Ouvrir le menu principal

Poule B de la Coupe du monde de rugby à XV 2015

La poule B de la Coupe du monde de rugby à XV 2015, qui se dispute en Angleterre du 19 septembre au , comprend cinq équipes dont les deux premières se qualifient pour les quarts de finale de la compétition. Conformément au tirage au sort effectué le à Londres[1], les équipes d'Afrique du Sud (Chapeau 1), des Samoa (Chapeau 2), d'Écosse (Chapeau 3), du Japon (Chapeau 4) et des États-Unis (Chapeau 5) composent ce groupe B.

ClassementModifier

No  Pays Joués V N D EM EE BO BD PM PE Diff Pts
1   Afrique du Sud 4 3 0 1 23 4 3 1 176 56 120 16
2   Écosse 4 3 0 1 14 9 2 0 136 93 43 14
3   Japon 4 3 0 1 9 12 0 0 98 100 -2 12
4   Samoa 4 1 0 3 7 13 1 1 69 124 -55 6
5   États-Unis 4 0 0 4 5 20 0 0 50 156 -106 0
Qualifiés pour les quarts de finale et pour la Coupe du monde 2019 (n° 1 & n° 2)
Éliminé mais qualifié pour la Coupe du monde 2019 (n°3)

Attribution des points de classement[2] : victoire : 4, match nul : 2, défaite : 0, forfait : -2 ; plus les bonus (offensif : 4 essais marqués ou plus ; défensif : défaite par 7 points d'écart ou moins).

Règles de classement[2] : 1. résultat du match de poule entre les deux équipes ; 2. différence de points ; 3. différence d'essais ; 4. nombre de points marqués ; 5. nombre d'essais marqués ; 6. rang au classement World Rugby en date du 3 octobre 2011.

Les matchesModifier

Afrique du Sud - JaponModifier

Feuille de match
Afrique du Sud   32 – 34   Japon[3]
(mt : 12-10)
au Community Stadium, Brighton

Homme du match : Fumiaki Tanaka  

Points marqués :
  Afrique du Sud

  Japon

  • 3 essais :
    Leitch 30e
    Goromaru 69e
    Hesketh 80e
  • 2 transformations :
    Goromaru 31e, 70e
  • 5 pénalités :
    Goromaru 8e, 43e, 49e, 53e, 60e

Évolution du score : 0-3, 7-3, 7-10, 12-10, mt, 12-13, 19-13, 19-16, 19-19, 22-19, 22-22, 29-22, 29-29, 32-29, 32-34

Arbitre : Jérôme Garcès  
Touche : JP Doyle   et Federico Anselmi  
Vidéo : Graham Hughes  

Spectateurs : 29 290[4]

Résumé

Le résultat de ce match constitue l'une des premières grosses surprises de cette édition de la coupe du monde de rugby. Les Springboks étant l'un des favoris de la poule B et un concurrent sérieux au titre de champion du monde. Les Japonais de leur côté, n'avaient pas remporté de victoire en Coupe du monde, à l'exception d'un match en 1991 contre le Zimbabwe.

Composition des équipes
  Afrique du Sud

Titulaires
15 Zane Kirchner
14 Bryan Habana
13 Jesse Kriel
12 Jean de Villiers,  
11 Lwazi Mvovo   70e
10 Patrick Lambie   58e
9 Ruan Pienaar   58e
8 Schalk Burger
7 Pieter-Steph du Toit   57e
6 François Louw
5 Victor Matfield
4 Lood de Jager   69e
3 Jannie du Plessis   54e  79e 
2 Bismarck du Plessis   54e
1 Tendai Mtawarira   54e  79e 
Remplaçants
16 Adriaan Strauss   54e 
17 Trevor Nyakane   54e   79e
18 Coenie Oosthuizen   54e 
19 Eben Etzebeth   69e 
20 Siya Kolisi   57e   79e
21 Fourie du Preez   58e 
22 Handré Pollard   58e 
23 JP Pietersen   70e 
Entraîneur
  Heyneke Meyer

 

  Japon

Titulaires
Ayumu Goromaru 15
  79e Akihito Yamada 14
Male Sa'u 13
Harumichi Tatekawa 12
Kotaro Matsushima 11
  73e Kosei Ono 10
  67e Fumiaki Tanaka 9
  46e Hendrik Tui 8
Michael Broadhurst 7
 , Michael Leitch 6
  54e Hitoshi Ono 5
Luke Thompson 4
  10e  19e   54e Kensuke Hatakeyama 3
  70e Shota Horie 2
  58e Masataka Mikami 1
Remplaçants
  70e  Takeshi Kizu 16
  58e  Keita Inagaki 17
  10e  19e   54e Hiroshi Yamashita 18
  54e  Shinya Makabe 19
  46e  Amanaki Mafi 20
  67e  Atsushi Hiwasa 21
  73e  Yu Tamura 22
  79e  Karne Hesketh 23
Entraîneur
  Eddie Jones

Samoa - États-UnisModifier

Feuille de match
Samoa   25 – 16   États-Unis[5]
(mt : 14-8) au Falmer Stadium, Brighton

Homme du match : Tim Nanai-Williams   Points marqués :
  Samoa

  • 2 essais :

Nanai-Williams 20e
Treviranus 46e

  • 5 pénalités :

Tusi Pisi 8e, 28e, 39e, 51e
Stanley 70e   Etats-Unis :

  • 2 essais :

Wyles 34e
Baumann 74e

  • 2 pénalités :

MacGinty 31e, 53e

Évolution du score : 3-0, 8-0, 11-0, 11-3, 11-8, 14-8, mt, 19-8, 22-8, 22-11, 25-11, 25-16

Arbitre : George Clancy  
Touche : Jaco Peyper   et Federico Anselmi  
Vidéo : Graham Hughes  

Spectateurs : 29 178

Résumé

Composition des équipes
  Samoa

Titulaires
15 Tim Nanai-Williams
14 Ken Pisi
13 Paul Perez
12 Rey Lee-Lo   2e  9e 
11 Alesana Tuilagi   73e
10 Tusi Pisi   58e
9 Kahn Fotuali'i
8 Ofisa Treviranus, cap.
7 Jack Lam
6 Maurie Fa'asavalu   51e
5 Joe Tekori   58e
4 Filo Paulo
3 Anthony Perenise   51e
2 Ole Avei   66e
1 Sakaria Taulafo
Remplaçants
16 Motu Matu'u   66e 
17 Viliamu Afatia
18 Census Johnston   51e 
19 Faifili Levave   58e 
20 Alafoti Fa'osiliva   51e 
21 Vavao Afemai
22 Michael Stanley   2e   9e  58e 
23 Fa'atoina Autagavaia   73e 
Entraîneur
  Stephen Betham

 

  États-Unis

Titulaires
  51e Blaine Scully 15
Takudzwa Ngwenya 14
Seamus Kelly 13
Thretton Palamo 12
cap., Chris Wyles 11
AJ MacGinty 10
Mike Petri 9
Samu Manoa 8
Andrew Durutalo 7
Alastair McFarland 6
  58e Greg Peterson 5
  51e Hayden Smith 4
  71e Titi Lamositele 3
  51e Zach Fenoglio 2
  71e Eric Fry 1
Remplaçants
  51e  Phil Thiel 16
  71e  Olive Kilifi 17
  71e  Chris Baumann 18
  51e  Cam Dolan 19
  58e  Danny Barrett 20
Shalom Suniula 21
Folau Niua 22
  51e  Brett Thompson 23
Entraîneur
  Mike Tolkin

Écosse - JaponModifier

Feuille de match
Écosse   45 – 10   Japon[6]
(mt : 12-7)
au Kingsholm Stadium, Gloucester

Homme du match : Greig Laidlaw  

Points marqués :
  Écosse

  Japon

  • 1 essai :
    Mafi 15e
  • 1 transformation :
    Goromaru 16e
  • 1 pénalité :
    Goromaru 46e

Évolution du score : 3-0, 6-0, 6-7, 9-7, 12-7, mt, 12-10, 17-10, 24-10, 31-10, 38-10, 45-10

Arbitre : John Lacey  
Touche : George Clancy   et Marius Mitrea  
Vidéo : Shaun Veldsman  

Spectateurs : 14 354

Résumé

Composition des équipes
  Écosse

Titulaires
15 Stuart Hogg   66e
14 Tommy Seymour
13 Mark Bennett   75e
12 Matt Scott
11 Sean Lamont
10 Finn Russell
9 Greig Laidlaw, cap.
8 David Denton
7 John Hardie
6 Ryan Wilson   57e
5 Jonny Gray
4 Grant Gilchrist   50e
3 WP Nel   70e
2 Ross Ford   70e
1 Alasdair Dickinson   66e
Remplaçants
16 Fraser Brown   70e 
17 Ryan Grant   66e 
18 Jon Welsh   70e 
19 Richie Gray   50e 
20 Josh Strauss   57e 
21 Henry Pyrgos
22 Peter Horne   75e 
23 Sean Maitland   66e 
Entraîneur
  Vern Cotter

 

  Japon

Titulaires
Ayumu Goromaru 15
  23e à 33e Kotaro Matsushima 14
Male Sa'u 13
Yu Tamura 12
Kenki Fukuoka 11
  72e Harumichi Tatekawa 10
  65e Fumiaki Tanaka 9
  45e Amanaki Mafi 8
Michael Broadhurst 7
cap., Michael Leitch 6
  61e Justin Ives 5
  65e Luke Thompson 4
  53e Hiroshi Yamashita 3
  70e Shota Horie 2
  40e Keita Inagaki 1
Remplaçants
  70e  Takeshi Kizu 16
  40e  Masataka Mikami 17
  53e  Kensuke Hatakeyama 18
  61e  Shinya Makabe 19
  65e  Shoji Ito 20
  45e  Hendrik Tui 21
  65e  Atsushi Hiwasa 22
  72e  Karne Hesketh 23
Entraîneur
  Eddie Jones

Afrique du Sud - SamoaModifier

Feuille de match
Afrique du Sud   46 – 6   Samoa[7]

(mt : 17 - 6)

au Villa Park, Birmingham

Homme du match :   Handré Pollard

Points marqués :
  Afrique du Sud

  Samoa

Évolution du score : 3-0, 3-3, 3-6, 8-6, 11-6, 14-6, 17-6, mt 24-6, 29-6, 34-6, 39-6, 46-6

Arbitre : Wayne Barnes  
Touche : JP Doyle   et Angus Gardner  
Vidéo : Graham Hughes  

Spectateurs : 39 526

Résumé

Composition des équipes
  Afrique du Sud

Titulaires
15 Willie le Roux
14 JP Pietersen
13 Jean de Villiers, cap.  72e  77e 
12 Damian de Allende   48e
11 Bryan Habana
10 Handré Pollard
9 Fourie du Preez   74e
8 Duane Vermeulen
7 Schalk Burger   68e
6 François Louw
5 Victor Matfield   55e
4 Eben Etzebeth
3 Jannie du Plessis   54e
2 Adriaan Strauss   68e
1 Tendai Mtawarira   62e
Remplaçants
16 Schalk Brits   68e 
17 Trevor Nyakane   62e 
18 Frans Malherbe   54e 
19 Lood de Jager   55e 
20 Siya Kolisi   68e 
21 Ruan Pienaar   74e 
22 Patrick Lambie   72e 
23 Jesse Kriel   48e   77e
Entraîneur
  Heyneke Meyer

 

  Samoa

Titulaires
Tim Nanai-Williams 15
Ken Pisi 14
Paul Perez 13
Rey Lee-Lo 12
  68e Alesana Tuilagi 11
  54e Michael Stanley 10
  77e Kahn Fotuali'i 9
  62e cap., Ofisa Treviranus 8
Jack Lam 7
TJ Loane 6
  47e Joe Tekori 5
Filo Paulo 4
  52e Census Johnston 3
  52e Motu Matu'u 2
  63e Sakaria Taulafo 1
Remplaçants
  52e  Ole Avei 16
  63e  Viliamu Afatia 17
  52e  Anthony Perenise 18
  47e  Faifili Levave 19
  62e  Sanele Vavae Tuilagi 20
  77e  Vavao Afemai 21
  54e  Tusi Pisi 22
  68e  George Pisi 23
Entraîneur
Stephen Betham Modèle:AM-d

Écosse - États-UnisModifier

Feuille de match
Écosse   39 – 16   États-Unis[8]

(mt : 6 - 13)

au Elland Road, Leeds

Homme du match :   Finn Russell

Points marqués :

  • Écosse : 5 essais de Visser (42e), Maitland (47e), Nel (54e), Scott (65e) et Weir (79e) ; 4 transformations de Russell (48e) et Laidlaw (55e, 66e, 80e) ; 2 pénalités de Hogg (7e) et Russell (16e)
  • Etats-Unis : 1 essai de Lamositele (21e) ; 1 transformation de MacGinty (22e) ; 3 pénalités de MacGinty (3e, 40e, 51e)

Évolution du score : 0-3, 3-3, 6-3, 6-13, 11-13, 18-13, 18-16, 25-16, 32-16, 39-16

Arbitre :   Chris Pollock

Touche :   John Lacey et   Mike Fraser
Vidéo :   Ben Skeen

Spectateurs : 33 521

Résumé

Composition des équipes
  Écosse

Titulaires
15 Stuart Hogg
14 Sean Maitland
13 Mark Bennett
12 Peter Horne   55e
11 Tim Visser
10 Finn Russell   60e
9 Henry Pyrgos (cap.)   53e
8 Josh Strauss
7 Ryan Wilson   46e
6 Alasdair Strokosch
5 Grant Gilchrist   18e
4 Richie Gray
3 Jon Welsh   40e
2 Ross Ford   78e
1 Ryan Grant   40e
Remplaçants
16 Kevin Bryce   78e 
17 Alasdair Dickinson   40e 
18 WP Nel   40e 
19 Tim Swinson   18e 
20 Fraser Brown   46e 
21 Greig Laidlaw   53e 
22 Duncan Weir   60e 
23 Matt Scott   55e 
Entraîneur
  Vern Cotter

 

  États-Unis

Titulaires
(cap.) Chris Wyles 15
Takudzwa Ngwenya 14
Seamus Kelly 13
Thretton Palamo 12
  59e Blaine Scully 11
AJ MacGinty 10
  50e Mike Petri 9
Samu Manoa 8
  59e Andrew Durutalo 7
Alastair McFarland 6
  50e Greg Peterson 5
  43e Hayden Smith 4
  69e Titi Lamositele 3
  64e Phil Thiel 2
  67e Eric Fry 1
Remplaçants
  64e  Zach Fenoglio 16
  67e  Olive Kilifi 17
  69e  Chris Baumann 18
  43e  Cam Dolan 19
  59e  John Quill 20
  50e  Danny Barrett 21
  50e  Shalom Suniula 22
  59e  Folau Niua 23
Entraîneur
  Mike Tolkin

Samoa - JaponModifier

Feuille de match
Samoa   5 – 26   Japon[9]

(mt : 0 - 20)

au Stadium mk, Milton Keynes

Homme du match :   Ayumu Goromaru

Points marqués :

  • Samoa : 1 essai de Perez (64e)
  • Japon : 2 essais de pénalité (24e) et Yamada (40e) ; 2 transformations de Goromaru (24e, 40e) ; 4 pénalités de Goromaru (8e, 34e, 48e, 59e)


Évolution du score : 0-3, 0-10, 0-13, 0-20, 0-23, 0-26, 5-26

Arbitre :   Craig Joubert

Touche :   Wayne Barnes et   Stuart Berry
Vidéo :   Ben Skeen

Spectateurs : 29 019

Résumé

Composition des équipes
  Samoa

Titulaires
15 Tim Nanai-Williams
14 Ken Pisi
13 Paul Perez
12 Johnny Leota
11 Alesana Tuilagi   22e  29e   48e
10 Tusi Pisi
9 Kahn Fotuali'i   74e
8 Faifili Levave   16e à 26e
7 TJ Ioane   48e
6 Ofisa Treviranus (cap.)   70e
5 Kane Thompson
4 Filo Paulo   78e à 80e
3 Census Johnston   51e
2 Ole Avei   56e
1 Sakaria Taulafo   19e à 29e   62e
Remplaçants
16 Motu Matu'u   56e 
17 Viliamu Afatia   22e   29e  62e 
18 Anthony Perenise   51e 
19 Jack Lam   48e 
20 Sanele Vavae Tuilagi   70e 
21 Vavao Afemai   74e 
22 Michael Stanley
23 Rey Lee-Lo   48e 
Entraîneur
  Stephen Betham

 

  Japon

Titulaires
Ayumu Goromaru 15
  56e Akihito Yamada 14
  72e Male Sa'u 13
Harumichi Tatekawa 12
Kotaro Matsushima 11
Kosei Ono 10
  72e Fumiaki Tanaka 9
  60e Koliniasi Holani 8
  65e Michael Broadhurst 7
(cap.) Michael Leitch 6
  40e Hitoshi Ono 5
Luke Thompson 4
  65e Kensuke Hatakeyama 3
Shota Horie 2
Keita Inagaki 1
Remplaçants
  72e  Takeshi Kizu 16
Masataka Mikami 17
  65e  Hiroshi Yamashita 18
  40e  Justin Ives 19
  60e  Amanaki Mafi 20
  65e  Hendrik Tui 21
  72e  Atsushi Hiwasa 22
  56e  Karne Hesketh 23
Entraîneur
  Eddie Jones

