Ouvrir le menu principal

Portrait d'Isabelle d'Este (Titien)

peinture de Titien
Portrait d'Isabelle d'Este
Tizian 056b.jpg
Artiste
Date
Type
Matériau
Dimensions (H × L)
102 × 64 cmVoir et modifier les données sur Wikidata
Mouvement
Propriétaires
Collection
N° d’inventaire
GG_83Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation

Le Portrait d'Isabelle d'Este (ou Isabelle en noir) est une peinture à l'huile sur toile (102 × 64 cm) par Titien, datant de 1534-1536 et conservée au Kunsthistorisches Museum de Vienne.

Sommaire

HistoireModifier

La datation de la peinture dans les années 1534-1536 est acceptée par presque tous les critiques[1].

Selon Ozzola, Isabelle est à rapprocher avec le sujet de la peinture de La Bella se trouvant dans la Galerie Palatine de Florence, modèle très similaire à celui d'Isabelle d'Este, tel qu'il apparaît dans le portrait du Titien[2].

La peinture, coupée à droite et à gauche, a été vendue par le dernier des Gonzague à l'archiduc Léopold Guillaume de Habsbourg, sous l'identification de la reine de Chypre.

DescriptionModifier

Comme dans plusieurs de ses portraits, l'artiste a concentré son attention sur les éléments certifiant le statut social de la personne choisie.

 
Portraits d'Isabelle d'Este : manque d'homogénéité dans les couleurs des yeux et des cheveux, et dans les traits du visage

La marquise est représentée sur un fond sombre, la figure légèrement tournée vers la gauche. Elle porte une grande couronne d'or, de perles et de pierres précieuses. La robe est très riche, avec des manches amovibles, et de la broderie d'or ; une fourrure pend avec élégance sur l'épaule gauche.

Isabelle d'Este était célèbre à l'époque en tant que collectionneuse et comme femme à la mode, de sorte que les dames nobles ont souhaité porter des vêtements similaires aux siens. La reine de France elle-même avait fait préparer un mannequin habillé exactement comme elle.

Articles connexesModifier

NotesModifier

  1. Cagli, Corrado, L'intégrale des œuvres de Titien.
  2. Leandro Ozzola, Isabelle d'este, et de Titien.

Liens externesModifier