Portail:Chondrichthyes

Le portail des Chondrichthyes

La classe des chondrichthyens (Chondrichthyes) ou poissons cartilagineux regroupe des poissons assez différents morphologiquement les uns des autres, comme les raies et requins, très variés en taille comme le sagre elfe qui mesure 17 centimètres (adulte) et le requin baleine qui lui atteint 18 mètres de long. On trouve dans cette classe les différentes espèces de requins, de raies et de chimères. Ils possèdent un squelette cartilagineux et une peau recouverte d'écailles placoïdes.

Il y a actuellement 993 articles liés à ce sujet.

Cartella blu.png
Lumière sur...
Nuvola apps ktip.png
   [modifier]     
Requin-renard commun.

Le Requin-renard commun ou Renard de mer commun (Alopias vulpinus) est une espèce de requins de la famille des Alopiidés. Il atteint près de 6 mètres de long dont la moitié environ se compose du lobe supérieur de sa nageoire caudale. Avec un corps fuselé, des yeux de taille modeste et un museau court et pointu, il peut être confondu avec le Requin-renard pélagique (A. pelagicus). Le Requin-renard commun vit dans les eaux tropicales et tempérées du monde entier, mais il préfère les températures fraîches. Il peut être observé près du rivage ainsi qu'en pleine mer, depuis la surface jusqu'à une profondeur de 550 mètres. C'est un migrateur saisonnier qui passe ses étés sous les basses latitudes.

La longue nageoire caudale du Requin-renard commun est à l'origine de nombreux contes fantaisistes. En réalité, il l'utilise comme un fouet pour assommer ses proies. Cette espèce se nourrit principalement de petits poissons vivant en bancs tels que les harengs et les anchois. C'est un bon nageur, capable de bondir hors de l'eau. Il possède des capacités physiologiques qui lui permettent de maintenir une température interne plus chaude que celle de l'eau de mer environnante. Le Requin-renard commun est vivipare aplacentaire, avec des embryons oophages, qui se nourrissent des œufs sous-développés ovulés par leur mère. Les femelles donnent généralement naissance à quatre individus à la fois, après une période de gestation de neuf mois.

Malgré sa taille, le Requin-renard commun est très peu dangereux pour les humains en raison de ses dents relativement petites et de son caractère timide. Il est très apprécié par les pêcheurs commerciaux pour ses tissus musculaires, ses ailerons, sa peau et l'huile de son foie ; il est pêché à la palangre et au filet maillant. Ce requin est également apprécié des pêcheurs sportifs pour la lutte exceptionnelle qu'il offre au crochet et à la ligne. Le Requin-renard commun a un faible taux de reproduction et il ne peut pas résister à la pression de la surpêche, comme le montre l'effondrement rapide des prises au large de la Californie dans les années 1980. Du fait de l'exploitation commerciale croissante dans de nombreuses parties du monde, l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) considère cette espèce comme « vulnérable ».

Cartella blu.png
Index thématique
Crystal Project Babelfish.png
   [modifier]     

Portail:Chondrichthyes/Index thématique

Cartella blu.png
Le saviez-vous ?
Torchlight help.png
   [modifier]     

Portail:Chondrichthyes/Le saviez-vous ?

Cartella blu.png
Catégories
Accessories-text-editor.svg
   [modifier]     

Cartella blu.png
Image de qualité
Camera-photo.svg
   [modifier]     
Un requin à pointes noires, à l'aquarium muséum de Liège (Belgique).
Un requin à pointes noires, à l'aquarium muséum de Liège (Belgique).

Cartella blu.png
Portails connexes
Portal.svg
   [modifier]