Afrique du Sud - ÉcosseModifier

Feuille de match
Afrique du Sud   34 – 16   Écosse[10]

(mt : 20 - 3)

au St James' Park, Newcastle

Homme du match :   Lood de Jager

Points marqués :

  • Afrique du Sud : 3 essais de Burger (13e), Pietersen (38e) et Habana (73e) ; 2 transformations de Handré Pollard (13e, 40e) ; 4 pénalités de Pollard (17e, 27e, 62e, 68e) ; 1 drop de Pollard (51e)
  • Écosse : 1 essai de Seymour (49e) ; 1 transformation de Laidlaw (50e) ; 3 pénalités de Laidlaw (30e, 45e) et Weir (60e)

Évolution du score : 7-0, 10-0, 13-0, 13-3, 20-3, 20-6, 20-13, 23-13, 23-16, 26-16, 29-16, 34-16

Arbitre :   Nigel Owens

Touche :   Chris Pollock et   Leighton Hodges
Vidéo :   George Ayoub

Spectateurs : 50 900

Résumé

Composition des équipes
  Afrique du Sud

Titulaires
15 Willie le Roux
14 JP Pietersen   70e
13 Jesse Kriel
12 Damian de Allende   75e
11 Bryan Habana
10 Handré Pollard
9 Fourie du Preez (cap.)   79e
8 Duane Vermeulen
7 Schalk Burger   70e
6 François Louw
5 Lood de Jager   75e
4 Eben Etzebeth
3 Jannie du Plessis   34e à 44e   50e
2 Bismarck du Plessis   56e
1 Tendai Mtawarira   61e
Remplaçants
16 Adriaan Strauss   56e 
17 Trevor Nyakane   61e 
18 Frans Malherbe   50e 
19 Pieter-Steph du Toit   75e 
20 Willem Alberts   70e 
21 Ruan Pienaar   79e 
22 Patrick Lambie   70e 
23 Jan Serfontein   75e 
Entraîneur
  Heyneke Meyer

 

  Écosse

Titulaires
  63e Stuart Hogg 15
Tommy Seymour 14
  65e Richie Vernon 13
Matt Scott 12
Tim Visser 11
Duncan Weir 10
  53e à 63e   70e (cap.) Greig Laidlaw 9
David Denton 8
Blair Cowan 7
  30e  34e   55e Josh Strauss 6
  68e Jonny Gray 5
Richie Gray 4
  64e WP Nel 3
  61e  78e  Fraser Brown 2
  51e Gordon Reid 1
Remplaçants
  61e   78e Ross Ford 16
  51e  Alasdair Dickinson 17
  64e  Jon Welsh 18
  68e  Tim Swinson 19
  30e   34e  55e  Ryan Wilson 20
  70e  Sam Hidalgo-Clyne 21
  65e  Peter Horne 22
  63e  Sean Lamont 23
Entraîneur
  Vern Cotter

Afrique du Sud - États-UnisModifier

Feuille de match
Afrique du Sud   64 – 0   États-Unis[11]

(mt : 14 - 0)

au Stade olympique, Londres

Homme du match :   Damian de Allende

Points marqués :

Évolution du score : 7-0, 14-0, 21-0, 26-0, 33-0, 40-0, 47-0, 52-0, 57-0, 64-0

Arbitre :   Pascal Gaüzère

Touche :   Nigel Owens et   Mike Fraser
Vidéo :   George Ayoub

Spectateurs : 54 658

Résumé

Composition des équipes
  Afrique du Sud

Titulaires
15 Willie le Roux
14 Bryan Habana
13 Jesse Kriel
12 Damian de Allende   60e
11 Lwazi Mvovo
10 Handré Pollard   56e
9 Fourie du Preez (cap.)   63e
8 Duane Vermeulen
7 Schalk Burger   48e
6 François Louw
5 Lood de Jager   63e
4 Eben Etzebeth
3 Frans Malherbe   60e
2 Bismarck du Plessis   56e
1 Tendai Mtawarira   56e
Remplaçants
16 Schalk Brits   56e 
17 Trevor Nyakane   56e 
18 Coenie Oosthuizen   60e 
19 Pieter-Steph du Toit   63e 
20 Willem Alberts   48e 
21 Rudy Paige   63e 
22 Morné Steyn   56e 
23 Jan Serfontein   60e 
Entraîneur
  Heyneke Meyer

 

  États-Unis

Titulaires
  23e  26e   70e Blaine Scully 15
Brett Thompson 14
Folau Niua 13
Andrew Suniula 12
Zack Test 11
Shalom Suniula 10
Niku Kruger 9
  48e (cap.) Samu Manoa 8
John Quill 7
  58e Danny Barrett 6
  70e Matt Trouville 5
Louis Stanfill 4
Chris Baumann 3
  72e Phil Thiel 2
  59e Olive Kilifi 1
Remplaçants
  72e  Joe Taufete'e 16
  70e  Zach Fenoglio 17
  59e  Matekitonga Moeakiola 18
Titi Lamositele 19
  48e  Cam Dolan 20
  58e  Alastair McFarland 21
Mike Petri 22
  23e   26e  70e  Chris Wyles 23
Entraîneur
  Mike Tolkin

Samoa - ÉcosseModifier

Feuille de match
Samoa   33 – 36   Écosse[12]

(mt : 26 - 23)

au St James' Park, Newcastle

Homme du match :   John Hardie

Points marqués :

  • Samoa : 4 essais de Tusi Pisi (11e), Leiataua (14e), Lee-Lo (21e) et Matu'u (78e) ; 2 transformations de Tusi Pisi (11e) et Fa'apale (78e) ; 3 pénalités de Tusi Pisi (5e, 29e, 38e)
  • Écosse : 3 essais de Seymour (12e), Hardie (32e) et Laidlaw (74e) ; 3 transformations de Laidlaw (13e, 33e, 75e) ; 5 pénalités de Laidlaw (9e, 20e, 25e, 51e, 53e)

Évolution du score : 3-0, 3-3, 10-3, 10-10, 15-10, 15-13, 20-13, 20-16, 23-16, 23-23, 26-23, 26-26, 26-29, 26-36, 33-36

Arbitre :   Jaco Peyper

Touche :   JP Doyle et   Marius Mitrea
Vidéo :   Ben Skeen

Spectateurs : 51 982

Résumé

Composition des équipes
  Samoa

Titulaires
15 Tim Nanai-Williams
14 Paul Perez
13 George Pisi
12 Rey Lee-Lo
11 Fa'atoina Autagavaia   71e
10 Tusi Pisi   71e
9 Kahn Fotuali'i (cap.)   79e
8 Alafoti Fa'osiliva
7 Jack Lam
6 Maurie Fa'asavalu   59e
5 Kane Thompson   29e
4 Filo Paulo
3 Census Johnston   59e
2 Manu Leiataua   74e
1 Sakaria Taulafo   59e
Remplaçants
16 Motu Matu'u   74e 
17 Viliamu Afatia   59e 
18 Anthony Perenise   59e 
19 Faifili Levave   29e 
20 Sanele Vavae Tuilagi   59e 
21 Vavao Afemai   79e 
22 Patrick Fa'apale   71e 
23 Ken Pisi   71e 
Entraîneur
  Stephen Betham

 

  Écosse

Titulaires
  71e Stuart Hogg 15
Sean Maitland 14
Mark Bennett 13
  76e Matt Scott 12
Tommy Seymour 11
Finn Russell 10
(cap.) Greig Laidlaw 9
David Denton 8
John Hardie 7
  28e à 38e   53e Ryan Wilson 6
  62e Jonny Gray 5
Richie Gray 4
WP Nel 3
  66e Ross Ford 2
  23e  28e  Alasdair Dickinson 1
Remplaçants
  66e  Fraser Brown 16
  23e   28e Gordon Reid 17
Jon Welsh 18
  62e  Tim Swinson 19
  53e  Josh Strauss 20
Henry Pyrgos 21
  76e  Peter Horne 22
  71e  Sean Lamont 23
Entraîneur
  Vern Cotter

États-Unis - JaponModifier

Feuille de match
États-Unis   18 – 28   Japon[13]

(mt : 8 - 17)

au Kingsholm Stadium, Gloucester

Homme du match :   Ayumu Goromaru

Points marqués :

  • Etats-Unis : 2 essais de Ngwenya (24e) et Wyles (71e) ; 1 transformation de MacGinty (72e) ; 2 pénalités de MacGinty (5e, 55e)
  • Japon : 3 essais de Matsushima (7e), Fujita (28e) et Mafi (62e) ; 2 transformations de Goromaru (9e, 29e) ; 3 pénalités de Goromaru (33e, 44e, 77e)

