Ouvrir le menu principal

Portail Droits des animaux
314 articles de Wikipédia sont actuellement consacrés à Portail Droits des animaux.

Présentation
Le Martin's Act - le Cruel Treatment of Cattle Act (la « loi sur le traitement cruel du bétail ») - est une loi votée par le parlement du Royaume-Uni en 1822 ; elle constitue un des premiers textes visant à établir les droits des animaux.

Les droits des animaux sont la rédaction juridique des notions de protection animale ou de libération animale. Ils sont fondés sur l'idée que les besoins et intérêts des espèces animales non humaines — se nourrir, se déplacer, se reproduire et éviter la souffrance, par exemple — sont suffisamment complexes et liés à un développement cognitif leur permettant d'avoir des droits moraux et légaux. Les défenseurs des droits des animaux jugent que ces derniers ne devraient plus être considérés comme des objets que l'on peut posséder ou utiliser, mais qu'ils devraient être considérés comme des personnes légales (voir animalisme).

Lumière sur…
Logo de L214

L214, de son nom complet L214 éthique et animaux, est une à association à but non lucratif française fondée en 2008, qui défend les droits des animaux et la cause végane.

L'association est créée à partir du collectif « Stop Gavage », militant pour l'abolition du foie gras, qui poursuit depuis son action au sein de L214. Remettant en question les rapports qu'entretient la société avec les animaux, L214 se consacre particulièrement à la défense des animaux de production, utilisés pour la consommation alimentaire humaine (viande, lait, œufs, poisson). L'association allie une approche welfariste (campagnes pour les œufs plein air) à des visées plus abolitionnistes (marche pour la fermeture des abattoirs, promotion du véganisme).

Le saviez-vous ?
Un dessin d'un chat par T. W. Wood dans le livre de Charles Darwin, The Expression of the Emotions in Man and Animals, décrit comme agissant «dans un état d'esprit affectueux»


La sentience (du latin sentio, sentis «percevoir par les sens») désigne la capacité d'éprouver des choses subjectivement, d'avoir des expériences vécues. Les philosophes du XVIIIe siècle utilisaient ce concept pour distinguer la capacité de penser (la raison) de la capacité de ressentir (sentience). En philosophie occidentale contemporaine, la sentience désigne la conscience phénoménale : la capacité de vivre des expériences subjectives, des sensations, que l'on appelle aussi qualia en philosophie de l'esprit. Dans les philosophies orientales (comme la philosophie bouddhiste), la sentience est une qualité métaphysique qui implique respect et sollicitude.

Le concept de sentience est central en éthique animale car un être sentient ressent la douleur, le plaisir, et diverses émotions ; ce qui lui arrive lui importe. Ce fait lui confère une perspective sur sa propre vie, des intérêts (à éviter la souffrance, à vivre une vie satisfaisante, etc.), voire des droits (à la vie, au respect…). Ces intérêts et ces droits impliquent l'existence des devoirs moraux de notre part envers les autres êtres sentients.

Index thématique
Œuvres thématiques
Okja

A venir