Pommern (1939)

Pommern

Autres noms Jasmin, Belain d'Esnambuc, Flora I
Type Mouilleur de mines
Histoire
A servi dans War Ensign of Germany (1938–1945).svg Kriegsmarine
Chantier naval Framnæs Mekaniske Værksted Sandefjord Drapeau de la Norvège Norvège
Lancement 1939
Armé (Kriegsmarine)
Statut coulé le 5 octobre 1943
Caractéristiques techniques
Longueur 102,7 m
Maître-bau 14,1 m
Tirant d'eau 4,9 m
Déplacement 2 956 t
Propulsion moteurs diesel Sulzer
Puissance 3 650 ch
Vitesse 17,5 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement
Pavillon Troisième Reich

Le Pommern était un mouilleur de mines auxiliaire de la Kriegsmarine, durant la Seconde Guerre mondiale. C'était un cargo bananier norvégien construit son le nom de Jasmin et racheté sur cale par la France pour la Compagnie générale transatlantique (CGT). Rebaptisé Belain d'Esnambuc, le navire frigorifique est cédé à la marine allemande le .

Belain d'EsnambucModifier

Le navire a été construit en 1939 au chantier naval norvégien Framnäs Mekaniske Værksted à Sandefjord sous le nom de Jasmin pour la compagnie Jasmin Operating Co.. Il devait être utilisé comme transporteur de bananes de Panama vers l'Europe.

En raison de l'éclatement de la Seconde Guerre mondiale en 1939, le gouvernement français voulant conforter sa flotte marchande achète le navire sur cale. Le le navire est livré au port du Havre et affecté à la Compagnie générale transatlantique. Il prend le nom de Belain d'Esnambuc et il est replié en Méditerranée. Il effectue des voyages sur l’Algérie, le Maroc et les Antilles jusqu'à son désarmement.

PommernModifier

Après l'occupation de la France méridionale par la Wehrmacht le Belain d'Esnambuc est remis, d'après l'accord Laval-Kaufmann du gouvernement de Vichy, aux autorités allemandes à Marseille. Il est armé par la Mittelmeer-Reederei (Compagnie maritime de Méditerranée) et rebaptisé Flora I le .

Il est réquisitionné par la Kriegsmarine le pour devenir le chasseur rapide SG 7. Puis il est décidé de le convertir en mouilleur de mines au port de La Ciotat où il reçoit son armement. Rebaptisé Pommern le , il part avec le Brandenburg mouiller des champs de mines sur la Sardaigne, dans le golfe de Gaeta, le golfe de Salerne et dans les bouches de Bonifacio.

Le , au lendemain de l'annonce de l'armistice italien, le Brandenburg et le Pommern se trouvent au Rosignano Marittimo au sud de Livourne avec le croiseur auxiliaire italien Piero Foscari et le cargo Valverde. Ils attaquent les deux navires qui se trouvent aussi sous l'artillerie de l'armée de terre allemande et se rendent. Les deux navires, toujours avec l'aide de l'artillerie de l'armée de terre, capture le mouilleur de mines italien Buffoluto.

Le le Pommern se trouve au nord de cap Corse en mer Ligure, avec une cargaison de mines à bord et sombre après avoir heurté une mine italienne d'un champ de mines non connu. Vingt hommes de son équipage sont tués.

Note et référenceModifier


Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier