Portraits de France

Portraits de France
Format
Œuvre biographique (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Sujets
Date de parution

Portraits de France est une liste de noms de 318 personnalités françaises issues des Outre-Mer, des anciennes colonies ou de l’immigration, élaborée par un conseil scientifique en vue d’aider notamment les maires à diversifier les noms des rues ou des bâtiments publics en France[1].

PrésentationModifier

Le projet de création de cette liste a été annoncé par le président de la République Emmanuel Macron au cours d'une interview donnée au média en ligne Brut le [2]. La mission d'élaboration, pilotée et financée par Nadia Hai, ministre chargée de la Ville[3], a été confiée à un comité scientifique d’une vingtaine de personnes présidé par Pascal Blanchard, historien spécialiste du « fait colonial » et des immigrations, et coordonné par Yvan Gastaut, historien spécialiste de l'immigration en France. À leur côté, on compte[4] :

La liste comporte 318 noms, dont chacun est assorti d'une fiche biographique. Elle a été remise le à Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales et à Nadia Hai, ministre chargée de la Ville, pour diffusion aux élus territoriaux[8].

Ultérieurement, La Gazette des communes, par la voix de Pascal Blanchard, indique qu'un site Internet va être créé pour permettre des recherches croisées[9].

Analyses, commentaires et évènementsModifier

Invité le dans l'émission Le Six neuf du week-end sur France Inter, Pascal Blanchard, questionné sur la faible proportion de femmes dans la liste (21 %)[10], répond que les archives anciennes en comportent peu, et que ce n'est qu'à partir des XXe et XXIe siècles qu'elles y sont en proportion significative. Il ajoute que cette liste, établie relativement rapidement, devra être complétée[11].

Le , sur Arab News en français, Louis-Georges Tin, militant du Conseil représentatif des associations noires de France, déclare qu'« il n'y a vraiment pas beaucoup de Noirs et d'Arabes sur la liste »[12].

Le , cette initiative est accueillie favorablement par le journal L'Humanité[13].

Le L'Obs publie une tribune du Club XXIe siècle, association qui se donne pour mission de « promouvoir une vision positive de la diversité », signée notamment par Lilian Thuram, Aïssa Maïga,Leila Ghandi, Meka Brunel, Hakim El Karoui, Mercedes Erra, Mémona Hintermann-Afféjee, Olivier Laouchez et Antoine Sire. Ils estiment que Portraits de France « est un projet majeur pour notre pays » et qu'ils entendent « contribuer activement à cette démarche »[14].

Le , sur le journal en ligne Musulmans en France on peut lire : « À lire les noms qui figurent dans cette […] biographie de 318 personnalités issues des Outre-Mer, des anciennes colonies ou de l’immigration, on mesure à quel point […] c’est la diversité qui a fait la grandeur de la France »[15].

Au cours de l'été 2021, L'Humanité publie une série d'articles intitulée Ces invisibles qui font l’histoire de France, dont « Les figures [...] ont été choisies à partir du recueil Portraits de France »[16].

En , l'hebdomadaire Jeune Afrique publie un article sur l'entrée prochaine de Joséphine Baker au Panthéon, écrit par Pascal Blanchard, qui souligne qu'elle figure dans le recueil Portraits de France remis à Emmanuel Macron au début de 2021, et qui annonce une exposition au musée de l'Homme à la fin de l'année sous cette même appellation[17].

À l'occasion des Journées du patrimoine, le , place de la République à Paris, une statue nommée le « Panthéon des oubliés », est dévoilée par un collectif d'associations porté par SOS Racisme. Elle rend hommage à des personnalités historiques issues de la diversité, mais pour la plupart, méconnues, dont un grand nombre de noms sont issus de la liste Portraits de France[18].

La ville de Marseille organise du au , à la bibliothèque de l’Alcazar, une exposition consacrée à René Maran, prix Goncourt 1921, « premier écrivain français noir à recevoir ce prix littéraire prestigieux […]. René Maran fait partie de la liste des 318 héros issus de la diversité retenus dans le cadre de Portraits de France 2021 »[19].

Du au le musée de l'Homme à Paris propose l'exposition « Portraits de France – Une autre histoire de France », qui relate les itinéraires de vie « de 29 femmes et de 29 hommes qui ont participé à notre récit national [et qui] incarnent la diversité française […] sur les 230 dernières années […]. Ces 58 personnalités ont été retenues parmi les 318 noms proposés par le recueil Portraits de France »[20],[21],[22] :

Puis l'exposition devient itinérante, avec une première étape à partir du à Reims[23], suivie d'une deuxième à l'Espace 93 à Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) du au [24].

Fin , la presse fait état d'exemples de mises en application de cette liste[25].

Depuis , Portraits de France « est aussi, désormais, un programme de l’Éducation nationale et une journée spécifique chaque pour les élèves »[26]. Un outil pédagogique est mis à la disposition des enseignants, et « quelques projets remarquables construits par des élèves [...] seront présentés au Panthéon le  »[27],[28].

Notes et référencesModifier

  1. Astrid de Villaines, Romain Herreros et Jade Toussay, « La liste des 318 héros issus de la diversité que Macron veut honorer », Le HuffPost,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  2. Entretien exclusif : Emmanuel Macron répond à Brut, Rémy Buisine, Yagmur Cengiz et Thomas Snégaroff sur Brut. (, 145 minutes) Consulté le . La scène se produit à h 2 (62 min).
  3. Alba Ventura, « "Portraits de France" : "Il n’est pas question de débaptiser" des rues, assure Nadia Hai », L'invité de RTL, sur rtl.fr, (consulté le ).
  4. Conseil scientifique, Ministère chargé de la ville, « Portraits de France » [PDF], sur vie-publique.fr, (consulté le ).
  5. Tactikollectif, « L'équipe », sur tactikollectif.org, (consulté le ).
  6. « Notre équipe : Samia Chabani, directrice », sur ancrage.org (consulté le ).
  7. « Nadia Hathroubi-Safsaf », sur lecourrierdelatlas.com, Le Courrier de l'Atlas (consulté le ).
  8. Ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, « Le recueil Portraits de France remis à Jacqueline Gourault, ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales et à Nadia Hai, ministre chargée de la ville », sur cohesion-territoires.gouv.fr, (consulté le ).
  9. « Noms de rues : rééquilibrer l’histoire grâce à 318 personnalités issues de la diversité », La Gazette des communes,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  10. Victor Boiteau, « «Héros» : Les 318 noms de la diversité que Macron aimerait voir tomber dans les panneaux », Libération,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  11. Éric Delvaux, « Noms de rues : "C'est aux maires" de choisir parmi ces "318 personnalités", explique Pascal Blanchard », France Inter, Le Six neuf du week-end, (consulté le ).
  12. « La France critiquée pour sa faible représentation arabe dans la liste des «modèles issus de l’immigration» », Arab News en français,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  13. Latifa Madani, « Portraits de France : un vivier de noms pour renouveler le paysage public », L'Humanité,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  14. Collectif, « Pour un espace public aux couleurs de l’Histoire de France », L'Obs,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  15. « Portraits de France », musulmansenfrance.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  16. Lina Sankari, « Do Huu Vi, pionnier de l’aviation militaire », L'Humanité, Ces invisibles qui ont fait l'histoire de France,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  17. Pascal Blanchard, « Joséphine Baker au Panthéon : une page d’Histoire s’écrit », Jeune Afrique,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  18. Alice Le Dréau, « Un « Panthéon » pour les grandes figures historiques oubliées », La Croix,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  19. Bibliothèques de Marseille, « Exposition - René Mazan, prix Goncourt 1921 », sur bmvr.marseille.fr, (consulté le ).
  20. Musée de l'Homme, « Portraits de France – Une autre histoire de France », sur museedelhomme.fr (consulté le ).
  21. Latifa Madani, « La richesse de l’immigration s’expose », L'Humanité,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  22. Yannick Vely, « Voici les 58 personnalités issues de l’immigration et des Outre-mer honorées par le musée de l'Homme », Paris Match,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  23. Valérie Coulet, « VIDEO. Au musée Saint-Rémi à Reims, portraits de figures de l'histoire de France », L'Union,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  24. Mishka Gharbi, « Exposition ; Portraits de France à l’espace 93 du au  », Le Courrier de l'Atlas,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  25. Pascal Blanchard, « "Portraits de France", l'exposition sur les routes de France », sur www.huffingtonpost.fr, Le HuffPost (consulté le ) : « Un an après les 318 noms, la réussite est là ».
  26. Pascal Blanchard et Yvan Gastaut, « À tous ceux qui refusent la diversité de nos histoires », L'Obs,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  27. Éduscol, « Portraits de France », sur eduscol.education.fr, (consulté le ).
  28. Éduscol, « Portraits de France : Définition et enjeux pédagogiques » [PDF], sur eduscol.education.fr (consulté le ).

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier