Ouvrir le menu principal

Pontoise-lès-Noyon

commune française du département de l'Oise
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pontoise, Pontois et Noyon.

Pontoise-lès-Noyon
Pontoise-lès-Noyon
L'église.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Oise
Arrondissement Compiègne
Canton Noyon
Intercommunalité Communauté de communes du Pays Noyonnais
Maire
Mandat
Jacques Soufflet
2014-2020
Code postal 60400
Code commune 60507
Démographie
Gentilé Pontoisiens, Pontoisiennes
Population
municipale
463 hab. (2016 en diminution de 2,94 % par rapport à 2011)
Densité 70 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 33′ 12″ nord, 3° 02′ 58″ est
Altitude Min. 37 m
Max. 59 m
Superficie 6,58 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Oise

Voir sur la carte administrative de l'Oise
City locator 14.svg
Pontoise-lès-Noyon

Géolocalisation sur la carte : Oise

Voir sur la carte topographique de l'Oise
City locator 14.svg
Pontoise-lès-Noyon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Pontoise-lès-Noyon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Pontoise-lès-Noyon

Pontoise-lès-Noyon est une commune française située dans le département de l'Oise, en région Hauts-de-France.

GéographieModifier

Pontoise-lès-Noyon est un village-rue situé sur la rive gauche de l'Oise. La plupart des constructions sont étalées le long de la D934 qui va de Noyon à Soissons. Un ruisseau, le Ru de Belle Fontaine, sur lequel existait un moulin à eau en 1750, traverse la village du sud-est au nord-ouest. Le hameau de Couarcy se trouve au sud-ouest, également sur la rive gauche de l'Oise.

Communes limitrophesModifier

  Noyon Morlincourt Varesnes  
Sempigny N Cuts
O    Pontoise-lès-Noyon    E
S
Carlepont Caisnes
 
Le pont sur l'Oise à l'entrée du village.

ToponymieModifier

Pontoise signifie tout simplement pont-sur-l'Oise. l'ajout de -lès-Noyon est apparu au début du XVIIIè puis le nom est redevenu Noyon et c'est en 1884 que le conseil municipal a demandé, pour différencier le village de la ville de Pontoise située à 200 km en aval, de revenir au nom de Pontoise-lès-Noyon [1].

HistoireModifier

 
Carte de Cassini du secteur (vers 1750).

Déjà à l'époque gallo-romaine, le village situé sur la voie romaine de Samarobriva (Amiens) à Suessionum (Soissons) est mentionné sous le nom de Pons-Lsarœ (Pont-sur-l'Oise) [2]. Le pont probablement en pierre qui permettait à cette important voie de communication de franchir la rivière fut détruit et c'est un bac qui permettait de traverser l'Oise. En 1481, c'est l'évêque de Noyon qui percevait les droits de péage. Les habitants des villages alentour, comme la Rüe d'Orone, le Marché aux pourceaux, la Rüe la Vacquerie, Morlancourt, Pontoise, Cearcy..., étaient exemptés de péage moyennant chaque année une somme de deux deniers parisis ou un pain. En 1724, le tarif du péage était fixé avec beaucoup de précision: trois deniers par personne à pied, neuf par personne à cheval, six deniers par cheval, mulet ou âne chargé, trois deniers par bœuf ou vache, deux deniers par mouton, un denier par cochon [3]. Le village a beaucoup souffert des crues de l'Oise, notamment en 1658. Sur les murs de l'église, on pouvait lire les inscriptions suivantes :En 1726, grand débordement. en 1818, la rivière a débordé le 6 août et le 7septembre [4].

Première Guerre MondialeModifier

Dès le début du mois de septembre 1914, le village, comme toute la région, est occupé par l'armée allemande et restera loin du front qui se stabilisera à une vingtaine de kilomètres à sud-ouest vers Lassigny et Ribécourt-Dreslincourt jusqu'au début de 1917. Pendant 30 mois les habitants vivront sous le joug des occupants qui réquisitionnent des pièces dans les habitations, le matériel, la nourriture et obligent hommes et femmes à travailler dans les champs pour nourrir les soldats du front. En février 1917, lors du retrait des Allemands sur la ligne Hindenburg,le village est évacué par l'ennemi [5]. Contrairement à d'autres villages des environs qui ont été systématiquement détruits, Pontoise subit peu de dégradations: les ennemis se sont contentés de saccager l'église sans la détruire [6]. Le secteur passe sous contrôle allié et sera de nouveau repris par l'ennemi lors de l'offensive du printemps de mars 1918. C'est au cours de cette période que les bombardements feront de nombreux dégâts à la mairie, à l'église et aux habitations. Le pont sur l'Oise sera égalemnet dynamité. Ce n'est que début octobre 1918 que le secteur sera définitivement repris. Après l'Armistice, peu à peu les habitants revinrent s'installer à Pontoise. Pour eux commença une longue période de plus de dix ans de reconstruction des habitations (maisons provisoires), des fermes, des bâtiments publics, des routes.

Politique et administrationModifier

 
La mairie.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001[7] 2014[7] Stéphane Ziéba    
2014[8] En cours
(au 22 septembre 2014)
Jacques Soufflet   Retraité

DémographieModifier

Évolution démographiqueModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[10].

En 2016, la commune comptait 463 habitants[Note 1], en diminution de 2,94 % par rapport à 2011 (Oise : +2,22 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
527579589577603580578555535
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
514494470419390342352322337
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
340340302274260248249248296
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
305293310368444438466470474
2013 2016 - - - - - - -
473463-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[11] puis Insee à partir de 2006[12].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Pyramide des âgesModifier

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (17,3 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (17,5 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (51,5 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 48,5 % d’hommes (0 à 14 ans = 21,7 %, 15 à 29 ans = 13,9 %, 30 à 44 ans = 20,4 %, 45 à 59 ans = 26,5 %, plus de 60 ans = 17,4 %) ;
  • 51,5 % de femmes (0 à 14 ans = 20,9 %, 15 à 29 ans = 17,2 %, 30 à 44 ans = 23 %, 45 à 59 ans = 21,7 %, plus de 60 ans = 17,2 %).
Pyramide des âges à Pontoise-lès-Noyon en 2007 en pourcentage[13]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,0 
90  ans ou +
0,4 
4,8 
75 à 89 ans
7,4 
12,6 
60 à 74 ans
9,4 
26,5 
45 à 59 ans
21,7 
20,4 
30 à 44 ans
23,0 
13,9 
15 à 29 ans
17,2 
21,7 
0 à 14 ans
20,9 
Pyramide des âges du département de l'Oise en 2007 en pourcentage[14]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90  ans ou +
0,8 
4,5 
75 à 89 ans
7,1 
11,0 
60 à 74 ans
11,5 
21,1 
45 à 59 ans
20,7 
22,0 
30 à 44 ans
21,6 
20,0 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
19,9 

Lieux et monumentsModifier

  • Le clocher de l'église a la particularité d'être muni (sur deux de ses faces) d'un cadran d'horloge surdimensionné par rapport à la tradition et surmontant la date de 1924, gravée en saillie dans un cartouche. Chaque angle de la face antérieure de l'édifice est décoré par un ange debout et tenant un livre, encadrant cette date. Dessous, le haut du portail est en demi-cercle et orné de la mention « Venite adoremus ».

GaleriesModifier

Cartes postales antérieure à 1914Modifier

Cartes postales d'après 1914Modifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la communeModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier