Ouvrir le menu principal
Les 31 jours de mai
1er
2
Une affiche de Mai 68
  • En 1919, mort de Gustav Landauer, révolutionnaire allemand d'origine juive et principal théoricien du socialisme libertaire en Allemagne.
  • En 1967, mort de Ernst Friedrich, militant et propagandiste pacifiste, antimilitariste et anarchiste allemand.
  • En 1968 à Paris, incendie d'un local de la Fédération générale des étudiants en lettres (UNEF)à l'université de La Sorbonne, provoqué par le groupe d'extrême droite Occident. À Nanterre, de violents incidents opposent des étudiants et la police à la faculté des lettres, où les cours sont suspendus par le doyen Pierre Grappin, huit étudiants nanterrois dont des membres du Mouvement du 22-Mars, sont déférés devant la commission disciplinaire de l’université.
  • En 1991, mort de Paul Lapeyre, militant anarchiste, anarcho-syndicaliste et libre penseur.
3
Une affiche de Mai 68
4
5
6
7
Barcelone 19 juillet 1936.
  • En 1898, à Milan, des barricades sont élevées dans les rues pour protester contre l'augmentation du pain, mais l'armée tire au canon sur la foule des manifestants faisant plusieurs centaines de victimes.
  • En 1925, sortie à Paris du premier numéro du journal L'Insurgé, « Journal d'action révolutionnaire et de culture individualiste » publié par André Colomer.
  • Fin des Journées de mai 1937 à Barcelone, le Central téléphonique contrôlé depuis juillet 1936 par la Confédération nationale du travail est repris par le gouvernement républicain et les gardes d'assaut des communistes staliniens.
  • En 1968, manifestation étudiante à Paris.
  • En 1996, mort de Albert Meltzer, figure marquante de l'anarchisme anglais, activiste de la lutte anti-franquiste et acteur de la solidarité internationale dans le mouvement libertaire.
8
9
Une affiche de Mai 68
  • En 1866, naissance de David Edelstadt, anarchiste russe, membre de la Fédération ouvrière régionale argentine.
  • En 1873, début de la Grande dépression (1873-1896).
  • En 1921, naissance de Daniel Berrigan, poète américain, militant pour la paix, anarchiste chrétien et prêtre jésuite. Le 17 mai 1968, avec son frère Philip et sept autres militants pénètrent dans un bureau de recrutement de l'armée à Baltimore et brûlent six cent fichiers militaires à l’aide de napalm qu’ils ont fabriqué eux-mêmes selon une recette relevée dans un manuel militaire.
  • En 1968, le mouvement étudiant s’étend et s’intensifie, notamment à Nantes, Rennes, Strasbourg et Toulouse. À Lyon et à Dijon, des ouvriers se joignent aux manifestations étudiantes. À Paris, les leaders étudiants annoncent leur intention d’occuper la Sorbonne dès le départ des forces de l’ordre.
  • En 1990, mort de Robert Jospin, enseignant, un militant socialiste, pacifiste et libertaire français.
10
icône image Image externe
« Esprit(s) de Mai 68 - Prenez vos désirs pour des réalités », exposition BnF, 2008.
11
Une affiche de Mai 68
12
  • En 1890, naissance de Renzo Novatore, anarchiste individualiste et illégaliste italien. Antifasciste, poète, philosophe, il est surtout connu pour son ouvrage posthume Verso il nulla creatore et associé au futurisme de gauche.
  • En 1895 à Paris, de retour en France grâce à une amnistie, Émile Pouget publie le premier numéro d'un nouvel hebdomadaire La Sociale. Ce n'est en fait qu'un changement de nom (destiné à contourner la loi), le journal Le Père Peinard restant frappé d'interdiction. Cela lui vaut un séjour de quatre mois en prison pour un délit de presse. Malgré cela, le journal continue à sortir jusqu'en octobre 1896 et disparait avec la reparution du Père Peinard.
  • En 1926, la condamnation à mort de Sacco et Vanzetti est confirmée par la Cour suprême du Massachusetts.
