Portail:Washington (État)

Drapeau du Washington

Portail de l’État de Washington

Localisation du Weshington

L’État de Washington, l'un des 50 États des États-Unis, est situé à l'extrême nord-ouest du pays. Il est bordé au nord par la province canadienne de la Colombie-Britannique, à l'est par l'Idaho, au sud par l'Oregon et à l'ouest par l'océan Pacifique. Sa capitale est Olympia.

Sommaire thématique

Géographie

Situé au nord-ouest des États-Unis d'Amérique, l'État de Washington a pour capitale la ville d'Olympia.

Histoire

Avant l'arrivée des Européens, la côte Pacifique est habitée par de nombreuses tribus d'Amérindiens de cultures très variées, vivant de la pêche de saumon et de baleine. Ils sont aujourd'hui connus pour leurs totems et leurs canoës.

Le capitaine espagnol don Bruno de Heceta découvre la région en 1775 et revendique au nom de l'Espagne toutes les terres allant jusqu'aux possessions russes au nord. En 1778 l'explorateur James Cook navigue jusqu'aux alentours du cap Flattery, à l'entrée du détroit de Juan de Fuca, mais ce dernier n'est exploré qu'à partir de 1789 par Charles W. Barkley, puis par des navigateurs espagnols et le britannique George Vancouver en 1792.

À l'issue de la convention de Nootka de 1790, le territoire du Nord-Ouest est ouvert aux trappeurs et explorateurs britanniques et américains. Le capitaine Robert Gray, qui a donné son nom au comté de Grays Harbor, découvre l'embouchure de la Columbia, et donne au fleuve le nom de son bateau, le Columbia. Les premiers colons à s'installer et à découvrir cette région sont Lewis et Clark. Ceux-ci ont découvert la région par voie terrestre.

Durant la première moitie du XIXe siècle, la région fait partie de l’Oregon Country que se disputent Britanniques et Américains. Le Traité de l'Oregon en 1846 fixe définitivement la frontière terrestre dans la région sur 49e parallèle nord. Deux ans plus tard, le Territoire de l'Oregon est organisée. En 1853, celui-ci est scindé en deux : sa partie située sur la rive droite du cours inférieur de fleuve Columbia (la « Columbia River ») et au nord du 46e parallèle constitue le Territoire de Washington. En 1863, la création du Territoire de l'Idaho à l'est de la Snake River et du 117e méridien donne au futur État ses frontières terrestre actuelles.

Le , Par l’Enabling Act voté par le Congrès, le Territoire de Washington devient le 42e État des États-Unis d'Amérique. Dans les années 1850, l'État nomma deux de ses comtés Pierce et King, en hommage au président Franklin Pierce et à son vice-président William Rufus DeVane King. Depuis, le second a été officiellement renommé en l'honneur de Martin Luther King Jr..

Politique

L'État de Washington est un État très partagé entre sa partie orientale très conservatrice et la région très libérale de Seattle. Depuis le milieu des années 1980, le déséquilibre démographique entre le comté de King (englobant la ville de Seattle) et les comtés de l'ouest fait nettement pencher l'État du côté du Parti démocrate.

Au début des années 2000 et plus encore après l'élection contestée du gouverneur démocrate Christine Gregoire, acquise grâce aux seules voix du comté de King, de nombreux élus des comtés de l'est de l'État ont commencé à militer pour la création d'un nouvel État séparé de la région de Seattle.

Économie

Le siège social de Microsoft se trouve à Redmond.

Le siège social et la principale usine de production du géant de l'aéronautique Boeing sont situés à Seattle et en banlieue, à Everett. L'entreprise emploie quelque 75 500 personnes soit près de la moitié de l'effectif total.

Cultivé sur les hauts plateaux de la chaîne des Cascades, le blé constitue, avec le maïs, les principales céréales produites dans l'État de Washington. Fortement mécanisée, l'agriculture a des rendements élevés ; vendues sur le marché intérieur américain, les céréales sont également exportées.

Culture

Seattle a joué un rôle important dans l'histoire de la musique rock. Elle est le lieu de naissance du guitariste Jimi Hendrix, mais surtout le centre de la scène grunge qui a renouvelé le rock américain dans les années 1990. Les groupes Nirvana, Pearl Jam, Alice in Chains et Soundgarden, entre autres, y ont fait leur début. La ville demeure encore aujourd'hui un centre important du rock alternatif autour de groupes tels Modest Mouse ou Death Cab for Cutie. C'est aussi la ville dans laquelle le label Sub Pop a été créé. Le chanteur et bassiste de reggae Clinton Fearon, ancien membre des Gladiators, est basé à Seattle depuis 1987. La ville d'Olympia est aussi une ville très active en matière de rock indépendant. Elle est le centre de la scène Riot grrrl et est la ville des labels indépendants K Records et Kill Rock Stars.

Lumière sur...

Panache volcanique au-dessus du volcan le 18 mai 1980.

L’éruption du mont Saint Helens en 1980, dans l'État de Washington, est l’éruption volcanique la plus importante jamais enregistrée aux États-Unis dans les 48 États contigus. Avec un indice d’explosivité volcanique de 5 et 1,2 km3 de matière rejetée, elle a dépassé en puissance destructrice et en volume de matière rejetée l’éruption de 1915 du pic Lassen en Californie.

L’éruption fut précédée par deux mois de séries de tremblements de terre et de jets de vapeur résultant de l’infiltration de magma à faible profondeur en dessous de la montagne. Le magma provoqua un réseau de fractures et de déformations dans la face nord du volcan. Le à h 32, un tremblement de terre déclencha un glissement de terrain majeur sur la face nord, exposant du même coup la roche à moitié en fusion, riche en gaz et en vapeur, à des pressions plus basses. En moins de vingt secondes le magma explosa sous forme d’un mélange de matériaux volcaniques très chauds. Cette nuée ardente se dirigea vers le lac Spirit à une vitesse telle qu’elle dépassa rapidement le glissement de terrain de la face nord.

Une colonne de cendres s’éleva alors dans l’atmosphère pour retomber sur le territoire de onze États américains. Dans le même temps, la neige et la glace de plusieurs glaciers présents sur le sommet se mirent à fondre, causant d’importantes coulées de boue, les lahars, qui atteignirent le lit de la rivière Columbia. Des épisodes volcaniques suivirent le lendemain, ainsi que des éruptions moins destructrices au cours de l'année 1980.

On dénombra 57 morts, dont le géologue David A. Johnston. Des milliers d’animaux furent tués. Près de trois milliards de mètres cubes de roches (l’équivalent d’un cube de 1 400 m de côté) dévalèrent en avalanche le versant nord et comblèrent en grande partie la vallée de la rivière Toutle. Sur une étendue de 380 km2, les forêts furent remplacées par des collines arides et grises. Les dégâts furent estimés à 2 ou 3 milliards de dollars US de l'époque et le mont Saint Helens affichait désormais une plaie béante sur sa face nord. La zone est depuis préservée en l’état, dans le cadre du Mount St. Helens National Volcanic Monument.

Nouveaux articles

  1. Chaîne des Cascades
  2. Fort Steilacoom
  3. Lac Steilacoom
  4. Lakeside School
  5. Paradise Ranger Station
  6. Paradise Guide House
  7. Stevens Canyon Tunnel
  8. Mount Rainier National Historic Landmark District
  9. Sunrise Comfort Station (S-005)
  10. Sunrise Comfort Station


Arborescence des catégories

Nuvola apps kontact.png Cliquez ici pour purger le cache

Autres portails Portail des portails
pour accéder à tous les portails thématiques de Wikipédia