Pont du Châtelet (Fouillouse)

pont français

Pont du Châtelet
Image illustrative de l’article Pont du Châtelet (Fouillouse)
Géographie
Pays France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Alpes-de-Haute-Provence
Commune Saint-Paul-sur-Ubaye
Coordonnées géographiques 44° 32′ 11″ N, 6° 47′ 09″ E
Fonction
Franchit Ubaye
Fonction Pont-route
Caractéristiques techniques
Type Pont en arc
Longueur 27 m
Portée principale 18 m
Largeur m
Hauteur libre 108 m
Matériau(x) Pierres de taille
Construction
Mise en service 1888
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Pont du Châtelet
Géolocalisation sur la carte : Alpes-de-Haute-Provence
(Voir situation sur carte : Alpes-de-Haute-Provence)
Pont du Châtelet
Géolocalisation sur la carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur
(Voir situation sur carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur)
Pont du Châtelet

Le pont du Châtelet est un élément du seul accès carrossable du hameau de Fouillouse. Il est à largeur de voie unique de 3m, situé sur la commune de Saint-Paul-sur-Ubaye. Malgré son arche unique de pierres, il semble comme posé au sommet d'une gorge étroite de 27 mètres, très profonde, car il surplombe la rivière Ubaye de 108 mètres. Autant l'écrin montagneux, la roche aux tons ocre-gris, l'étroitesse, comme l'enchainement immédiat avec un petit tunnel de roche à voie unique, rendent le site vraiment marquant. L'unique possibilité d'accès piéton et muletier prit fin en 1888 avec la mise en service de cette route pour le tout premier carrossage.

Histoire modifier

Avant la construction du pont, l'accès à Fouillouse se faisait par un chemin franchissant l'Ubaye à Grande Serenne (partie supérieure de Serennes).

Pour faciliter l'accès permanent au hameau, un projet de tracé d'une nouvelle route avec franchissement de l'Ubaye par un pont au verrou de Châtelet est proposé le . Le conseil municipal approuve ce projet en 1878 mais en retenant une solution de pont en bois, moins onéreux. Finalement, après avoir étudié la solution d'un pont en bois, le conseil municipal prend la décision le de construire un pont en maçonnerie, plus durable.

Après avoir obtenu l'accord des autorités militaires pour cette voie stratégique, le préfet donne son accord au projet le . Le pont est terminé en 1882. Deux ans plus tard, le percement d'un tunnel de 28 mètres de long est terminé et la nouvelle liaison avec lui. La route donnant l'accès à Fouillouse n'est carrossable qu'en 1888. Le pont a été miné en 1944. Seule la chaussée a été détruite, l'arche ayant résisté. Le pont a été restauré en 1945. Une photo de ce chantier de restauration est page 6 fascicule Église de Fouillouse [1].

On peut admirer le site à partir d'un point de vue sur la route allant de Serennes à Maurin.

Notes et références modifier

  1. 2008 Sabença (ISBN 2-90810351-6)
 
Pont du Châtelet

Voir aussi modifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes modifier