Pont de la Musique-Armando Trovajoli

pont situé en Italie

Le pont de la Musique - Armando Trovajoli est un pont de Rome sur le Tibre situé entre les districts De Vittoria et de Flaminio. Suspendu entre le quai Flaminio et celui de Cadorna, le pont relie l'auditorium Parco della Musica, le parc de la villa Glori, le musée MAXXI et le teatro Olimpico avec le complexe sportif du Foro Italico, les espaces verts du Monte Mario[1], le musée du Génie et l'auditorium de la Rai.

Pont de la Musique-Armando Trovajoli
Image dans Infobox.
Présentation
Type
Longueur
190 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Franchit
Patrimonialité
Bien culturel italien (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Adresse
Coordonnées

Fait d'acier et de béton armé, il est réservé à l'usage des vélos et des piétons, ainsi qu'aux transports publics; Il a ouvert en mai 2011 sous le nom de pont de la Musique[2], puis deux ans plus tard a été dédié à la mémoire du compositeur Armando Trovajoli, prenant son nom actuel[3].

Notes historiquesModifier

Bien que la création d'un pont ait déjà été prévu dans le plan d'urbanisme de la Capitale de 1929, c'est seulement soixante-dix ans plus tard, que le projet voit le jour.

La réalisation de l'ouvrage a été exécutée par la société Mattioli[4], pour un coût total d'environ huit millions d'euros.

L'œuvre a été conçue dès l'origine pour l'usage exclusif des piétons, et plus tard a été modifiée de façon à permettre le transit, le vélo et les transports publics écologiques, tram et bus électrique.

La construction a débuté en 2008 et pris fin en 2011. L'inauguration, initialement prévue pour le , 2764e anniversaire de la Naissance de Rome, a été reportée au de l'année suivante[5].

À la suite de la disparition du compositeur romain Armando Trovajoli en , le de la même année, son nom a été ajouté au nom du pont, qui a pris sa dénomination actuelle.

DescriptionModifier

Le pont, de style contemporain, allie à la construction différents matériaux tels que l'acier, le béton armé[6], le ciment et le bois. Il se présente avec une structure en arc, long de 190 m, qui atteint une largeur maximale de 22 m dans la zone centrale, et 14 m sur les deux extrémités.

La principale caractéristique architecturale de l'ouvrage est la présence des deux grandes arches rabaissées en acier, légèrement inclinées vers l'extérieur – qui entourent et soutiennent le tablier du pont. Cette solution permet de donner de la légèreté au pont, ainsi que de "séparer" la voie de l'allée centrale des deux sentiers pédestres sur les côtés donnant sur le Tibre.

Les piliers à la base permettent de prendre l'escalier reliant le rez-de-chaussée, et d'accéder ainsi aux berges de la rivière. La passerelle centrale du pont permet le passage des cyclistes et des transports publics; les deux côtés latéraux, utilisés uniquement pour la traversée des piétons, sont recouverts de lattes de bois qui reposent directement sur la structure en acier.

Afin de réduire les effets de l'action sismique, l'épaule du pont côté de la piazza de Gentile da Fabriano (épaule gauche) a également été isolée à la base par des isolateurs sismiques[7].

Notes et référencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :