Ouvrir le menu principal

Pontcarré

commune française du département de Seine-et-Marne
Page d'aide sur l'homonymie Pour la famille noble, voir Camus de Pontcarré.

Pontcarré
Pontcarré
La rue principale.
Blason de Pontcarré
Blason
Pontcarré
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Seine-et-Marne
(Melun)
Arrondissement Provins
Canton Ozoir-la-Ferrière
Intercommunalité CA de Marne et Gondoire
Maire
Mandat
Tony Salvaggio
2014-2020
Code postal 77135
Code commune 77374
Démographie
Gentilé Pontcarréens
Population
municipale
2 222 hab. (2016 en augmentation de 10,33 % par rapport à 2011)
Densité 235 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 48′ 00″ nord, 2° 42′ 19″ est
Altitude Min. 111 m
Max. 119 m
Superficie 9,46 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Île-de-France

Voir sur la carte administrative d'Île-de-France
City locator 14.svg
Pontcarré

Géolocalisation sur la carte : Seine-et-Marne

Voir sur la carte topographique de Seine-et-Marne
City locator 14.svg
Pontcarré

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Pontcarré

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Pontcarré
Liens
Site web mairiepontcarre.net

Pontcarré (prononcé [pɔ̃.ka.ʁe]) est une commune française située dans le département de Seine-et-Marne en région Île-de-France.

Ses habitants sont appelés les Pontcarréens.

GéographieModifier

LocalisationModifier

Pontcarré est située à 31 km à l'est de Paris, et à 11 km au sud de Lagny-sur-Marne sur le plateau de la Brie.

Communes limitrophesModifier

Géologie et reliefModifier

La commune est classée en zone de sismicité 1, correspondant à une sismicité très faible[1].

HydrographieModifier

Le système hydrographique de la commune se compose de trois cours d'eau référencés :

  • le Morbras, long de 17,3 km [2], affluent de la Marne, prend sa source dans la commune ;
    • le canal 01 de la Commune de Pontcarré, long de 2,2 km[3], conflue avec le Morbras ;
      • le canal 02 de la Commune de Pontcarré, long de 2,6 km[4], conflue avec le canal 01 de la Commune de Pontcarré.

La longueur linéaire globale des cours d'eau sur la commune est de 3,99 km[5].

Voies de communications et transportsModifier

Voies routières
Transports en commun

La commune est desservie par les lignes d'autobus et autocars suivantes :

UrbanismeModifier

Lieux-dits, écarts et quartiersModifier

La commune compte 52 lieux-dits administratifs répertoriés[6] dont les plus importants sont La Bretèche et Le Palais.

Occupation des solsModifier

Le territoire de la commune se compose de 77 % de forêts, 9,5 % de milieux à végétation arbusive et/ou herbacée, 7,9 % de zones urbanisées, 4,1 % de terres arables, 1,4 % de zones agricoles hétérogènes et 0,5 % d’espaces verts artificialisés non agricoles[5].

LogementModifier

En 2013, le nombre total de logements dans la commune était de 846 (dont 72,6 % de maisons et 27,3 % d’appartements).

Parmi ces logements, 94,1 % étaient des résidences principales, 0,2 % des résidences secondaires et 5,7 % des logements vacants.

La part des ménages propriétaires de leur résidence principale s’élevait à 82,3 %[7].

ToponymieModifier

Le nom de la localité est mentionné sous les formes Potus Quadratus vers 1500[8] ; Pons Quadratus en 1520[8].

Du latin Potus Quadratus, « Pont Carré », qui indique la forme d'un pont en pierre de taille, ou plus vraisemblablement de Potus Quadratus[Note 1], nom du constructeur de ce pont vers 1500 (ou de Pons Quadratus vers 1520)[9],[10],[11]. Ce pont est en pierre de taille enjambant le Morbras[12].

HistoireModifier

Le 28 mars 1762, Louis Charles de Bourbon(-Maine), duc d'Aumale, échangea avec Louis XV la principauté de Dombes contre le duché de Gisors et les terres de Gretz-Armainvilliers et de Pontcarré. Son héritage passa à la branche collatérale des Bourbon-Penthièvre, puis aux Orléans (Louise Marie de Bourbon-Penthièvre, Madame Égalité, en apportant l'héritage).

La commune fut rattachée à Roissy-en-Brie de 1810 à 1829[13].

Politique et administrationModifier

Rattachements administratifs et électorauxModifier

La commune était intégrée depuis 1994 à l'arrondissement de Torcy, qui avait succédé à l'arrondissement de Noisiel du département de Seine-et-Marne.

Afin de faire coïncider les limites d'arrondissement et celles des intercommunalités, elle intègre le l'arrondissement de Provins[14].

Pour l'élection des députés, elle fait partie depuis 1988 de la huitième circonscription de Seine-et-Marne.

Elle faisait partie de 1793 à 1975 du canton de Tournan-en-Brie, année où elle intègre le canton de Roissy-en-Brie[13]. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, la commune est désormais rattachée au canton d'Ozoir-la-Ferrière.

IntercommunalitéModifier

 
Panneau d'entrée, à l'époque de la Brie Boisée.

La commune était membre du district de la Brie Boisée créé le , et qui s'est transformé en communauté de communes sous le nom de communauté de communes de la Brie boisée.

Dans le cadre des dispositions de la loi portant nouvelle organisation territoriale de la République (Loi NOTRe) du 7 août 2015, qui prévoit que les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre doivent avoir un minimum de 15 000 habitants (et 5 000 habitants en zone de montagnes), la Brie boisée, la communauté de communes du Val Bréon et la communauté de communes les Sources de l'Yerres, auxquelles s'est rajouté la commune de Courtomer, ont du fusionner pour former, le , la communauté de communes du Val Briard[15], malgré l'opposition de la Brie boisée, en raison notamment de rapports difficiles avec Jean-Jacques Barbaux (LR), président du Val Bréon et du Conseil départemental[16].

Pontcarré étant insatisfait de ce rattachement imposé[17] a obtenu d'intégrer, le , la communauté d'agglomération Marne et Gondoire[18],[19].

Tendances politiques et résultatsModifier

Liste des mairesModifier

 
La mairie.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1965 mars 1971 Jacques Lavergne    
mars 1971 mars 1977 Roger Grelier    
mars 1977 mars 1983 Guy Chiche    
mars 1983 mars 2001 Norbert Alise PS Agent fédéral Fédération Léo-Lagrange
mars 2001 En cours
(au 10 juillet 2017)
Tony Salvaggio PS Responsable développement des ventes
2e vice-président de la CC de la Brie Boisée (? → 2016)
Réélu pour le mandat 2014-2020[21]
Les données manquantes sont à compléter.

Politique de développement durableModifier

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[22]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[23].

En 2016, la commune comptait 2 222 habitants[Note 2], en augmentation de 10,33 % par rapport à 2011 (Seine-et-Marne : +4,43 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1831 1836 1841 1846 1851 1856
300348366372377366416449509
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
589591502509529555578606639
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
622526364416400368374404468
1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015 2016
5841 1661 6481 7481 8162 0242 0012 1402 222
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[13] puis Insee à partir de 2006[24].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

EnseignementModifier

Pontcarré possède une école publique, l'école Louis-Mazet, composée d'une école maternelle et d'une école primaire.

Les collégiens de Pontcarré sont scolarisés au collège Eugène-Delacroix de Roissy-en-Brie, et les lycéens au lycée Charles-le-Chauve de Roissy-en-Brie.


ÉconomieModifier

Revenus de la population et fiscalitéModifier

Le nombre de ménages fiscaux en 2013 était de 789 et la médiane du revenu disponible par unité de consommation de 25 612 €[7].

EmploiModifier

En 2014, le nombre total d’emploi au lieu de travail était de 415.

Le taux d’activité de la population âgée de 15 à 64 ans s'élevait à 80,2 % contre un taux de chômage de 6,3 % [7].

Entreprises et commercesModifier

En 2015, le nombre d’établissements actifs était de 166 dont 1 dans l’agriculture-sylviculture-pêche, 13 dans l'industrie, 28 dans la construction, 109 dans le commerce-transports-services divers et 15 étaient relatifs au secteur administratif.

Cette même année, 22 entreprises ont été créées, dont 19 par des auto-entrepreneurs[7].

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

 
La « ferme de Pontcarré ».
 
L'église Saint-Roch.
  • L'église Saint-Roch, XVIIe siècle.
  • La ferme de Pontcarré et son pigeonnier, XIXe siècle
Bâtiments construits par les Rothschild occupant l'emplacement de l'ancienne basse-cour du château féodal disparu.

