Les pontons de Chatham sont des prisons situées dans la baie devant la ville de Chatham dans le Kent au Royaume-Uni. Les pontons sont d'anciens navires de guerre qui ne peuvent plus prendre la mer et qui sont ancrés afin de servir de prison[1].

Le maréchal de camp Pillet, qui séjourna dans ces pontons, les décrits comme hautement insalubres : de petites tailles, avec des nombreux hommes entassés et peu d'ouverture pour faire circuler l'oxygène[2].

SourcesModifier

RéférencesModifier

  1. Panckoucke 1820, p. 271
  2. Panckoucke 1820, p. 271-272

BibliographieModifier

  • Charles-Louis-Fleury Panckoucke, Dictionnaire des sciences médicales, Paris, , 606 p. (lire en ligne)

Article connexeModifier