Ouvrir le menu principal

Portrait équestre

œuvre picturale représentant une personne réelle montée à cheval

Un portrait équestre est une œuvre artistique représentant une personne réelle montée à cheval, portrait principalement dévolu à la représentation de souverain et homme de pouvoir.

Apparu à l'époque antique, le portrait équestre connu en Occident une éclipse de quelques siècles avant de réapparaître au XIIIe siècle et de s'épanouir au début de la Renaissance.

Sommaire

OrigineModifier

Premières représentations équestresModifier

Article détaillé : Cheval dans l'art.
 
Bas-relief de Ramsès II à la bataille de Qadesh Abou Simbel

Si les premières figuration du cheval datent de la préhistoire, c'est sous l'Antiquité que l'on trouve les premières représentations de personnages équestres. Les premiers souverains se sont d'abord fait figurer sur des chars ; les bas reliefs de l'Égypte antique montrent par exemple Ramsès II à la bataille de Qadesh (Abou Simbel). En Grèce antique, le dieu Apollon est montré sur un quadrige céleste.

C'est avec Alexandre le Grand qu'on introduit l'image d'un souverain monté sur un cheval, notamment à travers les sculptures de Lysippe.

Moyen ÂgeModifier

Au Moyen Âge, les manuscrits vont montrer l'image du chevalier en armure, tel qu'ils se présentaient dans les tournois. Cette image est largement diffusée dans l'héraldique et les monnaies et médailles.

GalerieModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et référencesModifier


Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie complémentaireModifier

  • Nicolas Chaudun, La Majesté des centaures : Le portrait équestre dans la peinture occidentale, Arles : Actes Sud, 2006 (ISBN 9782742764358)

Articles connexesModifier