Évolution du score : 3-0, 3-7, 8-7, 8-14, 8-17, 8-20, 11-20, 11-25, 18-25, 18-28

Arbitre :   Glen Jackson

Touche :   John Lacey et   Federico Anselmi
Vidéo :   Shaun Veldsman

Spectateurs : 14 517

Résumé

Composition des équipes
  États-Unis

Titulaires
15 Chris Wyles (cap.)
14 Takudzwa Ngwenya
13 Seamus Kelly
12 Thretton Palamo
11 Zack Test
10 AJ MacGinty
9 Mike Petri
8 Samu Manoa
7 Andrew Durutalo
6 Alastair McFarland   63e
5 Greg Peterson   77e
4 Hayden Smith   31e
3 Titi Lamositele
2 Zach Fenoglio   64e
1 Eric Fry   61e à 71e
Remplaçants
16 Phil Thiel   64e 
17 Olive Kilifi
18 Chris Baumann
19 Cam Dolan   31e 
20 John Quill   77e 
21 Danny Barrett   63e 
22 Niku Kruger
23 Folau Niua
Entraîneur
  Mike Tolkin

 

  Japon

Titulaires
Ayumu Goromaru 15
Yoshikazu Fujita 14
Harumichi Tatekawa 13
Craig Wing 12
  49e  57e  Kotaro Matsushima 11
  73e Kosei Ono 10
  63e Harumichi Tatekawa 9
  40e Koliniasi Holani 8
  73e Michael Broadhurst 7
(cap.) Michael Leitch 6
  68e Justin Ives 5
Luke Thompson 4
  40e Hiroshi Yamashita 3
  77e Shota Horie 2
  59e Keita Inagaki 1
Remplaçants
  77e  Takeshi Kizu 16
  59e  Masataka Mikami 17
  40e  Kensuke Hatakeyama 18
  68e  Shinya Makabe 19
  40e  Amanaki Mafi 20
  73e  Hendrik Tui 21
  63e  Atsushi Hiwasa 22
  49e   57e  73e  Karne Hesketh 23
Entraîneur
  Eddie Jones

Notes et référencesModifier

  1. Stéphane Moccozet, « Coupe du Monde de Rugby 2015, la France avec l'Irlande et l'Italie », sur auvergne.france3.fr, France Télévisions, (consulté le 4 décembre 2012)
  2. a et b (en) « Tournament rules », sur www.rugbyworldcup.com, IRB (consulté le 9 septembre 2011)
  3. « Mondial. L'Afrique du Sud battue... par le Japon (34-32) », sur www.letelegramme.fr, (consulté le 23 septembre 2015).
  4. (en) « Fiche du match Afrique du Sud-Japon », sur ESPNscrum (consulté le 11 septembre 2019).
  5. « Samoa 25-16 USA », sur www.allrugby.com, (consulté le 23 septembre 2015).
  6. « Coupe du monde: L’Écosse remet le Japon sur terre », sur www.lavoixdunord.fr, (consulté le 25 septembre 2015).
  7. « Mondial de rugby: l'Afrique du Sud se venge sur les Samoa », sur www.nouvelobs.com, (consulté le 26 septembre 2015).
  8. « Coupe du monde - L'Ecosse a mis le temps mais signe bien son 10/10 », sur www.rugbyrama.fr, (consulté le 27 septembre 2015).
  9. « Coupe du monde: Le Japon confirme en dominant les Samoa (26-5) », sur www.lequipe.fr, (consulté le 3 octobre 2015).
  10. « Coupe du monde de rugby : l'Afrique du Sud bat l'Ecosse 34-16 », sur www.franceinfo.fr, (consulté le 3 octobre 2015).
  11. « Le bonus, la qualif', la première place et un Habana historique... les Springboks ont le sourire », sur www.rugbyrama.fr, (consulté le 7 octobre 2015).
  12. « Débordée par l'envie samoane, l'Ecosse s'en sort vraiment bien et met fin au rêve japonais », sur www.rugbyrama.fr, (consulté le 11 octobre 2015).
  13. « Le Japon remporte son troisième match face aux Etats-Unis (28-18) », sur www.rugbyrama.fr, (consulté le 12 octobre 2015).

Voir aussiModifier