Ouvrir le menu principal

Poncif

page d'homonymie d'un projet Wikimédia
Poncif au lapin pour décor de céramique. XVIIIe siècle, Musée de la céramique de Rouen.

Le poncif désigne un calque à petits trous qui permet de reporter un dessin préparatoire vers une surface à peindre.

Cette technique ancienne a été utilisée pour la réalisation des fresques après l'abandon de la sinopia qui nécessitait l'intervention du maître pour les tracés préparatoires. Elle sert également pour le transfert des décors sur la céramique ou sur les fils de trame des tapisseries.

Elle est aujourd'hui souvent remplacée par d'autres procédés plus mécaniques.

Sur les autres projets Wikimedia :

TechniqueModifier

Le poncif, posé sur la pièce, est tamponné à l'aide d'un petit sachet de toile empli de poudre de charbon de bois. La poudre passe au travers des trous du poncif et reporte le motif sur la pièce à décorer. Ce tracé fantôme sert de guide au peintre pour exécuter son décor.

La technique de transfert avec un poncif et du charbon en poudre est parfois nommée spolvero.

En céramique, le charbon de bois disparaît à la cuisson.

Autres acceptions du termeModifier

  • Par extension, il désigne un dessin qui est la copie d'un original ayant pour but la multiplication de copies. Mais aussi on désigne, par ce terme, une œuvre banale, une formule qui aura été répétée un très grand nombre de fois.
  • En linguistique, par métaphore, il désigne un lieu commun.

Liens externesModifier