Portail des

139 articles sont actuellement liés au portail.

Sous-portails — Portails connexes
Musique Rock Années 1960 Années 1970 France
Présentation

Le yéyé est un courant musical ayant émergé au début des années 1960. L'expression est usitée en France et au Québec et vise à désigner, généralement, une musique ou une chanson adaptée d'un succès anglo-saxon, alors très prisée par la jeunesse baby boomer née après la Seconde Guerre mondiale. Elle désigne aussi bien le jeune public amateur de ces airs que leurs non moins jeunes interprètes (les yéyés), la connotation dans la bouche des adultes et surtout des intellectuels se voulait à l'origine péjorative et railleuse.

Les expressions « les yéyés » ou encore « la période yéyé », usités a posteriori, couvrent généralement la totalité des années 1960-début 1966 (quand ce n'est pas toute la décennie), sans distinction entre les genres musicaux, les artistes de la nouvelle génération, les créations originales et les adaptations ; alors que « le yéyé » stricto sensu débute à l'automne 1961 avec l'avènement du twist et prend fin au printemps 1966.

Lumière sur ...

Salut les copains était une émission de variétés (pop music), lancée le 19 octobre 1959 sur Europe 1 par Frank Ténot et Daniel Filipacchi (inventée par Jean Frydman), qui était diffusée du lundi au vendredi entre 17 h et 19 h. Un sondage indique que 40% des 12-15 ans écoutaient cette émission.

L'émission gagna un vaste public, en partie par sa conception très structurée qui lui assura une audience plus fidèle que si elle n'avait été qu'une simple succession de chansons dans le désordre.

La pub était assurée par Vonny qui, par la suite, a été chargée de courts billets dans l'émission.

On a pris conscience de l'importance de ce public et du phénomène social qu'il représentait, lors du concert Place de Nation, organisé par Europe N°1 le 22 juin 1963, (à l'occasion du premier anniversaire du magazine Salut les copains. Deux cent mille jeunes se sont réunis pour applaudir Sylvie Vartan, Richard Anthony, Mike Shannon et les Chats sauvages, Danyel Gérard, les Gam's, Nicole Paquin et Johnny Hallyday. Peu après l'évènement, le sociologue Edgar Morin dans un article du Monde titrait « Le temps des yéyés », donnant ainsi naissance à cette appellation qui désormais allait coller à la peau des artistes de cette génération et de cette jeunesse en général.

Salut les copains

L'image du mois
Sheila en 2012.