Ouvrir le menu principal

Pont mycénien de Kazarma

Pont mycénien de Kazarma
Image illustrative de l’article Pont mycénien de Kazarma
Géographie
Pays Grèce
Région Argolide
Commune Nauplie
Coordonnées géographiques 37° 35′ 44″ N, 22° 56′ 21″ E
Fonction
Fonction pont routier
Caractéristiques techniques
Type Pont en arc à encorbellement
Longueur 22 m
Largeur m
Hauteur 5,60 m
Matériau(x) appareil cyclopéen
Construction
Construction vers -1300

Géolocalisation sur la carte : Grèce

(Voir situation sur carte : Grèce)
Pont mycénien de Kazarma

Le pont mycénien de Kazarma est situé en Argolide, dans le Péloponnèse, Grèce, sur la route qui relie Mycènes et Tirynthe à Épidaure. Il est visible à quelques dizaines de mètres au nord de la route moderne, à hauteur du kilomètre 15. Il est toujours en service et sert encore aujourd'hui à la circulation locale et agricole.

Trois ponts mycéniensModifier

Partant de Nauplie, trois ponts mycéniens sont encore conservés sur cette route : depuis une hauteur, un premier pont permet d'apprécier pleinement la largeur de la route mycénienne, qui pouvait facilement livrer passage aux chars de guerre de l'époque ; le second, beaucoup plus connu, est le pont de Kazarma ; le troisième pont, situé près du village d'Arkadikó, est en très mauvais état.

HistoriqueModifier

 
Autre pont mycénien, sur la même route, plus près de Nauplie.

Ces ponts furent probablement construits vers -1300, à l'époque mycénienne (Âge du bronze), et plus précisément, de l'helladique IIIb (env. -1340/-1200). La route reliait les grandes cités mycéniennes de Mycènes, Argos et Tirynthe au port de Paleá Epídavros.

DescriptionModifier

Les trois ponts, de technique semblable, sont constitués d'une voûte en encorbellement de gros blocs calcaires en appareil cyclopéen empilés sans aucun liant, tout à fait caractéristiques des constructions mycéniennes, telles qu'on peut encore les voir à Mycènes, Tirynthe, Gla et autres forteresses contemporaines. Ces ponts figurent donc parmi les plus anciens connus au monde.

BibliographieModifier

  • (en) R. Hope Simpson et D.K. Hagel, « Mycenean Fortifications, Highways, Dams and Canals. », in Paul Aströms Förlag, Studies in Mediterranean Archaeology, Vol. CXXXIII, Sävedalen 2006, (ISBN 91-7081-212-8).
  • (en) R. Hope Simpson, « The Mycenaean Highways », Classical Views, XLII, n.s. 17, 1998, 239-260

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :