Ouvrir le menu principal

Scène du PopMart Tour à Belfast, en août 1997.

Le PopMart Tour est le nom de la tournée mondiale du groupe de rock U2 qui s'est déroulée du 25 avril 1997 à Las Vegas aux Etats-Unis au 21 mars 1998 à Johannesbourg en Afrique du Sud[1]. C'est le show de l'album Pop, de tendance électro, sorti un mois et demi auparavant. U2 donne 93 concerts devant trois millions de personnes[2] sur les six continents, une première dans son histoire[3]. C'est la société de consommation que raille U2 dans cette tournée[4]. Malgré des débuts difficiles[5], faute de temps pour bien répéter les chansons, le PopMart Tour reste l'entreprise la plus éblouissante au plan visuel de la carrière de U2 : brillante, enlevée et très kitsch, symbolisée par l'énorme citron boule à facettes[6].

La tournéeModifier

U2 annonce sa tournée par une conférence de presse à New York le 12 février 1997, dans un supermarché de la chaîne Kmart avant même d'avoir fini l'album. Pop sort à la hâte le 3 mars suivant, un mois et demi avant le premier concert à Las Vegas, sans que le groupe est assez répété[7]. C'est la seule et unique fois de sa carrière que U2 commet cette erreur.

Le gigantisme scénique de la tournée précédente Zoo TV est maintenu, mais le décor est plus minimaliste. La scène du PopMart Tour, considérée à l'époque comme la plus imposante du monde, est psychédélique[8]. Elle est constituée d'un écran géant et à l'arrière d'une grande arche jaune ressemblant au logo de McDonald's et des piques à apéritifs géantes censées tourner en dérision le sérieux du rock tout en se moquant du côté superficiel de la pop. Certains ont pensé que la tournée avait été sponsorisée par McDo. Par ailleurs, un citron géant - clin d'œil à la chanson Lemon du disque Zooropa - permet au groupe d'avancer de la grande scène à une autre plus modeste au centre du stade. Un escalier leur permet de descendre vers leur public et chanter immédiatement Discothèque. Enfin, l'ensemble du décor représente un chariot de supermarché géant.

C'est en fendant la foule comme le font des boxeurs, au son de Pop Muzik[9], un remix du groupe M de Robin Scott, que les Irlandais apparaissent dans les 93 concerts exclusivement en plein air. Puis, arrivé sur la scène, U2 enchaîne immédiatement par l'électro-rock Mofo, troisième piste de l'album. Sur les premiers concerts, le groupe eut du mal à convaincre avec de nouvelles compositions peu travaillées (le titre Do You Feel Loved fut même retiré dès le septième concert à Dallas tellement il passait mal en live[10]) et de nombreuses références au Pop art (Andy Warhol, Roy Lichtenstein, Keith Haring). De ce fait, en dépit de prestigieuses premières parties (Oasis, Rage Against the Machine), U2 eut du mal à remplir les stades, comme à Cologne où, d'après The Edge, sur les 60 000 personnes attendues, il n'y en avait que... 29 000 ![11]. Un véritable conseil de "guerre" fut même organisé après le concert du Parc des Princes le 6 septembre 1997, tant celui-ci avait été "raté" selon le groupe. Toutefois, le groupe retrouva ses marques par la suite, avec des concerts géants comme devant 150 000 personnes à l'aéroport de Reggio Emilia le 20 septembre 1997.

En parallèle, U2 retourna en studio et retravailla certains titres comme Staring at the Sun, qui fut désormais interprétée à la guitare sèche sur scène[12]. La suite de la tournée vit U2 retrouver en masse son public. Quatre concerts furent particulièrement réussis : celui de Sarajevo en hommage à cette ville martyre de la guerre dans l'ex-Yougoslavie en septembre 1997, le concert de Mexico en décembre de la même année (et ce, malgré les incidents provoqués à la fin du concert par les deux fils du président Zedillo[13]) qui fut filmé et vendu par la suite sous format VHS et DVD. Enfin, outre celui de Rio de Janeiro, citons celui de Santiago au Chili en février 1998 où Bono interpréta Mothers of the Disappeared en présence des femmes de disparues de la dictature de Pinochet. Le passage en Amérique Centrale et du Sud fut de toute évidence le meilleur souvenir de cette tournée. Bono allant jusqu'à dire : « si Tokyo fut l'épicentre de la tournée ZooTV, Rio a été celui de Pop avec des publics incroyables ». Ajoutons enfin que lors des concerts du groupe au Brésil, U2 distribua 50 000 préservatifs car le sida est là-bas un véritable fléau[14].

Mal commencée, la tournée PopMart se termina en beauté au printemps 1998. Un dernier petit concert avec le groupe nord irlandais Ash le 18 mai 1998 en Irlande, en liaison avec le processus de paix dans ce pays, mit fin aux tournées révolutionnaires et marathons de U2 depuis le Zoo TV Tour en 1992.

PopMart Tour vu par BonoModifier

Bono racontera au début des années 2000 sur la tournée PopMart : « Je ne me souviens pas vraiment comment nous avons eu l'idée d'emmener un supermarché sur la route. Mais je me souviens qu'à l'époque, çà nous a paru être une bonne idée »[15].

SetlistModifier

  1. Intro (Pop Muzik)
  2. Mofo
  3. I Will Follow
  4. Gone
  5. Even Better Than the Real Thing
  6. Last Night On Earth
  7. Until the End of the World
  8. New Year's Day
  9. Pride (In the Name of Love)
  10. I Still Haven't Found What I'm Looking For
  11. All I Want Is You
  12. Desire
  13. Staring at the Sun
  14. Sunday Bloody Sunday
  15. Bullet the Blue Sky
  16. Please
  17. Where the Streets Have No Name
  18. Lemon (taped mix)
  19. Discothèque
  20. If You Wear That Velvet Dress
  21. With or Without You
  22. Hold Me, Thrill Me, Kiss Me, Kill Me
  23. Mysterious Ways
  24. One
  25. Wake Up Dead Man

Dates et lieux des concertsModifier

Date Ville Pays Lieu
Amérique du Nord
Las Vegas   États-Unis Sam Boyd Stadium
San Diego   États-Unis Jack Murphy Stadium
Denver   États-Unis Mile High Stadium
Salt Lake City   États-Unis Rice Stadium
Eugene   États-Unis Autzen Stadium
Tempe   États-Unis Sun Devil Stadium
Dallas   États-Unis Cotton Bowl
Memphis   États-Unis Liberty Bowl
Clemson   États-Unis Death Valley Stadium
Kansas City   États-Unis Arrowhead Stadium
Pittsburgh   États-Unis Three Rivers Stadium
Columbus   États-Unis Ohio Stadium
Washington   États-Unis Robert F. Kennedy Stadium
East Rutherford   États-Unis Giants Stadium
East Rutherford   États-Unis Giants Stadium
East Rutherford   États-Unis Giants Stadium
Randall's Island   États-Unis Tibet Freedom Festival
Philadelphie   États-Unis Franklin Field
Winnipeg   États-Unis Winnipeg Stadium
Edmonton   Canada Stade du Commonwealth
Edmonton   Canada Stade du Commonwealth
Oakland   États-Unis Alameda County Stadium
Oakland   États-Unis Alameda County Stadium
Los Angeles   États-Unis Los Angeles Coliseum
Madison   États-Unis Camp Randall Stadium
Chicago   États-Unis Soldier Field
Chicago   États-Unis Soldier Field
Chicago   États-Unis Soldier Field
Foxboro   États-Unis Foxboro Stadium
Foxboro   États-Unis Foxboro Stadium
Europe
Date Ville Pays Lieu
Rotterdam   Pays-Bas Feyenoord Stadion
Rotterdam   Pays-Bas Feyenoord Stadion
Werchter   Belgique Festival Grounds
Cologne   Allemagne Butzweiler Hof
Leipzig   Allemagne Festwiese
Mannheim   Allemagne Maimarktgelaende
Göteborg   Suède Ullevi
Copenhague   Danemark Parken
Oslo   Norvège Valle Hovin Stadion
Helsinki   Finlande Stade Olympique
Varsovie   Pologne Horse Track
Prague   République tchèque Strahov Stadium
Vienne   Autriche Airfield
Nuremberg   Allemagne Zeppelinfeld
Hanovre   Allemagne Expo
Londres   Royaume-Uni Wembley Stadium
Londres   Royaume-Uni Wembley Stadium
Belfast   Royaume-Uni Botanic Gardens
Leeds   Royaume-Uni Roundhay Park
Dublin   Irlande Lansdowne Road
Dublin   Irlande Lansdowne Road
Édimbourg   Royaume-Uni Murrayfield Stadium
Paris   France Parc des Princes
Madrid   Espagne Stade Vicente Calderón
Lisbonne   Portugal Stade Stade Jose AlvaladeAlvalade
Barcelone   Espagne Stade olympique de Montjuic
Montpellier   France Espace Grammont
Rome   Italie Aerporte Del Urbe
Reggio Emilia   Italie Festival Site
Sarajevo   Bosnie-Herzégovine Kosevo Stadium
Thessalonique   Grèce Harbour Yard
Tel Aviv   Israël Ramat Gan Stadium
Amérique du Nord
Date Ville Pays Lieu
Toronto   Canada Skydome
Toronto   Canada Skydome
Minneapolis   États-Unis Hubert H. Humphrey Metrodome
Pontiac   États-Unis Pontiac Silverdome
Montréal   Canada Stade olympique
Saint-Louis   États-Unis Trans World Dome
Tampa   États-Unis Houlihan's Stadium
Jacksonville   États-Unis Municipal Stadium
Miami   États-Unis Pro Player Stadium
La Nouvelle-Orléans   États-Unis Louisiana Superdome
Atlanta   États-Unis Georgia Dome
Houston   États-Unis Houston Astrodome
Mexico   Mexique Autodromo Hermanos Rodriguez
Mexico   Mexique Autodromo Hermanos Rodriguez
Vancouver   Canada B.C. Place Stadium
Seattle   États-Unis Kingdome
Reste du monde
Date Ville Pays Lieu
Rio de Janeiro   Brésil Nelson Piquet Autodrome
São Paulo   Brésil Morumbi
São Paulo   Brésil Morumbi
Buenos Aires   Argentine Stade Monumental
Buenos Aires   Argentine Stade Monumental
Buenos Aires   Argentine Stade Monumental
Santiago   Chili Estadio Nacional
Perth   Australie Burswood Dome
Melbourne   Australie Waverley Park
Brisbane   Australie ANZ Stadium
Sydney   Australie Sydney Football Stadium
Tokyo   Japon Tokyo Dome
Osaka   Japon Osaka Dome
Le Cap   Afrique du Sud Greenpoint Stadium
Johannesburg   Afrique du Sud Johannesburg Stadium

VHS et DVD : PopMart : Live from MexicoModifier

Publié en VHS en novembre 1998 et réédité en DVD en septembre 2007, c'est un méga-concert de deux heures et 25 titres donné à Mexico avec écrans géants, costumes de scène bariolés, fumée, projections et tout le tremblement. Comme à chaque fois que Bono & Co grimpent sur scène, la set-list fait la part belle aux classiques un peu relookés (beaucoup de séquences et de bidouilles sur bandes), mais propose également quelques chansons de Pop. La réalisation du film de ce show, irréprochable, le rapproche toutefois d'avantage d'un spectacle de variété que d'un concert rock[16].

Notes et référencesModifier

  1. « Set List - Johannesbourg », sur u2achtung.com (consulté le 18 avril 2019)
  2. U2 by U2, U2 with Neil McCormick, chapitre "Some days are better than others", propos d'Adam Clayton sur la tournée Pop, page 283, editions au diable Vauvert, 2006
  3. https://www.u2achtung.com/pages/concerts/concerts.php?tour=10
  4. https://www.lepoint.fr/culture/u2-25-ans-de-shows-toujours-plus-geants-et-innovants-07-09-2018-2249420_3.php
  5. Hubert Allin, Petit dico de U2, texte PopMart Tour, passage : « le groupe est très critiqué à ce moment-là par certains médias, notamment par son entrée en scène [...] », page 90, éditions du Rocher, août 2010
  6. U2, l'histoire complète, collection Rock & Folk, en collaboration avec Uncut, Miscellanées, collectors, raretés, souvenirs et vidéos de U2, PopMart, par Mark Bentley, page 142
  7. (en) [vidéo] U2 - Las Vegas, USA 25-April-1997 (Full Concert HD Enhanced Audio) sur YouTube
  8. Les Inrockuptibles 2 avec RTL2, Emmanuelle Delsol, « Les concerts », dans U2 40 ans au sommet, page 87, 2017
  9. (en) [vidéo] U2 - PoPmuzik+MoFo(PoPmart.Live from Mexico City.1997.) sur YouTube
  10. « Set List - Dallas », sur u2achtung.com (consulté le 18 avril 2019)
  11. U2 by U2, chapitre : Some Days Are Better Than Others, page 277, déclaration de The Edge sur les concerts décevants de Tampa en Floride (le pire selon lui) et de Cologne, 2006, aux editions "Diable Vauvert"
  12. (en) [vidéo] U2 - Staring at the sun (Live in Mexico 1997) sur YouTube
  13. https://www.agoravox.fr/culture-loisirs/people/article/u2-et-le-mexique-17427)
  14. Stan Cuesta, U2, Passengers-Pop (1994-1998), chapitre 9, page 64, Librio musique, juin 2003
  15. Stan Cuesta, U2, Passengers-Pop (1994-1998), chapitre 9, page 64, Librio musique, juin 2003
  16. https://www.fnac.com/a1977924/PopMart-Live-from-Mexico-Edition-super-jewel-box-DVD-Zone-2

Articles connexesModifier