  • En 1985, mort de Jean Dubuffet, peintre, sculpteur et plasticien français. Il est le premier théoricien d'un style d'art auquel il a donné le nom d'« art brut », des productions de marginaux ou de malades mentaux : peintures sculptures, calligraphies, dont il reconnaît s'être lui-même largement inspiré.
13
icône image Image externe
« Esprit(s) de Mai 68 - Prenez vos désirs pour des réalités », exposition BnF, 2008.
  • En 1912 à São Paulo (Brésil), ouverture d'une « École moderne » fonctionnant sur le principe d'enseignement rationaliste préconisé par le pédagogue libertaire espagnol Francisco Ferrer (fusillé en 1909). Quatre anarchistes sont à l'origine de cette expérience : Neno Vasco, Edgard Leuenroth, Oreste Ristori et Gigi Damiani.
  • En 1968, importante grève générale et manifestations ouvriers-enseignants-étudiants dans toute la France. Un million de personnes manifestent à Paris de la gare de l’Est à Denfert-Rochereau, les étudiants continuent jusqu’au Champ-de-Mars. La Sorbonne est ré-ouverte et occupée le lendemain. La cour d’appel remet en liberté provisoire les étudiants condamnés le 5 mai.
14
Une affiche de Mai 68
15
  • En 1871, la Commune de Paris lance un appel Aux grandes villes, qui s'achève par ces mots : « Si Paris succombait pour la liberté du monde, l'histoire vengeresse aurait le droit de dire que Paris a été égorgé parce que vous avez laissé s'accomplir l'assassinat ».
  • En 1912, à Nogent-sur-Marne, vers les 2 heures du matin, Octave Garnier et René Valet, derniers membres en liberté de la bande à Bonnot, succombent lors de l'assaut de leur pavillon.
  • En 1937, sortie à Barcelone du premier numéro du journal El Amigo del Pueblo Portavoz de los Amigos de Durruti, organe des Amis de Durruti.
  • En 1968 à Paris, le Théâtre de l'Odéon est occupé par des étudiants, à son fronton flottent un drapeau rouge, un drapeau noir ainsi qu'une banderole L'Odéon est ouvert, l'Odéon est libre, l'Odéon vous appartient.
16
17
Une affiche de Mai 68
18
  • En 1827, à Cincinnati, Josiah Warren (1798-1874) considéré comme le premier anarchiste individualiste américain, met en pratique ses idées économiques sur la valeur du travail. Il installe son premier magasin Time StoreCommerce Équitable : les articles y sont vendus à leur prix réel, en fonction du temps de travail qui à nécessité leurs réalisations et même leur vente. Il est le précurseur du Système d'échange local.
  • En 1874, naissance de Madeleine Pelletier, militante féministe et socialiste libertaire, première femme médecin diplômée en psychiatrie en France.
  • En 1968 en France, le général de Gaulle dénonce la « chienlit ». La grève s’étend, la paralysie économique gagne l'ensemble du pays : on compte entre 3 et 6 millions de grévistes.
19
La manchette du n°1 de L’Enragé en Mai 68.
20
21
Une affiche de Mai 68
  • En 1639, mort de Tommaso Campanella, philosophe, penseur utopiste et précurseur d'un communisme égalitaire.
  • En 1871, début de la Semaine sanglante qui met fin à la Commune de Paris. Les Versaillais, après s'être emparés des forts, entrent dans Paris par la porte Saint-Cloud. Une répression terrible commence. Les massacres et exécutions sommaires feront entre 20000 et 35000 morts.
  • En 1894, exécution d'Émile Henry.
  • En 1968 en France, Daniel Cohn-Bendit est interdit de séjour sur le territoire français. Forte extension du mouvement de grève : après le secteur des Postes et télécommunications, entrent en grève ceux de la chimie, du textile, les entreprises Peugeot, Michelin, Bréguet, Citroën, EDF et GDF, ainsi que la fonction publique et les grands magasins : on compte alors entre 8 et 10 millions de grévistes.
22
icône image Image externe
« Esprit(s) de Mai 68 - Prenez vos désirs pour des réalités », exposition BnF, 2008.
23
icône image Image externe
« Esprit(s) de Mai 68 - Prenez vos désirs pour des réalités », exposition BnF, 2008.
  • En 1885, à Bruxelles, sortie du premier numéro du journal bimensuel Ni dieu ni maître, « Organe communiste anarchiste ».
  • En 1906, mort de Henrik Ibsen, dramaturge norvégien qui se présente comme un « anarchiste aristocrate ».
  • En 1968 à Paris, de nouveaux affrontements ont lieu au Quartier latin, entre étudiants et CRS, ils ne se terminent qu'à trois heures du matin. Le pouvoir tente de museler les radios périphériques en interdisant les voitures émettrices et donc les reportages en direct.
24
icône image Image externe
« Esprit(s) de Mai 68 - Prenez vos désirs pour des réalités », exposition BnF, 2008.
  • En 1864, naissance de Zo d'Axa, individualiste libertaire, antimilitariste, pamphlétaire et journaliste satirique français, créateur du journal L’En-dehors et de La Feuille.
  • En 1871, fin de la Semaine sanglante de la Commune de Paris (1871).
  • En 1885, à Paris, au cimetière du Père-Lachaise, la manifestation anniversaire en souvenir de la Commune donne lieu à des affrontements avec la police, qui charge à la baïonnette dans le cimetière même, alors qu'à l'exterieur la cavalerie disperse les manifestants. Bilan de la journée : 40 blessés et 60 arrestations.
  • En Mai 68, à la frontière franco-allemande de Forbach (Moselle), l'étudiant Daniel Cohn-Bendit se voit notifié sont interdiction de séjour en France. D'importantes manifestations ont lieu dans toute la France alors que le pouvoir envisage de recourir à l'armée. À la gare de Lyon à Paris, la manifestation qui rassemble 30000 personnes, étudiants et travailleurs, se voit interdire l'accès à la place de la Bastille. Le cortège se scinde alors et un groupe se dirige vers la Bourse, qu'il commence à incendier. Dans le quartier latin des combats de rues avec les forces de l'ordre ont lieu et une nouvelle « nuit des barricades » commence, plus violente que la précédente. Plusieurs commissariats ou postes de police sont attaqués et un car de police incendié. À 3 heures du matin les autorités envoient des bulldozers pour dégager les barricades et en particulier les arbres abattus et les voitures renversées qui empêchent la progression des CRS. Un manifestant trouve la mort rue des Écoles, après avoir été atteint au cœur par un éclat de grenade. Des affrontements ont lieu également dans plusieurs villes de province, Bordeaux, Strasbourg, Nantes, Toulouse et Lyon où un commissaire de police est tué par un camion lancé par les manifestants et où l'on compte 46 hospitalisations (19 étudiants et 27 policiers).
25
26
Cadavres de Communards.
27
Cadavres de Communards.
  • En 1871, fin de la Commune de Paris (Semaine Sanglante). Des combats désespérés ont lieu à l'intérieur même du cimetière du Père-Lachaise. Les communards sont fusillés contre le mur qui prendra le nom de Mur des fédérés afin d'honorer leurs mémoires.
  • En 1942, mort de Pierre Ramus, activiste de l'anarchisme et du pacifisme. Il est considéré comme le représentant le plus important du mouvement libertaire en Autriche.
  • En 1968, signature des « Accords » de Grenelle entre les syndicats, le patronat et le gouvernement : augmentation du SMIG et des bas salaires, réduction progressive de la durée du travail en vue d’aboutir à la semaine de 40 heures, abaissement de l’âge de la retraite, reconnaissance de la section syndicale d’entreprise et augmentation des droits syndicaux. Georges Séguy, secrétaire général de la CGT, va aux usines Renault de Boulogne-Billancourt, présenter aux grévistes les résultats des négociations : les ouvriers votent la poursuite de la grève.
28
29
30
31