Personnalités liées à la communeModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. D‘après l‘abbé Lebeuf, il s‘agirait d‘un nommé Carré qui le fit construire.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. « Plan séisme consulté le 2 mars 2017 »
  2. Sandre, « Fiche cours d'eau - Le Morbras (F6645000) »
  3. Sandre, « canal 01 de la Commune de Pontcarré »
  4. Sandre, « canal 02 de la Commune de Pontcarré »
  5. a et b 77374 Site SIGES – Seine-Normandie (Système d’information pour la gestion des eaux souterraines en Seine-Normandie), consulté le 22 janvier 2019 Erreur de référence : Balise <ref> non valide ; le nom « siges » est défini plusieurs fois avec des contenus différents
  6. Site territoires-fr.fr consulté le 6 juin 2018 sous le code commune 77374
  7. a b c et d Statistiques officielles de l’INSEE (version nov 2016).
  8. a et b Lebeuf, Hist. diocèse de Paris, IV, p. 504.
  9. Dictionnaire topographique de la France
  10. Histoire topographique, politique, physique et statistique du département de Seine-et-Marne, Volume 1, par le docteur Félix Pascal
  11. / Dictionnaire topographique du département de Seine-et-Marne, page 238
  12. Pierre Miquel - 2016 - Petite Histoire des noms de lieux, villages et villes de France.
  13. a b et c Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  14. « Arrêté du 30 décembre 2016 du préfet de la région d'Île-de-France portant modification des limites territoriales des arrondissements du département de Seine-et-Marne », Recueil des actes administratifs de la préfecture d'Île-de-France, no spécial IDF-001-2017-01,‎ , p. 11-23 (lire en ligne [PDF], consulté le 21 août 2018).
  15. « Arrêté préfectoral du 23 décembre 2016 portant création d’une communauté de communes issue de la fusion des communautés de communes « Brie Boisée », « Val Bréon », « Sources de l’Yerres » et extension à la commune de Courtomer », Recueil des actes administratifs de la préfecture de Seine-et-Marne, no 264,‎ , p. 162-168 (lire en ligne [PDF], consulté le 27 février 2018).
  16. Sébastien Blondé (avec S.R.), « La Brie Boisée se dissout pour ne pas rejoindre Val Bréon et Sources de l’Yerres », Le Parisien, édition de Seine-et-Marne,‎ (lire en ligne).
  17. Marion Kremp, « Marne-et-Gondoire favorable à l’intégration de Ferrière et Pontcarré », Le Parisien, édition de Seine-et-Marne,‎ (lire en ligne, consulté le 31 mars 2018) « Bordées par l’autoroute A4, nichées entre Collégien et Bussy-Saint-Georges, Ferrière-en-Brie et Pontcarré « sont complémentaires de la communauté d’agglomération Marne-et-Gondoire », souligne le directeur de cabinet Pierre Tebaldini : « Il y a une vraie cohérence de territoire, en termes de géographie mais aussi de projets. Nos zones d’activités se complètent plutôt que d’être en concurrence. Nous travaillons ensemble avec Epamarne. Nous partageons le même syndicat et les habitants du secteur utilisent déjà les services de Marne-et-Gondoire comme le conservatoire de musique, par exemple ».
  18. « Arrêté préfectoral du 3 juillet 2017 emportant le retrait des communes de Ferrières-en-Brie et Pontcarré de la communauté de communes du Val Briard et leur adhésion à la communauté d’agglomération de Marne et Gondoire », Recueil des actes administratifs de la préfecture de Seine-et-Marne, no 341 partie 2,‎ , p. 357-360 (lire en ligne [PDF], consulté le 31 mars 2018).
  19. A. M., « Marne-et-Gondoire rejointe par Ferrières-en-Brie et Pontcarré », Le Parisien, édition de Seine-et-Marne,‎ (lire en ligne, consulté le 1er avril 2018).
  20. Résultats de l’élection présidentielle 2017 sur le site du ministère de l’Intérieur
  21. « Pontcarré : Salvaggio (PS) rêve d'un troisième mandat », Le Parisien, édition de Seine-et-Marne,‎ (lire en ligne, consulté le 1er avril 2018).
  22. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  23. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  24. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.