Richard, « Fonctions des cloches, dans l’Yonne et ailleurs », dans Cloches et querelles de cloches dans l’Yonne, Les Amis du Vieux Villeneuve-sur-Yonne, (lire en ligne).
  6. Toutes les modifications communales de 1930 à 2012 pour le département de l'Yonne, d'après un document de l'INSEE.
  7. Conseil général de l’Yonne, Ma Commune, consulté le 31 décembre 2013.
  8. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  9. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  12. École de Précy-sur-Vrin sur education.gouv.fr.
  13. Fabrice Cayot, « La fortification des églises rurales en Bourgogne », Centre de Castellologie de Bourgogne, sur cecab-chateaux-bourgogne.fr, (consulté le 13 juillet 2018).
  14. « Restaurons le lavoir de Précy-sur-Vrin »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur fondation-patrimoine.org (consulté le 13 juillet 2018).
  15. « Précy-sur-Vrin », fiche de la commune, sur inpn.mnhn.fr (consulté le 16 février 2019).
  16. « ZNIEFF des « étangs et forêts du Gâtinais sud oriental et vallée du Vrin » - 260014900 », fiche et cartographie ZNIEFF Natura 2000, sur inpn.mnhn.fr (consulté le 16 février 2019).