Préalpes (France)

Les Préalpes françaises sont un ensemble de massifs montagneux de moyenne altitude formant la partie occidentale des Alpes.

Préalpes
Carte des Préalpes françaises.
Carte des Préalpes françaises.
Géographie
Altitude 3 258 m, Haute Cime
Massif Alpes
Administration
Pays Drapeau de la France France
Drapeau de la Suisse Suisse
Régions

Canton
Auvergne-Rhône-Alpes
Provence-Alpes-Côte d'Azur
Valais
Départements Savoie, Haute-Savoie, Isère, Drôme
Alpes-de-Haute-Provence, Vaucluse, Var, Hautes-Alpes, Alpes-Maritimes
Géologie
Roches Roches sédimentaires

Définition géographiqueModifier

Dans les Alpes du Nord, les différents massifs des préalpes sont facilement identifiables par des séparations géographiques nettes : la cluse de l'Arve entre les massifs du Giffre et des Bornes-Aravis, la trouée d'Annecy entre les massifs des Bornes-Aravis et des Bauges, la trouée des Marches entre les massifs des Bauges et de la Chartreuse et la trouée de l'Isère entre les massifs de la Chartreuse et du Vercors. Dans les Alpes du Sud, elles sont généralement désordonnées et dépourvues de vallées profondes.

Les Préalpes françaises se composent des massifs suivants (du nord au sud) :

ainsi que d'une partie des massifs suivants :

Il existe plusieurs sommets mythiques dans les Préalpes :

  • le mont Ventoux, surnommé le Géant de Provence ;
  • le mont Aiguille, vestige du plateau calcaire du Vercors qui s'étendait alors jusque-là.

Définition géologiqueModifier

 
Image satellite des Alpes françaises.

Pour les géologues, les préalpes correspondent aux nappes de couverture du domaine pennique qui ont été décollées, déformées et déplacées par l'orogenèse des Alpes proprement dites. Elles offrent un relief de type karstique.

Elles sont des massifs montagneux allochtones de la partie externe de l'arc alpin.

L'érosion leur fait perdre l'altitude d'un centimètre par an en moyenne.

RéférencesModifier

Voir aussiModifier

Article connexeModifier

Lien externeModifier